Accueil » Actualité » PS5 : vers une rétrocompatibilité intégrale ? Un brevet donne de l’espoir

PS5 : vers une rétrocompatibilité intégrale ? Un brevet donne de l’espoir

La rétrocompatibilité de la PS5 se limite aux jeux PS4, laissant les titres des anciennes générations sur la touche. Mais Sony songerait sérieusement à gommer cette restriction décriée par les utilisateurs.

Image 1 : PS5 : vers une rétrocompatibilité intégrale ? Un brevet donne de l'espoir
Une PS5 – Crédit : Kerde Severin / Unsplash

L’information avait déçu bon nombre de joueurs : il n’y aura pas de rétrocompatibilité pour les jeux PS1, PS2 et PS3 sur PS5. Seuls les jeux PS4 peuvent tourner sur la console de nouvelle génération. Il fallait donc se faire une raison alors que Microsoft offre une rétrocompatibilité totale sur ses Xbox Series. Mais Sony n’est pas insensible aux doléances de ses ouailles, soucieuses de pouvoir faire tourner leurs anciens jeux sur la machine actuelle.

Comme l’a repéré Shaun McIlroy, un ancien du site The Verge, un nouveau brevet déposé récemment par Mark Cerny vient d’être approuvé. Pour les néophytes, il s’agit de l’architecte de la nouvelle console de Sony. Nommé « Compatibilité descendante grâce à l’utilisation d’une horloge fictive et d’un contrôle de fréquence à grain fin », ce brevet pourrait bel et bien permettre de régler l’épineuse question de la rétrocompatibilité incomplète de la PS5.

PS5 : les jeux PS1, PS2 et PS3 pourraient bientôt être disponibles

Pour mémoire, les anciens jeux avaient été développés pour des systèmes bien moins perfectionnés que celui de la PS5. Ce qui empêchait leur exploitation sur la dernière machine de Sony. Néanmoins, ce brevet permettrait de contourner ce problème. Sony chercherait ici à mettre au point une solution pour que les vieux jeux puissent tout de même s’exécuter. Le système parviendrait en quelque sorte à « imiter » ses prédécesseurs afin de pouvoir lancer les titres de jadis. Une solution logicielle qui reste toutefois encore floue.

Si des brevets similaires avaient déjà été déposés, il s’agit du premier brevet à évoquer des fréquences alternatives pour les applications. Il fait d’ailleurs la distinction entre du matériel récent plus performant et du matériel plus lent. Néanmoins, il est difficile de savoir si cela désigne bien la rétrocompatibilité de la PS5 avec les anciens jeux. D’après Gamespot, il est possible que ce soit la PS4, dont la production vient d’être relancée, qui soit concernée ici. Sony chercherait peut-être à améliorer sa rétrocompatibilité grâce à ce brevet. Autre possibilité, ce dernier pourrait évoquer l’arrivée future d’une itération moins puissante de la PS5.

Dans l’attente d’une communication officielle de Sony à ce sujet, voici toutes les astuces pour jouer aux jeux PS4 sur PS5 grâce à la rétrocompatibilité.

Source : Gamespot