Accueil » Test » Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus

Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus

Image 2 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
8/10

Technics EAH-AZ60

On aime
  • Une latence très faible
  • La réduction de bruit fait le travail
  • Une signature sonore agréable
  • Compatibles LDAC et donc Hi-res Audio
  • L'application qui regorge d'options
  • Multipoint
  • 7h d'autonomie avec l'ANC
  • IPX4
On n’aime pas
  • Des écouteurs plutôt imposants
  • Kit mains libres utilisable qu'au calme
  • Pas de pause active
  • Pas de charge sans fil
Verdict :

Technics se hisse à côté des meilleurs avec ses AZ60. Ces écouteurs offrent presque tout ce que nous attendons d’un modèle sans fil en 2022. Si les WF-1000XM4 de Sony demeurent la référence, le modèle de Technics parvient à se démarquer de ce ténor sur deux points : sa connexion multipoint extrêmement pratique, mais aussi une très faible latence qui permet de les utiliser aussi bien avec son PC qu’une Nintendo Switch. Alors oui ils sont imposants, mais comme nombre de modèles haut de gamme. A bourrer un appareil de technologies, il finit par s’empâter. Non les deux vrais reproches que nous avons à leur faire portent sur leur piètre qualité d’appel dans les milieux bruyants et l’absence de pause active. Ça, c’est une faute. Si vous êtes prêts à dépasser ces manques, les EAH-AZ60 sont tout à fait recommandables.

Technics a bourré de technologies les EAH-AZ60, ses écouteurs sans fil haut de gamme. Pour autant le prix n’est pas stratosphérique. Tient-on le bon plan ultime pour les complétistes de la techno ?

Avant d’introduire les EAH-AZ60 de Technics, disons-le tout de go : ils ont gagné notre préférence. Il s’agit-là des écouteurs les plus homogènes qu’il nous a été donné de tester.

On n’attendait pas grand-chose de Technics sur le terrain des True Wireless. Ils sont arrivés à la rédaction sans être attendus et c’est sans doute aussi pour cela que le choc a été aussi prononcé. Technics avait bien lancé un premier modèle d’écouteurs sans fil, les AZ70. Ils étaient de bonne tenue, mais pas parfait. Bref, on naviguait dans le ventre mou du secteur.

Avec les EAH-AZ60, Technics a pris le taureau par les cornes. Exit les reproches de l’aîné. En tout et pour tout, on peut leur reprocher deux oublis : la recharge sans fil et la pause automatique. Tout le reste est validé. Maintenant qu’on a vendu la mèche, on va tout de même développer notre pensée.

A lire > Notre sélection des meilleurs écouteurs sans fil

Image 3 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Technics EAH-AZ60 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Technics EAH-AZ60 : les principaux points positifs

Technics offre une excellente paire d’écouteurs. Parmi leurs multiples qualités, nous en mettons quelques-unes ici en exergue, celles qui nous ont le plus impressionnés.

Une latence extrêmement basse

Nous testons la latence de tous les écouteurs qui nous passent sous la main. L’occasion de vérifier s’ils sont des compagnons potentiels pour le gaming, notamment. Les AZ60 sont absolument bluffants sur ce point.

Image 4 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
12 ms, la plus faible latence mesurée sur ces Technics AZ60

L’application de Technics propose plusieurs réglages pour optimiser cette latence. Il faut d’abord se défaire du codec LDAC dans le menu « mode de connexion ». On bascule alors en AAC, ne reste plus qu’à forcer le SBC. Un autre menu, nommé « suppression des délais et des interruptions de son », permet de réduire le délai entre la vidéo et l’audio si l’on sélectionne son option « Supprimer le délai du son ».

Image 5 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Image 6 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus

C’est la configuration optimale pour obtenir les meilleurs résultats de latence de ces AZ60. Avec ces réglages, nous avons mesuré une latence de 12 ms. Pour être certains, nous avons refait nos tests et vérifié nos réglages. C’est le plus faible décalage que nous ayons pu observer sur des écouteurs sans fil.

Pour éprouver la théorie, on a appairé les AZ60 avec la Switch Oled de Nintendo. Force est de constater que le décalage est imperceptible. En ce sens, ils deviennent nos écouteurs Bluetooth préférés pour accompagner la console de Nintendo.

AAC151 ms
SBC129 ms
AAC avec priorité connexion43 ms
SBC avec priorité connexion12 ms
Les différentes latences des Technics AZ60

La foire aux codecs

Technics peut se vanter de faire partie des rares constructeurs à proposer un codec aussi exotique que le LDAC. Jusqu’alors, nous ne l’avions rencontré que sur les Fidelio T1 de Philips et les WF-1000XM4 de Sony, propriétaire du codec en question.

Pour rappel, le LDAC permet de diffuser des fichiers audio HD 24 bits / 96 kHz en Bluetooth. Bien entendu, il faut que le smartphone soit compatible. Exit l’iPhone qui se limite à l’AAC au maximum. La promesse est d’approcher la qualité CD.

Image 7 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Qobuz, sans doute l’allié idéal pour ces AZ60 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

En streaming, nous avons chaussé les AZ60 en lançant Qobuz, la plateforme française étant spécialisée dans la diffusion de fichier en Hi-res et qualité CD. Il faut être franc, la différence s’entend, mais ne nous a pas poussés à résilier notre abonnement Spotify. À l’instar des systèmes Hi-fi que propose Technics, le LDAC s’adresse avant tout aux mélomanes avertis qui cherchent l’expérience auditive nomade la plus aboutie.

Néanmoins, le fait de proposer du SBC, de l’AAC et du LDAC en cerise sur le gâteau fait de ces AZ60 un modèle très complet. Et les drivers mettent en valeur les tonalités musicales des écouteurs. Le son est équilibré, mais n’est pas pour autant neutre. Technics pose une signature sur les extrêmes basses et les aigus. Ces fréquences sont un peu poussées pour donner une sonorité plus incisive et accrocheuse.

Une bonne réduction de bruit active (ANC)

Technics en a peut-être trop dit en mettant en avant la réduction de bruit révolutionnaire de ses AZ-60. En définitive, après test, celle-ci demeure inférieure à celle des WF-1000XM4 de Sony ou Bose QC Earbuds. Attention, cela signifie aussi que les AZ-60 surpassent le reste du marché, et notamment les Airpods Pro en termes de réduction de bruit active.

Image 8 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Image 9 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Image 10 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus

En prenant soin de régler l’ANC au maximum dans l’application, nous n’avons pas été dérangé par les bruits afférents à une maison pleine d’enfants. On entend les pleurs de bébé ou les cris. Les fréquences aigus sont les plus difficiles à maîtriser. Néanmoins, les écouteurs diminuent la portée des sons qui s’entendent encore. Ainsi, rien ne dérange votre concentration, surtout si vous écoutez de la musique en même temps. En extérieur. Les bruits des passants ou les voitures disparaissent. Les sirènes se font encore entendre.

Image 11 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Technics EAH-AZ60 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Si les AZ-60 réduisent les bruits, ils les amplifient encore mieux. Le mode transparence de ces écouteurs est très convaincant. Bien évidemment, impossible d’atteindre le rendu naturel des Linkbuds de Sony, mais on peut entendre distinctement tous les bruits extérieurs et à bon volume. Même si ce n’est pas très poli, on prend vite l’habitude de ne plus ôter ses écouteurs pour parler…

Technics EAH-AZ60 : les principaux points négatifs

Malgré leurs nombreuses qualités, les AZ60 montrent qu’il demeure une marge de manoeuvre et que Technics peut encore améliorer son produit déjà très abouti. Ici, nous ne développons que les points qui nous ont le plus gênés lors de notre test, l’ensemble des points négatifs se trouve en haut de cet article.

Pas de pause active

ANC, multipoint, LDAC, IPX4, on pensait que les écouteurs de Technics étaient complets et bien non. Outre la recharge sans fil, il leur manque aussi la pause active. Aucun capteur ne permet de détecter qu’ils sont dans ou hors des oreilles. Et à l’usage c’est bigrement gênant puisqu’il faut obligatoirement mettre sa musique ou sa vidéo en pause manuellement.

De nombreux modèles proposent cette fonction à un tarif plus accessible, comme les Nothing Ear(1) à moins de 100 €. Bref, on prend cela pour une faute de la part de Technics.

Image 12 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Pas de capteur de proximité sur ces Technics EAH-AZ60 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Confortables, mais pas pour toutes les oreilles

Les AZ-60 embarquent une tonne de technologie. Compliqué d’être aussi complet sans avoir un design débordant. Les écouteurs de Technics ne sont ainsi ni très légers, ni très compacts. Les petites oreilles auront bien du mal à les faire tenir en place, malgré les très nombreux embouts fournis.

Image 13 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Technics EAH-AZ60 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

À l’usage, cependant, nous avons pu les utiliser durant plusieurs heures sans éprouver de gêne. Une journée de travail entière sans jamais les retirer, c’est plus compliqué. A un moment, on se sent obligé de les repositionner afin de limiter une irritation qui peut poindre. Mais on parle ici d’un port de 6 heures d’affilée.

Image 14 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Les Technics EAH-AZ60 sont un poil gros – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Un kit mains libres mal étudié

Nous ne pourrons pas recommander les écouteurs de Technics pour les appels. Ils sont pourtant de bonne tenue, en intérieur. Le constructeur a omis de protéger ses écouteurs du vent. Dès qu’il souffle, impossible pour l’interlocuteur d’entendre un traître mot de la conversation. L’environnement bruyant est aussi mal traité. Pas de nettoyage des sons environnants à moins que celui-ci soit trop léger. Bref, nous ne sommes pas convaincus sur ce point.

Image 15 : Test Technics AZ60 : jeux et films sans latence, ces écouteurs ne nous quittent plus
Technics EAH-AZ60 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide