Accueil » Actualité » L’Inde annonce la fin de sa mission spatiale en orbite autour de Mars

L’Inde annonce la fin de sa mission spatiale en orbite autour de Mars

L’agence spatiale de l’Inde a confirmé la fin de Mars Orbiter Mission, sa mission spatiale en orbite autour de Mars. Après 8 ans de mission, sa sonde spatiale aussi appelée Mangalyaan est tombée à court de carburant et a perdu le contact avec l’agence.

L’Inde a dû faire ses adieux à sa mission spatiale historique. Le 24 septembre 2014, l’agence spatiale de l’Inde, l’ISRO, est rentrée dans l’histoire. Sa sonde Mangalyaan se plaçait officiellement en orbite autour de Mars à cette date. Mars Orbiter Mission (MOM) était prévue pour durer initialement 6 mois. La sonde a finalement survécu 8 ans en orbite. Un véritable exploit pour un engin spatial qui coûtait « seulement » 25 millions de dollars par rapport aux centaines de millions de dollars des autres missions spatiales.

La planète Mars vue par la sonde indienne Mangalyaan
La planète Mars vue par la sonde indienne Mangalyaan © Mars Orbiter Mission Data Archive (GODL-India), GODL-India

Mars Orbiter Mission était la première mission martienne d’un pays d’Asie à atteindre l’orbite de la planète rouge. Avant l’ISRO et sa sonde Mangalyaan, seuls les États-Unis, l’Union européenne avec l’ESA et l’Union soviétique avaient lancé des missions similaires. D’ailleurs, des scientifiques veulent envoyer des humains vers Vénus avant Mars.

La sonde indienne Mangalyaan fait ses adieux après 8 ans de bons et loyaux services

La mission indienne Mangalyaan n’a pas fait de découvertes de grande envergure. Elle a tout de même servi à capturer régulièrement des images de la planète rouge. On lui doit notamment des photos du disque complet de Mars en couleur. Elle a aussi étudié l’atmosphère martienne et observé les tempêtes de poussière. La surface martienne est quant à elle étudiée par les engins sur place comme le rover Perseverance de la NASA qui a transformé l’air martien en oxygène.

L’ISRO a déclaré la mort de sa sonde spatiale après avoir définitivement perdu contact avec elle. « Lors de la rencontre nationale, l’ISRO a délibéré que le propulseur devait être épuisé, et par conséquent, l’attitude souhaitée ne pouvait pas être atteinte pour une production d’énergie soutenue. Il a été déclaré que le vaisseau spatial n’était pas récupérable et a assisté à sa fin de vie. La mission sera toujours considérée comme un exploit technologique et scientifique remarquable dans l’histoire de l’exploration planétaire », a annoncé l’agence spatiale de l’Inde.

Mangalyaan est effectivement tombée à court de carburant. À cause de la mauvaise altitude, la lumière du Soleil n’atteint plus ses panneaux solaires pour continuer de la faire fonctionner. L’Inde a donc fait ses adieux à Mars Orbiter Mission, mais le pays n’arrête pas pour autant ses missions spatiales. Plusieurs missions sur la surface lunaire devraient être lancées dans les prochaines années. D’ailleurs, la NASA veut un deuxième alunisseur pour se rendre sur la Lune dans le cadre du programme Artemis.

Source : Ars Technica