Accueil » Actualité » Tesla Model 3 : 160 000 km plus tard, quelle perte d’autonomie ?

Tesla Model 3 : 160 000 km plus tard, quelle perte d’autonomie ?

Un californien a parcouru plus de 160 000 kilomètres avec sa Tesla Model 3, une distance record pour ce modèle encore récent de la marque. Son propriétaire propose aujourd’hui un état des lieux de l’usure de sa berline, et en particulier des performances de sa batterie.

En un peu plus d’un an seulement, Arthur Driessen a parcouru 100 000 miles avec sa Tesla Model 3. Passionné de voyage, et de sa voiture, le californien a partagé son journal de bord sur internet, à travers un blog et son compte Twitter. Il a récemment donné une interview au site Electrek, avec qui il fait le point sur l’état de la berline électrique, 160 000 kilomètres plus tard.

Image 1 : Tesla Model 3 : 160 000 km plus tard, quelle perte d'autonomie ?

160 000 km en Model 3 et presque aucune réparation

Côté usure générale, la Model 3 a plutôt bien tenu le coup. Driessen indique en effet qu’à part des changements de pneus classiques et une pièce de portière endommagée par une violente rafale de vent, la voiture n’a subi aucune panne. Il ajoute également que ces réparations mineures ont été causées par son utilisation un peu extrême du véhicule.

Mais la question qui brûle les lèvres concerne évidemment l’autonomie. La durée de vie de la batterie est au cœur des priorités chez les constructeurs de véhicules électriques. Depuis quelques mois, Tesla concentre tous ses efforts sur le développement de nouvelles batteries maison et promet de sortir dès 2020 un nouveau modèle capable d’atteindre 1,6 million de kilomètres. Si la Model 3 n’est pas la plus performante de la marque, il est néanmoins intéressant de vérifier si Elon Musk est bien parti pour tenir ses promesses.

Tesla : comment faire l’entretien d’une Model 3, expliqué en 30 minutes

Une perte d’autonomie minime

Arthur Driessen est à ce jour le seul propriétaire connu à avoir poussé le kilométrage de cette voiture aussi loin. Sa Model 3, qui atteignait les 498 kilomètres sans recharge au moment de son acquisition, peut encore rouler entre 486 et 495 kilomètres, indique le conducteur. En 160 000 kilomètres, la batterie n’a donc perdu que 2,5% d’autonomie. Selon Elon Musk, la longévité des Model 3 devrait atteindre 800 000 kilomètres. Ces résultats fournis par Driessen semblent donc plutôt encourageants.

Tesla : ils démontent le moteur d’une Model S pour voir ce qu’il cache

Pour limiter la perte, Driessen a néanmoins pris soin de suivre quelques règles de chargement précises. « Je n’ai jamais laissé ma voiture charger plus longtemps que lorsque la charge est pleine. Et s’il y a un Supercharger pas très loin, je ne l’utilise que pour recharger à hauteur de 60 %. Je prends ensuite la route immédiatement, donc la voiture n’est jamais à l’arrêt pendant très longtemps avec une charge conséquente », explique-t-il.

La californien se dit très satisfait des performances de sa Model 3. Tesla a annoncé ce mois-ci une augmentation de l’autonomie de la populaire berline. Elle est ainsi passée de 386 à 409 km sans recharge. Ce modèle est actuellement le moins cher de toute la gamme Tesla. Il est vendu en France à 43 600 euros.

Source : electrek