Accueil » Actualité » Microsoft a essayé d’acheter Nintendo et EA avant le lancement de la première Xbox

Microsoft a essayé d’acheter Nintendo et EA avant le lancement de la première Xbox

Microsoft aurait tenté d’acheter certains des plus grands noms du marché du jeu vidéo, dont Nintendo, pour créer des titres exclusifs pour la Xbox originale. Néanmoins, Nintendo semble ne pas avoir très bien réagi à cette offre.

Dans un nouvel article de Bloomberg, de nombreux employés qui ont travaillé sur la console Xbox originale avant sa sortie ont décrit les tentatives d’acquisition de Nintendo, d’EA et même de Square Enix.

Image 1 : Microsoft a essayé d'acheter Nintendo et EA avant le lancement de la première Xbox
Xbox Series X et S : Crédit : Xbox

Le but de toutes ces acquisitions était de pouvoir, pour Microsoft, se concentrer sur la partie hardware, tandis que la société que la firme aurait rachetée se serait, elle, concentrée sur la partie jeux vidéo. Dans le rapport, le responsable du développement commercial chez Microsoft, Bob McBreen, déclare que « La première entreprise que nous avons contactée pour acheter était EA. Ils ont dit « Non, merci », puis Nintendo. ».

Xbox et Nintendo auraient pu collaborer pour concevoir une console

Il semble que les équipes se soient rencontrées plus d’une fois pour discuter d’un potentiel rachat. En effet, McBreen ajoute : « Nous avions en fait Nintendo dans notre bâtiment en janvier 2000 pour régler les détails d’une entreprise commune où nous leur avons donné toutes les spécifications techniques de la Xbox. Leur matériel était nul, et comparé à la PlayStation de Sony, il l’était. L’idée était donc la suivante : écoutez, vous êtes bien meilleur dans les parties de jeu avec Mario et tout ça. Pourquoi ne pas nous laisser nous occuper du matériel ? Mais ça n’a pas marché. ».

Encore aujourd’hui, la Nintendo Switch est moins bien puissante que la Xbox One ou que la PS4, et très loin derrière les consoles de nouvelle génération. Nintendo souhaite se concentrer sur l’expérience de jeu, plutôt que de faire la course pour avoir la console la plus puissante du marché, c’est pourquoi Microsoft avait déjà pensé à acheter Nintendo pour fournir la partie matérielle.

Cependant, selon Kevin Bachus, ancien directeur des relations avec les tiers de Microsoft pour la Xbox, la proposition de rachat a été très mal accueillie par Nintendo. « Ils ont juste ri comme des fous. Imaginez une heure où quelqu’un se moque de vous. C’est un peu comme ça que s’est passé cette réunion. » a-t-il déclaré.

La Xbox Series X est aujourd’hui la console la plus puissante en termes de puissance brute. Cependant, si Nintendo avait accepté ce rachat, nous ne savons pas si nous aurions pu découvrir des consoles portables telles que la Nintendo DS, ou encore la Nintendo Switch. La firme japonaise devrait prochainement se pencher sur la Nintendo Switch Pro, une console plus puissante taillée pour la 4K, mais il ne faut pas s’attendre à la voir arriver dans un futur proche selon le président de Nintendo America.

Source : Bloomberg