Accueil » Actualité » Netflix : « écœurant et difficile à regarder », un nouveau film choque les spectateurs

Netflix : « écœurant et difficile à regarder », un nouveau film choque les spectateurs

Impossible pour les spectateurs de venir à bout de la nouvelle production Netflix, Believe Me: The Abduction of Lisa McVey.

Depuis quelques années, Netflix se spécialise dans les films basés sur des crimes et faits divers aussi réels que sordides. Ainsi, le film Believe Me: The Abduction of Lisa McVey vient compléter le catalogue de la plateforme. Le projet retrace l’enlèvement et les viols subis par une jeune adolescente dans les années 80, en plein cœur de la Floride. Mais le public semble profondément choqué par la teneur du film, ne parvenant pas à le regarder jusqu’au bout.

Believe Me: The Abduction of Lisa McVey ne fait pas dans la dentelle
Believe Me: The Abduction of Lisa McVey ne fait pas dans la dentelle – Crédit : Netflix

Depuis sa sortie sur la plateforme outre-Manche, le film caracole en tête des programmes les plus regardés. Pourtant, les polémiques autour de ce dernier ne cessent de grandir. Choquant et traumatisant, Believe Me: The Abduction of Lisa McVey n’est visiblement pas un film grand public.

Des spectateurs choqués !

Le film se basant sur une histoire totalement vraie fait froid dans le dos. Surtout qu’il aborde le sort de son héroïne après avoir vécu un véritable enfer. Cela ne rend que plus concret et réel les faits relatés tout au long de l’arc narratif. Auréolé de succès et de prix dans différents festivals, Believe Me: The Abduction of Lisa McVey continue pourtant de défrayer la chronique.

Sur Twitter, les avis ne font pas dans la dentelle. « Écœurant et difficile à regarder par endroits, mais montre l’incroyable bravoure et l’intelligence d’une jeune femme traversant quelque chose de vraiment traumatisant » écrit ainsi un utilisateur. « Impossible de ne pas pleurer et être pétrifié pendant les 90 dernières minutes » écrit également une jeune femme.

Porté par la jeune comédienne Katie Douglas et Rossif Sutherland dans le rôle de son « bourreau », le film n’est pas disponible partout dans le monde, censure oblige. Aux Etats-Unis, il est donc obligatoire de l’acheter sur une plateforme tierce pour le visionner. Les scènes sont terribles. Le film revient notamment sur les tortures subies pendant 26 heures par la jeune adolescente, violée, battue et séquestrée. Malgré une résilience certaine, impossible pour Lisa d’oublier l’horreur de son histoire.

Malgré l’incroyable performance des comédiens, ce film n’est pas fait pour les âmes sensibles. Même si c’est un outil pédagogique formidable pour sensibiliser le public sur le sujet, tout le monde ne tient pas jusqu’au bout. Et on comprend mieux pourquoi en découvrant son contenu, froid, direct et sans concessions.

Crédit : BGR

Army Of The Dead est le plus gros démarrage jamais enregistré par Netflix