Accueil » Dossier » PS5 vs. Xbox Series X : quelle console est la plus performante en vrai ?

PS5 vs. Xbox Series X : quelle console est la plus performante en vrai ?

La PS5 et la Xbox Series X ont été testées par Digital Foundry sur différents jeux, et les résultats sont parfois surprenants.

Les PS5 et Xbox Series X sont en concurrence directe, les comparaisons sont donc inévitables. Bien que relativement proches au niveau hardware, les deux consoles comportent des différences notables. La Xbox possède notamment une carte graphique plus puissante, et la PS5, un SSD plus rapide. Le média américain The Verge regroupé un certain nombre de tests de Digital Foundry pour savoir quelle console se débrouille le mieux en ce début de génération. Et les résultats sont surprenants.

Crédits : Microsoft/Sony/Galaxie Media/Auriane Polge
Crédits : Microsoft/Sony/Galaxie Media/Auriane Polge

The Verge a analysé les tests de Digitial Foundry, et a fini par conclure que la PS5 est devant la Xbox Series X dans la plupart des cas. Étonnant, quand on sait que la puissance brute de la PS5 est de 10.28 téraflops, contre 12 téraflops pour la Xbox Series X. Sur le papier, la Xbox Series X semble être le plus puissant des deux systèmes en termes de chiffres bruts. C’est d’ailleurs le fer de lance marketing de Microsoft, dont le principal argument était « la console la plus puissante du monde », avant de devenir « la Xbox la plus rapide et la plus puissante jamais conçue ».

Au final, il semble que la Xbox Series X possède la plupart du temps un léger avantage en mode graphismes, mais tombe souvent loin derrière la PS5 en mode performances. Si les observateurs s’attendaient à des performances relativement similaires, avec un probable léger avantage pour la Xbox, personne ne s’attendait à voir la PS5 supérieure dans la majorité des cas. La supériorité théorique de la Xbox inquiétait d’ailleurs certains joueurs, à juste titre.

Devil May Cry 5 : Leger avantage Xbox sur le ray-tracing, large avance pour la PS5 sur le mode performances

Il semble que bien que la Xbox fasse mieux que la PS5 au niveau du ray-tracing et de la 4K sur Devil May Cry 5. En revanche, le mode performance de la PlayStation fonctionne mieux que celui de la Xbox, avec un écart gigantesque de 40fps sur certaines séquences. « Les creux me semblent vraiment étranges, et cela suggère une sorte de limitation de l’API du côté de la Xbox, dont la carte graphique semble être limitée par quelque chose », suggère Richard Leadbetter, rédacteur en chef de Digital Foundry.

Assassin’s Creed Valhalla : La PS5 tourne comme une horloge, problèmes de fluidité pour la Xbox Series X

Etrangement, les tests sur Assassin’s Creed Valhalla, qui a pourtant un partenariat marketing avec Xbox, vont dans la même direction. La PlayStation 5 l’emporte encore une fois sur la Xbox Series X. La version Xbox rencontre notamment des problèmes de déchirures d’écran, et de chutes en dessous de 60fps. Du côté de la PS5, aucun problème majeur n’est à déplorer, le jeu tourant de façon fluide. Malgré le partenariat liant Ubisoft et Microsoft sur ce titre, l’avantage revient donc une nouvelle fois à la PS5.

Call Of Duty : Black Ops Cold War : Le ray-tracing 4k nettement à l’avantage de la Xbox, la PS5 encore devant en mode performances

Le nouveau jeu d’Activision vise les 120fps en mode performances, et propose du ray-tracing en 4k sur le mode privilégiant la qualité. Sur ce dernier, Digital Foundry constate encore une fois un avantage pour la Xbox Series X. La PS5, elle, connaît des chutes à 40fps, alors que la Xbox tient sans problème les 60fps. Cependant, dès que l’on passe en mode performances, la PS5 est encore une fois devant.

Dirt 5 : Victoire totale pour la PlayStation 5

Sur Dirt 5, cette fois, c’est bien la PS5 qui prend l’avantage dans les deux modes disponibles. Dans le mode priorisant les graphismes, la console de Sony est au-dessus de la Xbox, proposant de meilleures textures et une qualité d’images plus élevée. Sur le mode performances, les deux consoles atteignent 120fps, mais le niveau de détails est largement supérieur sur PS5. Cependant, il est important de noter que Codemasters, le studio derrière Dirt 5, a reconnu que la version Xbox rencontrait des problèmes et qu’une mise à jour allait corriger cela très bientôt.

Xbox Series X : Un environnement technologique qui compliquerait l’optimisation ?

Ces comparaisons montrent que malgré la puissance brute supérieure de la Xbox Series X, qui se ressent sur les modes privilégiant les graphismes, la console de Microsoft n’est pas pour autant victorieuse du match des systèmes next-gen. D’après les tests de Digital Foundry, la PS5 a l’avantage dans certains cas en mode graphismes, et dans tous les cas en mode performances. Notons tout de même que cela provient peut-être de bugs et de problèmes d’optimisation sur les versions Xbox. Cependant, le journaliste de The Verge affirme avoir discuté avec certains développeurs, qui lui auraient confié leurs difficultés avec la Xbox Series X. « J’ai parlé à des développeurs (qui souhaitent rester anonymes) de l’environnement de développement Xbox Series X et il est clair que les choses sont un peu compliquées. » déclare-t-il. Pourtant, Microsoft avait prétendu que le développement serait plus facile sur la Xbox Series X que sur la PS5.

PS5 : Les kits de développement ont été mis à disposition bien avant ceux de la Xbox Series X

Une autre donnée à prendre en compte est le temps que les développeurs ont eu pour développer et optimiser chaque version de leurs jeux. Les kits de développement de la PS5 ont été mis à disposition des développeurs longtemps avant ceux de la Xbox Series X. Microsoft a pris du retard sur sa mise à jour, ce qui a donné moins de temps aux développeurs pour optimiser leur travail. On peut considérer qu’une fois adaptés aux nouveaux kits de Xbox, l’optimisation devrait s’améliorer. Malgré cela, le journaliste de The Verge précise de nouveau : « J’entends constamment dire que les outils de Sony sont supérieurs ». Une affirmation qui avait déjà été faite par un ingénieur de Crytek il y a quelques mois. Ce dernier mettait notamment en avant l’architecture de la PS5, et louait sa surcouche logicielle et le confort qu’elle propose aux développeurs.

Au final, ces différences de performances peuvent avoir de nombreuses explications. Elles sont pour la plupart très probablement liées à des problèmes d’optimisation, pour toutes les raisons citées précédemment, et peut être encore bien d’autres. Le match entre les deux consoles continuera pendant encore bien des années, et si les problèmes rencontrés sont dus à ce retard sur les kits de développement, nul doute que les prochains jeux rééquilibreront les choses, et continueront d’alimenter les débats passionnés entre les fans.

Source : The Verge