Accueil » Actualité » Tesla désactive à distance l’Autopilot d’un Model S d’occasion

Tesla désactive à distance l’Autopilot d’un Model S d’occasion

À la suite de l’achat d’une Tesla Model S d’occasion, son propriétaire s’est vu privé de ses options, notamment l’Autopilot. Tesla a mené un « audit » à distance qui a mené à la désactivation des fonctionnalités sans même le prévenir.

Tesla apporte régulièrement des modifications aux systèmes embarqués sur ses véhicules électriques. Les mises à jour logicielles sont déployées à distance, et proposent le plus souvent de nouvelles fonctionnalités ou une amélioration des performances et de l’autonomie de la voiture. En novembre, les Model 3 ont ainsi pu bénéficier d’un gain de 5 % de puissance par simple mise à jour de leur firmware. Cependant le système de connexion à distance va plus loin, il permet également au constructeur d’intervenir sur les logiciels embarqués, notamment d’en désactiver certaines fonctionnalités. 

Image 1 : Tesla désactive à distance l’Autopilot d’un Model S d’occasion

Le site Jalopnik rapporte un fait divers surprenant concernant les logiciels embarqués sur les véhicules Tesla. On y apprend que le constructeur a décidé unilatéralement de désactiver l’Autopilot d’un Model S sans en prévenir le propriétaire. Le 20 décembre dernier, Alec achète la voiture à un revendeur qui l’avait remportée à une vente aux enchères de Tesla un mois plus tôt. L’acte de vente de la marque précise que le véhicule est doté des options d’Autopilot amélioré et de conduite entièrement automatisée. Malheureusement, Alec n’en disposera pas puisqu’à la suite d’un « audit » à distance, Tesla a désactivé les options.

Une simple projection 2D permet de tromper et de contrôler l’Autopilot d’une Tesla

Tesla refuse de réactiver l’Autopilot, le Model S perd 8000 $ d’options

Alec s’est adressé au support de Tesla pour demander la réactivation. Selon eux, le véhicule ne disposait pas des options au moment de la vente, et l’audit de la voiture a donc mené à leurs désactivations. Le propriétaire doit donc s’acquitter de 8000 dollars s’il souhaite en bénéficier à nouveau. Au premier abord, à moins que les documents présentés sur Jalopnik soient faux ou incomplets, Tesla n’a aucune raison de supprimer ces fonctionnalités. Il s’agit d’options et non d’une souscription à un service. D’autre part, l’audit aurait dû être effectué avant la vente. Néanmoins, comme le soulignent certains commentaires, l’acheteur aurait dû faire vérifier le véhicule avant d’en prendre possession, plutôt que de se référer aux documents du revendeur.

Tesla Model 3 : le mode secret Dyno donne-t-il un coup de fouet à l’accélération ?

Source : Jalopnik