Accueil » Actualité » Terminator 2, ou comment un bras manquant brise la ligne narrative de la saga

Terminator 2, ou comment un bras manquant brise la ligne narrative de la saga

Même si Terminator 2 : Judgement Day est un des meilleurs opus de la saga, on se demande encore pourquoi sa fin n’est pas connectée avec les suites de la franchise.

C’est un fait : Terminator 2 laisse un trou béant dans l’arc narratif global de la saga. Après un premier opus plutôt bien construit et clair dans ses intentions, ce second volet a définitivement semé la pagaille dans la bonne compréhension globale de la franchise. Car sa fin a été éludée dans les films suivants, pour essayer de continuer une histoire cohérente et lisible.

Terminator 2 : une fin alambiquée ?
Terminator 2 : une fin alambiquée ? – Crédit : Studio Canal

Il faut revenir en détails sur cette fin pour mieux comprendre le pourquoi du comment. Car l’issue laissée par Terminator 2 n’a jamais été expliquée ou résolue par les opus suivants.

Une fin tirée par les cheveux ?

Revenons en arrière. La fin met en scène John et Sarah dans un combat redoutable. Au cours de ce dernier, le T-800 voit l’un de ses bras écrasé par une pièce de machinerie. Les héros envoient alors le T-1000 dans les tréfonds d’une cuve d’acier, finissant par le tuer. Le T-800 affirme alors qu’il doit aussi rentrer dans l’acier pour effacer toutes traces. Si cette fin est pour le moins triste et obscure, elle reste surtout marquée par cette histoire de bras manquant.

On apprend dans le film que c’est Cyberdyne, découvrant le bras « survivant » à la bataille du premier film, qui a permis la création de Skynet, dans une tierce boucle temporelle. Ce bras est également jeté dans l’acier, mais Terminator 2 se termine sans que quiconque ne se soucie de reprendre l’autre bras du T-800. Et cela ouvre une brèche scénaristique conséquente. En effet, une entité mal intentionnée pourrait totalement mettre la main dessus pour relancer un projet de destruction massive !

Et depuis, aucun scénario n’est revenu sur cette histoire de bras manquant ! Cela paraît totalement fou et pourtant, le sujet est totalement éludé par les opus suivants. Cependant, Terminator 2 tente tout de même d’apporter une explication, aussi sommaire soit-elle. Le scénario avance en effet que le fameux bras a lui aussi été détruit dans l’acier, mais sans jamais aller vraiment plus loin. Comme quoi, une saga légendaire peut parfois se prendre les pieds sans son propre arc narratif !

Source : Screenrant

Terminator Renaissance : Comment une fuite de script a modifié la fin du film ?