USB 4 : rétrocompatible et beaucoup plus rapide

Alors que nous évoquions le cas de l’USB 3.2 il y a tout juste quelques jours, L’USB Promoter Group travaille déjà sur son successeur et vient d’en dévoiler certaines spécificités. L’USB 4 proposera une bande passante deux fois supérieure à celle de l’USB 3.2 et atteindra ainsi une vitesse de 40 Gb/s.

L’USB 4 reposera sur la technologie Thunderbolt 3, qu’Intel proposera gratuitement. Les autres constructeurs pourront alors concevoir un système similaire, sans payer la moindre licence.

L’USB 4 offrira plusieurs possibilités

Les utilisateurs pourront transférer les données tout en connectant des écrans supplémentaires. Un seul câble suffira pour relier au PC un moniteur 4K et un disque dur externe. Les données passeront à travers quatre voies PCIe 3.0. Le système garantira aussi 8 lignes DisplayPort 1.2 pouvant supporter deux écrans 4K de 60 Hz. Enfin, la technologie fournira une puissance de 100 W pour les appareils alimentés par bus.

L’USB 4 sera compatible avec l’USB 2.0 et l’USB 3.2. Toutefois, l’USB Promoter Group n’a pas encore spécifié son nom commercial et prévoit de le faire bientôt. Il se concentre actuellement sur les aspects techniques. Les constructeurs recevront une formation détaillée sur cette nouvelle formule lors de l’USB Developers Day, un évènement prévu au second semestre.

Intel jouera un rôle clé

Le fabricant a annoncé que ses prochains processeurs Ice Lake de 10 nm supporteront automatiquement le système Thunderbolt 3. Pour atteindre ce résultat, Intel s’appuie sur ses expériences avec Windows 10 et MacOS. Aujourd’hui, plus de 400 modèles de PC utilisent cette technologie.

Un programme de certification permet de maintenir une qualité irréprochable. La compagnie confie la vérification à des laboratoires indépendants. Ils ont certifié plus de 450 dispositifs, notamment des écrans, des disques durs et des cartes graphiques externes. Les constructeurs souhaitant obtenir le certificat paient un tarif unique. Notons que les câbles sont soumis à un contrôle plus strict.

Selon Jason Ziller, un cadre chez Intel, cette collaboration avec l’USB Promoter Group favorisera l’innovation et améliorera la compatibilité. Les consommateurs profiteront alors de nouvelles expériences.

>>> Lire aussi : L’USB 3.2 arrive et ça va être terrible pour les consommateurs