Accueil » Actualité » SpaceX : Elon Musk vire les employés qui s’étaient plaints de son « comportement »

SpaceX : Elon Musk vire les employés qui s’étaient plaints de son « comportement »

Les employés de SpaceX ont dénoncé le comportement de leur P.-D. G. Elon Musk dans une lettre ouverte. Considéré comme une « source fréquente de distraction et d’embarras », ils demandaient à ce que SpaceX se sépare de la marque personnelle de Musk. Un e-mail intercepté par le New York Times indique que SpaceX a décidé de se séparer de tous les employés impliqués.

Elon Musk
Elon Musk © Joshua Lott, Getty Images

SpaceX vient de licencier un certain nombre d’employés qui avaient écrit et partagé une lettre qui critiquait ouvertement le comportement abusif du P.-D. G. de la société, Elon Musk. La lettre, qui avait été rapportée pour la première fois par The Verge, décrivait le comportement d’Elon Musk comme étant « une source fréquente de distraction et d’embarras ».

Il ne fallait pas critiquer « le comportement » du grand patron de SpaceX

Dans cette lettre, les employés de SpaceX écrivaient : « En tant que P.-D. G. et porte-parole éminent de SpaceX, Elon est considéré comme le visage de la société. Chaque Tweet envoyé par Elon est, de facto, une déclaration publique de notre entreprise. Il est essentiel de faire comprendre à nos équipes et à notre vivier de talents potentiels que son message ne reflète pas notre travail, notre mission ou nos valeurs ».

Un certain nombre d’employés, qui avaient participé à la rédaction de cette lettre, ont donc été licenciés jeudi après-midi, selon un e-mail envoyé par le président de SpaceX, Gwynne Shotwell. La nouvelle de ce licenciement éclair vient d’être rapportée par le New York Times.

À lire : Elon Musk : le télétravail « n’est plus acceptable » à Tesla, il exige 40 heures par semaine au bureau

Dans l’e-mail, Shotwell a déclaré que SpaceX avait licencié « un certain nombre d’employés impliqués » dans la rédaction de cette lettre, car ils auraient « mis les autres employés mal à l’aise ». Cette lettre les aura « intimidés et mis en colère », elle ne « reflétait pas non plus leur point de vue », selon Shotwell. « Nous avons trop de travail à faire et nous n’avons pas besoin de ce genre d’activisme excessif » a-t-il indiqué.

Elon Musk est depuis longtemps considéré comme un personnage instable, mais depuis son projet d’acquisition de Twitter en avril — un accord de 44 milliards de dollars qui n’a pas encore été finalisé — son comportement attire de plus en plus l’attention. Une hôtesse de l’air de SpaceX avait notamment accusé Elon Musk d’inconduite sexuelle, fin mai. Le milliardaire lui aurait demandé « d’en faire plus » lors d’un massage en plein vol. SpaceX aurait payé 250 000 dollars pour obtenir le silence de la victime.

Source : NY Times