Accueil » Actualité » Nissan prévoit de lancer son premier véhicule électrique avec une batterie solide d’ici 2028.

Nissan prévoit de lancer son premier véhicule électrique avec une batterie solide d’ici 2028.

Nissan a dévoilé vendredi un prototype d’installation de production de batteries solides, une étape cruciale dans la tentative du constructeur automobile de développer et de livrer un véhicule électrique alimenté par la prochaine génération de batteries d’ici 2028.

Les batteries à l’état solide promettent de bouleverser le monde de la voiture électrique en réduisant les prix et en améliorant les performances, et Nissan veut être l’un des premiers à les adopter.

Nissan
Crédit : Nissan

Le constructeur automobile a annoncé qu’il prévoyait de commercialiser son premier véhicule électrique équipé de batteries entièrement solides d’ici 2028. Pour cela, Nissan a prévu de construire une nouvelle usine au Japon entièrement dédiée à cette nouvelle technologie de batterie.

La nouvelle installation est située dans le centre de recherche de Nissan dans la préfecture de Kanagawa. Nissan utilisera cette installation pour étudier les matériaux, la conception et les processus de fabrication qu’elle utilisera pour la production de prototypes de batteries entièrement solides. Ensuite, la société prévoit d’établir une ligne de production pilote dans son usine de Yokohama au cours de l’exercice 2024.

Lire également – Quelle est la meilleure voiture de 2022 : les 7 voitures en lice

Quels sont les avantages des batteries solides ?

Les avantages des batteries à l’état solide par rapport aux actuelles batteries lithium-ion sont nombreux. Tout d’abord, leur densité énergétique est deux fois supérieure à celle des batteries lithium-ion et elles peuvent supporter des températures beaucoup plus élevées en toute sécurité. Les performances de charge sont donc également considérablement améliorées.

Au final, les batteries à l’état solide pourraient augmenter considérablement l’autonomie globale et réduire les temps de charge. On s’attend également à ce que le prix des voitures électriques chute grâce aux batteries solides, puisqu’elles n’utiliseront plus de lithium. Le prix du métal alcalin a plus que doublé en 2022, ce qui a fortement contribué à la hausse récente des prix de certaines voitures électriques comme les Tesla.

Les ingénieurs de Nissan étudieront les matériaux, la conception et les procédés de fabrication utilisés sur ces nouvelles lignes de production, en vue de réduire le coût du kWh des batteries à l’état solide à 75 dollars en 2028, puis à 65 dollars. Selon Nissan, cela permettra de placer les VE à un coût similaire à celui de leurs équivalents à combustion. Nissan affirme qu’elle utiliserait ces batteries « dans un large éventail de segments de véhicules, y compris les camionnettes ». Il pourrait par exemple aussi alimenter son véritable bureau mobile parfait pour le télétravail.

Source : Nissan