Accueil » Test » Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette

Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette

Avec l’arrivée des Momentum True Wireless 3, Sennheiser veut réaffirmer sa position sur le marché des écouteurs sans fil haut de gamme. Nous les avons essayés durant quelques semaines, voici notre avis.

Image 2 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
8,5/10

Sennheiser Momentum True Wireless 3

On aime
  • Un son bien calibré
  • Une scène stéréo bien définie
  • Le mode transparence, excellent
  • L'autonomie dans la moyenne (une journée en SBC/AAC)
  • La réduction de bruit active correcte
  • Multipoint (à venir via mise à jour)
  • Charge sans fil
On n’aime pas
  • Mauvais en appels
  • Un boîtier un peu gros
  • Une latence dans les commandes
  • Réduction des voix perfectible
  • Peut ne pas convenir à toutes les oreilles
Verdict :

Sennheiser signe une excellente paire d’écouteurs avec ces Momentum TW3. Ils offrent la très bonne musicalité des TW2, encore mieux peaufinée. La réduction de bruit est à la hauteur, mais pèche un peu sur les voix, un classique. Ce qui nous a le plus bluffé, c’est le mode transparence qui donne l’impression de ne rien avoir dans les oreilles. Difficile de trouver de gros défaut à ces Momentum True Wireless 3 si ce n’est leur piètre qualité en appels. Pour le reste, on a un boîtier un peu gros, une latence dans les commandes. Bref, rien de rédhibitoire.

Les Momentum True Wireless 2 avait largement été plébiscités lors de leur sortie en 2020. Depuis Sennheiser a diversifié sa gamme en visant notamment des budgets moins conséquents avec les CX Plus True Wireless que nous avions pu tester en fin d’année dernière. Mais entretemps, il a aussi délaissé le marché haut de gamme.

Bose, Sony, Jabra ou encore Technics plus récemment (avec les très bons AZ60) ne l’ont pas attendu et ont chacun installés des produits intéressants faisant oublier less Momentum TW2. Il était donc temps pour Sennheiser de montrer de nouveau les crocs avec une nouvelle mouture, les Momentum True Wireless 3.

A lire > Ecouteurs sans fil : notre comparatif des meilleurs true wireless de 2022

Image 3 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
Sennheiser Momentum TW3 ©Tom’s Guide

Sennheiser Momentum True Wireless 3 : les principaux points positifs

Voici exposés les aspects positifs des TW3 qui nous ont le plus marqués lors de notre test.

Bonne réduction du bruit active

C’était un des points noirs des Momentum True Wireless 2. Leur réduction de bruit active (ANC) était anecdotique. A croire qu’elle avait été ajouter en dernière minute histoire de coller avec l’évolution du marché.

Sennheiser n’a pas répété cette erreur. Les CX Plus True Wireless étaient déjà d’assez bons élèves en la matière. Les Momentum True Wireless 3 mettent la barre plus haut. Ils disposent d’un ANC fixe qui isole bien de la plupart des bruits environnants. Toutefois, le traitement de la voix est, comme souvent, en retrait. C’est surtout dans les aigus, aux alentours de 3500-4000 Hz que la réduction de ces Momentum est la plus malmenée. Cela correspond à un cri de bébé, par exemple. Mais dans l’ensemble, la proposition de Sennheiser est convaincante. On doutera plus de son mode « vent », censé capter le souffle de l’air. Nous n’avons pas entendu de différence. Avec ou sans, la qualité de l’ANC est aussi bonne, même par mauvais temps.

Image 4 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
Sennheiser Momentum TW3 ©Tom’s Guide

Sennheiser ne s’embarrasse pas de différents niveaux de réduction de bruit. C’est binaire : réduction allumée ou éteinte. Un choix que nous ne discutons pas. L’intérêt de l’ANC est d’isoler des bruits extérieurs. Si on souhaite les entendre, on a le mode transparence.

Un mode transparence bluffant

Nous avons été scotché par le mode transparence des Momentum TW3. Nous avons répété plusieurs fois l’expérience. Avec ou sans écouteurs, on entend exactement de la même manière lorsque le mode transparence est activé. Sennheiser nous gratifie là sans doute de la meilleure prestation du marché.

Malheureusement, nous avons essayé d’utiliser ce mode transparence en courant et en faisant du vélo. Les frottements de l’air sont intraitables avec les micros des écouteurs qui les captent tous. Impossible à utiliser dans ces conditions.

Enfin, précisons qu’en mode transparence, un léger souffle se fait entendre. Rien de rédhibitoire non plus.

Bonne restitution musicale

Les Momentum TW3 respectent l’héritage des deux premières générations. Leur musicalité est clairement l’un des points forts de ces écouteurs. Sennheiser va un peu plus loin avec eux en ajoutant en sus des codecs SBC et AAC, l’aptX Adaptative de Qualcomm. Celui-ci permet de récupérer encore plus d’informations, tout en ne gâchant pas l’autonomie.

Et à ceux qui regretteront l’absence du LDAC (codec ultime utilisé par Sony sur ses WF-1000XM4), Sennheiser répond qu’il n’est pas assez stable. Et alors même qu’il faisait partie des défenseurs de son concurrent, le LHDC, il fait l’impasse ici. De vous à moi, pour une écoute nomade, l’aptX Adaptative (qui inclut l’aptX HD) suffit déjà amplement.

Image 5 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
Sennheiser Momentum TW3 ©Tom’s Guide

Côté matériel, Sennheiser s’appuie sur un unique transducteur dynamique, tout comme sur ses écouteurs à plus de 1000 €. Une spécificité qui porte le nom TrueResponse, une technologie maison dans laquelle Sennheiser a mis tout son savoir-faire. Couplés à l’aptX Adaptative, ces transducteurs offrent un rendu très musical, précis, détaillé, rond, peu signé. Bref, ça respire la rigueur allemande.

On pourra noter que les basses ont été légèrement réhaussées. Attention, on n’est pas sur du « boum boum ». Cela reste maîtrisé et juste suffisant pour donner un peu plus de relief à certains morceaux, notamment lorsque l’on va piocher dans le répertoire classique. Pour contrebalancer ce surplus de graves, Sennheiser pousse aussi un peu les aigus. C’est toujours raisonnable et ne provoque pas de fatigue au long cours.

De nombreux morceaux semblent prendre une autre dimensions avec les écouteurs de Sennheiser. A l’instant, c’est la version remasterisée de In The Air Tonight de Phil Collins qui tonne dans mes oreilles. La scène stéréophonique est bien séparée, les instruments se dégagent parfaitement et l’on retrouve la rondeur générale évoquée plus haut.

En live aussi ces Momentum réagissent bien, comme aux premières notes de Thunderstruck de l’album Live 1991 d’AC/DC.

En clair, Sennheiser est parvenu à améliorer une recette déjà de belle facture. Une prise de risque payante puisque les Momentum True Wireless 3 sont encore meilleurs que leurs aînés en audio.

Sennheiser Momentum True Wireless 3 : les principaux points négatifs

Il nous est difficile de trouver des points négatifs à ces Momentum True Wireless 3. Puisqu’il en faut tout de même, voici quelques broutilles, qui n’entachent pas vraiment la qualité globale de ces écouteurs.

Boîtier trop imposant

C’est factuel, à l’ouverture de la boîte, le boîtier de charge des Momentum True Wireless 3 en impose un peu trop. On n’est pas au niveau des Bose QC Earbuds, mais c’est tout de même une belle briquette. Inconvénient, il se glisse difficilement dans une poche de jeans, par exemple. Un format plus plat aurait été plus judicieux. Reconnaissons cependant qu’il est compatible charge sans fil et affiche une belle finition en tissu.

Image 6 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
Sennheiser Momentum TW3 ©Tom’s Guide

Ils sont difficiles à installer correctement

A titre personnel, j’ai des problèmes pour bien positionner les Momentum True Wireless 3. Nombre de mes confrères jurent qu’ils ont une tenue parfaite et un confort exemplaire. Dans mes oreilles, il faut que je ruse pour que l’embout ne soit pas écrasé en position verrouillée. Si c’est le cas, je perd l’isolation passive et des basses aussi. J’ai pourtant essayé tous les embouts et les trois tailles de stabilisateurs, sans succès.

Ce n’est pas un point négatif, mais j’estime que si je rencontre le souci, d’autres pourront aussi l’expérimenter.

Image 7 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
Sennheiser Momentum TW3 ©Tom’s Guide

Latence dans les commandes

Les Momentum TW3 permettent d’accéder à l’ensembles des commandes via des surfaces tactiles. Nullement besoin de sortir son téléphone, ce qui est confortable. Néanmoins, à chaque pression, une certaine latence se fait ressentir. La commande n’est pas immédiatement exécutée. Le plus flagrant est avec la pression lecture/pause. Nous mesurons 1,5 seconde de délai, c’est trop.

De mauvais compagnons pour les appels

Si Sennheiser brille pour sa maîtrise musicale, il en est tout autre des appels. En mains-libres, les Momentum TW3 ne font pas bien mieux que les TW2. Ils ne récupèrent et ne diffusent que les médiums majoritairement tout en essayant de réduire les bruits environnants. Cela a pour effet de hacher la voix, nécessitant de se répéter souvent.

En intérieur, le phénomène est moins perceptible, mais on n’a pas pour autant une conversation propre. Dans un environnement bruyant, on les range, ils y sont inutilisables en kit mains-libres.

Image 8 : Test Momentum True Wireless 3 : et Sennheiser parfait sa recette
Latence des Momentum TW3 en AAC = 150 ms ©Tom’s Guide