Accueil » Actualité » Pour George R. R. Martin, Star Wars est bien plus violent que Game of Thrones

Pour George R. R. Martin, Star Wars est bien plus violent que Game of Thrones

Dans une interview à Vanity Fair, le créateur et auteur de Game of Thrones, George R. R. Martin, a défendu la quantité de violence dans ses romans. Souvent accusé de promulguer la violence gratuite, l’écrivain se défend, jugeant la franchise Star Wars comme étant bien plus brutale.

George R. R. Martin © Nick Briggs, HBO
George R. R. Martin © Nick Briggs, HBO

Pour George R. R. Martin, Star Wars est une franchise bien plus violente que Game of Thrones. Selon lui, les enjeux émotionnels sont ce qui sépare la violence montrée dans ses romans de celle montrée dans la franchise de George Lucas. Interviewé chez Vanity Fair, l’écrivain n’y va pas de main morte.

Le Trône de fer, une série de romans bien moins violente que Star Wars pour George R. R. Martin

Dans son interview avec nos confrères, Martin a qualifié les critiques faites de ses romans Le Trône de fer, sur lesquels la série Game of Thrones est basée, de « gratuites ». « Bien sûr, j’ai trop souvent été accusé de violence gratuite, de violence sexuelle gratuite, de scènes de fête gratuites » a-t-il poursuivi. « Mais je ne pense pas que quoi que ce soit soit gratuit », a déclaré l’auteur. Ses propos font écho à ceux de Miguel Sapochnik, showrunner de la récente série dérivée House of the Dragon, qui avait récemment abordé l’héritage de Game of Thrones et expliqué comment la nouvelle émission adoptait une approche différente de sa représentation de la violence.

« Je veux que mes émotions soient engagées. C’est le genre de romans que j’aime lire et le genre de choses que j’aime écrire. C’est ce qui vous affecte émotionnellement. J’ai été accusé d’être une personne particulièrement sanglante » s’est justifié George R. R. Martin.

À lire : Game Of Thrones : les scénaristes sont allés trop loin et ils le confessent

Pour l’auteur, la franchise Star Wars est bien plus virulente que la sienne. « Star Wars tue plus de gens que moi » a-t-il dit. Martin a utilisé la destruction de la planète Alderaan dans Star Wars: Episode IV – Un nouvel espoir en 1977 comme exemple. « […] 20 millions de personnes sont mortes. Et ça a eu un impact sur vous ? Vous souciez-vous que 20 millions de personnes soient mortes ? Six films plus tard, vous vous rendez compte qu’ils ont tué Jimmy Smits, mais sur le moment, vous n’avez ressenti aucune émotion » a-t-il dit.

« Nous ne connaissons pas les gens d’Alderaan. Nous ne ressentons pas leur mort. C’est juste une statistique. Si vous voulez écrire sur la mort, vous devriez la ressentir » a-t-il dit. Ce n’est pas la première fois que Martin compare Game of Thrones à Star Wars : en mai dernier, l’auteur avait notamment comparé les Noces Pourpres à la destruction d’Alderaan lors d’une interview avec l’Independant.

Source : Vanity Fair