Accueil » Actualité » Les Anneaux de Pouvoir : voici pourquoi la révélation de Sauron s’éloigne du canon

Les Anneaux de Pouvoir : voici pourquoi la révélation de Sauron s’éloigne du canon

ATTENTION SPOILERS ! Nous savons enfin dans quel corps s’était caché Sauron pour mener à bien sa mission diabolique. Le co-showrunner de la série Les Anneaux de Pouvoir revient sur cette révélation majeure en expliquant pourquoi celle-ci diffère par rapport à l’oeuvre source.

Image 1 : Les Anneaux de Pouvoir : voici pourquoi la révélation de Sauron s'éloigne du canon
Sauron dans le reflet de l’eau © Amazon Studios

Vous l’aviez deviné ? Depuis le lancement de la série Les Anneaux de Pouvoir, la rédaction de Tom’s Guide avait bien repéré que quelque chose clochait avec Halbrand. Des doutes finalement confirmés dans l’épisode final. Le personnage, qui avait gagné la confiance de Galadriel, n’a rien d’un Roi du Sud. Disciple de Morgoth jadis, il s’est infiltré chez les Elfes pour approcher le forgeron Celebrimbor et faire naître le pouvoir qu’il convoite.

Halbrand n’est autre que Sauron. Dans les livres, le Seigneur Ténébreux se présente toutefois en Eregion sous la forme séduisante d’Annatar, le Seigneur des Dons et non pas derrière les traits d’un monarque humain, blessé de surcroît. Il parvient à tromper les Elfes et forge avec eux les anneaux mineurs, les neufs anneaux des Hommes et les sept anneaux des Nains avant de forger l’Unique. Quant à Celebrimbor, il fabrique en cachette les anneaux elfiques qui échappent ainsi à l’influence de Sauron.

Halbrand, Annatar : même combat

L’intrigue de la série Les Anneaux de Pouvoir diffère donc du canon. Les trois anneaux elfiques y sont forgés en premier. Et Halbrand « remplace » Annatar, un clin d’œil étant d’ailleurs fait à ce dernier. Après avoir expliqué à Celebrimbor l’intérêt de réaliser un alliage, le Sauron déguisé définit le partage de sa connaissance comme un « don », une référence directe au Seigneur des Dons.

À lire > Les Anneaux de Pouvoir : l’interprète de Galadriel dévoile le moment où elle a su l’identité de Sauron

Interrogé par Vulture, le showrunner Patrick McKay explique pourquoi utiliser un autre personnage qu’Annatar était un choix délibéré pour garder le mystère auprès des connaisseurs du lore. « Si la tromperie est une partie importante de l’aventure, nous voulions également préserver cette expérience pour les lecteurs de livres. L’idée selon laquelle l’ombre peut prendre de nombreuses formes faisait partie de ce qui nous attirait », souligne-t-il.

L’objectif était ainsi que tous les spectateurs – puristes de Tolkien compris – se creusent les méninges pour découvrir l‘identité de Sauron. « La référence aux dons est un clin d’œil à Annatar », confirme le showrunner avant d’ajouter : « à la fin de la première saison, trois anneaux ont été fabriqués, et comme vous le savez grâce à la chanson que Fiona Apple chante pendant le générique, il en reste encore sept pour les Nains, neuf pour les Hommes, et un pour le Seigneur Ténébreux. Il y a donc encore plus de dons à venir ».