Accueil » Actualité » [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?

[Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?

Image 2 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?
9/10

Jaybird Tarah Pro

159€ > Jaybirds
On aime
  • L’autonomie
  • Les profils audio personnalisés
  • Le confort avec le câble tressé adaptable
  • L’extinction automatique quand il n’est pas utilisé
On n’aime pas
  • Aucun réglage pour autoriser les bruits ambiants
Verdict :

Les casques Bluetooth dédiés au sport sont légion et il est aisé d’en trouver un à moins de 160 euros. Ceci étant, vous ne bénéficierez pas des fonctionnalités offertes par le Tarah Pro, qu’il s’agisse des 14 heures d’autonomie, des réglages pour un port adapté, des profils audio personnalisés ou encore de l’astucieux chargeur avec son système de prévention de la corrosion. Ceux qui courent occasionnellement ou qui vont rarement dans une salle de sport n’auront pas forcément besoin d’onéreux écouteurs résistants à l’eau. En revanche, les sportifs assidus et tous ceux qui détestent devoir recharger leurs appareils quotidiennement vont trouver le modèle idéal dans ces Tarah Pro.

plus

Le marché des écouteurs dédiés au sport est bien fourni et vous n’aurez aucun mal à trouver un modèle performant pour moins de 50 euros. Toutefois, l’autonomie n’est souvent pas leur fort même en montant en gamme avec en moyenne environ 4 heures d’écoute en Bluetooth. Avec ses Tarah Pro, Jaybird propose des écouteurs qui pourront carrément vous accompagner pour aller courir un bon trail d’une dizaine d’heures.

Image 3 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?Le constructeur propose des modèles à tous les niveaux de prix à partir de 99 euros. Les Tarah Pro sont les premiers représentants d’une future gamme Pro conçue à partir des retours des sportifs. Et ça se voit.

Nous avons utilisé les Tarah Pro de Jaybird pendant une semaine en courant ou sur des trajets quotidiens de 45 minutes pour aller au bureau, et des appels pendant 30 minutes. Et chose rare, nous n’avons pas eu besoin de les recharger une seule fois.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs écouteurs intra-auriculaires ?

Oui, pour la qualité de finition

Les Tarah Pro ressemblent aux autres casques Bluetooth de Jaybird avec les deux écouteurs qui sont reliés par un cordon. Ce dernier est ici tressé (une nouveauté chez le constructeur) ce qui s’avère plus confortable que le plastique lorsque le casque est porté autour du cou. Le tissu évite au cordon de coller à la peau si vous transpirez. C’est d’autant plus important sur les courses longues où le frottement peut vite devenir insupportable. 

Image 4 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?Après avoir utilisé les Tarah Pro à la salle de sport ou les avoir enlevés pour discuter avec quelqu’un, le casque se fait complètement oublier. Car outre le confort apporté par le cordon, le casque est également très léger affichant moins de 200 g sur la balance. Equipés d’une partie aimantée, les deux écouteurs peuvent s’accrocher entre eux et ainsi éviter d’être perdus bêtement. 

Image 5 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?Certifiés IPX7, les Tarah Pros sont étanches et ils résistent à la transpiration. D’ailleurs Jaybird a déclaré une véritable guerre à la sueur qui, bien plus que l’eau, cause des dégâts énormes sur la plupart des écouteurs. Il faudra voir sur la longueur mais le spécialiste des casques de sport se dit très confiant sur la résistance de ses produits. 
Jaybird utilise un chargeur propriétaire sous la forme d’une station d’accueil à trois broches qui se clipse derrière la télécommande du casque et qui vient se brancher sur un chargeur USB. Celui-ci change par rapport aux précédents modèles et épouse la forme légèrement courbée de la nouvelle télécommande. Enfin, les Tarah Pro sont livrés avec des embouts en silicone et des ailettes de trois tailles différentes ainsi qu’une petite pochette de rangement. 

Oui, pour leur confort même lors d’un effort prolongé

Si vous avez déjà essayé d’autres casques Jaybird tels que les X3 ou X4, vous ne serez pas dépaysés avec les Tarah Pro. Les embouts en gel et les ailettes sont assez identiques d’un modèle à l’autre. L’ensemble tient très bien en place et ne bouge pas quand on court. Plus important encore, même après plusieurs heures sur les oreilles, les Tarah Pro ne se font pas sentir. Là encore Jaybird a très bien pensé son produit et son orientation trail et course nature se voit ici confirmée. Ces « promenades » durent souvent plus longtemps qu’un marathon, aussi le confort des écouteurs est un argument essentiel.

Image 6 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?Pour l’écoute de tous les jours, Jaybird propose une nouvelle fonctionnalité Switch Fit qui permet de tourner l’écouteur dans l’oreille pour faire passer le cordon en dessous ou au-dessus de celle-ci. Ça n’a l’air de rien, mais c’est très pratique. Auparavant, il était nécessaire d’ôter l’ailette de maintien pour ne plus garder que l’embout en silicone. Nous avons porté les Tarah Pro pendant une sortie de plus de deux heures avec la même sensation de confort.

Oui, pour la qualité audio

Les écouteurs de Jaybird se sont toujours illustrés en matière de qualité audio et c’est encore le cas avec les Tarah Pros. L’application gratuite Jaybird qui est disponible sur iOS et Android permet de personnaliser le rendu afin de renforcer les basses ou au contraire opter pour une égalisation plus plate pendant que vous courez.

Image 7 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?

Les Tarah Pro bénéficient également d’une fonction Personal EQ exclusive. Celle-ci permet de vraiment créer un profil de son personnel via un rapide test d’audition qui permet de personnaliser les aigus, les médiums et les graves. Le réglage est ensuite stocké directement dans les écouteurs de sorte que le profil Personal EQ soit disponible, quel que soit l’appareil avec lequel vous utilisez les écouteurs. Nous avons testé Personal EQ en connectant les Tarah Pro sur un iPhone, un smartphone Android et une Apple Watch, Personal EQ étant à chaque fois bel et bien disponible.

L’application Jaybird propose également un réglage Bring the Bass qui renforce les graves. Si le résultat ne vous convient pas, vous pouvez néanmoins affiner vos réglages personnels.
Certains coureurs apprécient d’entendre ce qui se passe autour d’eux, notamment pour les sorties nocturnes ou en milieu urbain. Sur ce point Jaybird est en retrait et ne propose pas d’option de filtrage des bruits ambiants. En revanche, pour ceux qui ne seraient pas concernés par cet aspect, les Tarah Pro offrent une bonne isolation bien qu’ils n’embarquent aucun réducteur de bruit. 

Oui, pour l’autonomie de la batterie

L’autonomie de la batterie des Tarah Pro est l’un de leur gros points forts. Nous avons pu tester de nombreux écouteurs Bluetooth, du plus abordable au plus onéreux, et aucun n’atteint les 14 heures d’autonomie effectives du modèle Jaybird.

Image 8 : [Test] Jaybird Tarah Pro, la nouvelle référence des écouteurs de sport ?Jaybird a intégré un accéléromètre de sorte que les écouteurs s’éteignent automatiquement s’ils ne détectent aucun mouvement pendant 15 minutes. Nous n’avons jamais éteint les Tarah Pro manuellement et pour autant ils étaient toujours chargés quand nous en avions besoin. Jaybird utilise un chargeur propriétaire, ce qui n’est généralement pas des plus pratique. Toutefois, celui-ci vient se clipser sur le casque ce qui évite à la transpiration de corroder les composants internes. La plupart des écouteurs intègrent un port micro USB dans lequel la sueur peut s’immiscer, y compris lorsqu’un cache est prévu.Bref, là encore l’approche de Jaybird est très intéressante et confirme que ces écouteurs répondent vraiment aux besoins et aux attentes des sportifs.