Test Philips 65OLED937 : quand l’image est sublimée par un grand spectacle son et lumière

La TV Philips 65OLED937 est dotée d’une dalle LG OLED EX performante, d’une barre de son 5.1.2 et du dispositif lumineux Ambilight, qui est la signature visuelle du constructeur depuis de nombreuses années.

Image 1 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
9/10

Philips 65OLED937

  • SMART TV Philips OLED Ultra HD 4K 165…
    0€
  • 0€
    Voir l’offre
On aime
  • Qualité d'affichage
  • Barre de son Dolby Atmos
  • Ambilight sur 4 côtés
  • Télécommande rétro éclairée
  • Interface complète et intuitive
  • Micro sur la télécommande
  • Google TV
On n’aime pas
  • Seuls deux des quatre ports HDMI sont en 2.1
  • Nécessite un meuble assez large
Verdict :

Certes, la TV Philips 65OLED935 n’est pas donnée ! Mais il faut bien sur tenir compte du dispositif Ambilight intégré, qui apporte une nouvelle dimensions aux films, et surtout de la barre de son 5.1.2 signée Bowers & Wilkins, qui délivre un son de tout premier ordre, puissant et précis ! Au final, on obtient un ensemble des plus cohérents qui délivre une image et un son au top. Le tout dans un espace assez contenu, même s’il faut un meuble d’au moins 1 mètre de large pour l’installer.

Comme chez la plupart des autres constructeurs de TV, la gamme du hollandais Philips est assez simple :

  • Les modèles The One disposent d’un rétro éclairage de type LED.
  • Puis la PML9507, disponible en 55, 65 et 75 pouces est pour sa part dotée d’un rétro éclairage plus précis, de type mini LED, afin d’offrir – entre autres – une meilleure gestion des contrastes.
  • Enfin, les TV OLED, qui délivrent la meilleure qualité d’affichage, avec ou sans une barre de son Bowers & Wilkins.

La Philips 65OLED937 fait donc partie de cette dernière catégorie de TV. Elle appartient à la gamme OLED+ du constructeur et exploite une dalle LG OLED EX (la plus performante de 2022 en termes de luminosité !). Elle se distingue des ses concurrentes par le dispositif lumineux Ambilight, que Philips intègre et fait évoluer depuis de nombreuses années, et une véritable barre de son Bowers & Wilkins, qui délivre un son Dolby Atmos !

TV Philips 65OLED937 au meilleur prix
Image 2 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
  • TV Philips 65OLED937 au meilleur prix
    0€
  • Back Market
    0€
Image 3 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et même si elle fait partie de la gamme 2022 de Philips, la TV n’est disponible que depuis le mois d’octobre dernier. Elle est donc encore d’actualité jusqu’à ce que sa remplaçante soit disponible, vraisemblablement dans le courant du dernier trimestre de cette année.

Si certains pourront dire que la facture est particulièrement salée pour une TV OLED de 65 pouces, il faut toutefois relativiser les choses. En effet, si la 65OLED937 est proposée actuellement à 3499 € hors promo (elle existe aussi en 77 pouces, pour la somme rondelette de 5000 €), il faut cependant tenir compte de la présence de la barre de son et du dispositif Ambilight.

Image 4 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour comparer le prix de cette TV Philips à un modèle de la concurrence, il faut donc prendre en compte le prix de deux éléments : une TV OLED 65 pouces et une barre de son 5.1.2.

Du côté des TV OLED, on peut citer quelques unes des principales concurrentes de la Philips 65OLED937, chez LG et Sony :

  • La LG 65OLEDC2 est proposée à 2099 € (elle embarque elle aussi une dalle LG OLED EX).
  • La LG 65OLEDG2, dont la dalle OLED EX offre les meilleures performances en 2022 (grâce à un système de refroidissement qui permet de pousser la luminosité dans ses retranchements). Elle est actuellement commercialisée 2799 €.
  • La Sony Bravia XR-65A90J (modèle 2022) est vendue 2499 €.
  • Le premier modèle QD-OLED de Samsung (QE65S95B), que l’on trouve à 2499 €. Il faut compter 2799 € pour le modèle 2023, la QE65S95C, qui sera disponible à partir de début avril.
  • Enfin, le modèle QD-OLED 2022 de Sony, la Bravia XR-65A95K, est quant à elle en vente à 3499 € !
Image 5 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et, en ce qui concerne les barres de son compatibles avec le standard Dolby Atmos, on peut citer les modèles suivants :

  • La Samsung HW-Q800B, un modèle 5.1.2 fonctionnant avec un caisson de basses externe, est vendue 799 €.
  • La Sony HT-A5000, un modèle 5.1.2 sans caisson est proposée à 990 € (le caisson et les satellites peuvent être ajoutés par la suite puisqu’ils sont vendus en option).
  • La LG S80QR est une barre de son 5.1.3 proposée avec deux satellites arrières et un caisson de basses. Ce modèle de 2022 est encore disponible pour 699 € (lire notre test de la barre de son LG S80QR).

Donc si on retire au minimum 700 € au prix de la 65OLED937, on arrive à un prix de 2799 € pour une TV OLED Ex complète, performante et équipée du système Ambilight, ce qui au final n’est pas exagéré.

D’ailleurs, signalons que la TV Philips 65OLED907, qui correspond presque à la 65OLED937, mais sans la barre de son (et avec un dispositif Ambilight sur 3 côtés seulement), est commercialisée 2690 €.

Un design qui ne manque pas d’originalité

Contrairement à toutes ses concurrentes, la Philips 65OLED937 ne dispose pas de pied à proprement parler. En effet, la TV repose directement sur sa barre de son. Et comme celle-ci mesure 108 cm de longueur, le meuble sur lequel elle va reposer doit donc être assez grand !

La barre de son mesure 12 cm de profondeur. Elle est placée juste devant la dalle de la TV, qui est elle même séparée du meuble, sur lequel elle est posée, de 10 cm.

Image 6 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on ajoute la profondeur de la TV, de 10 cm, on arrive donc 22 cm au total, ce qui reste très raisonnable. En effet, rappelons qu’avec son pied central, pourtant assez discret, la OLED65C2 de LG a une profondeur de 23 cm ! D’autre part, il faut compter 28,8 cm de profondeur pour la Samsung QD-OLED QE65S95B.

Barre de son Dolby Atmos et technologie DTS Play-Fi

L’étonnante barre de son qui fait office de pied pour la TV n’est pas intégrée ou “presque intégrée”, mais elle est néanmoins bel et bien présente. L’avantage, c’est qu’on ne se pose pas la question de savoir si il y a la place pour poser une barre de son sur le meuble, devant la TV.

Image 7 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Mise au point par le spécialiste anglais du son Bowers & Wilkins (excusez du peu !), cette barre délivre un étonnant son Dolby Atmos, de type 5.1.2, avec une puissance totale de 95 W. Elle intègre donc – entre autres – deux haut-parleurs orientés vers le plafond, qui permettent de restituer les effets audio verticaux.

Autant le dire tout de suite, le résultat est bluffant. En effet, la barre apporte une qualité audio nettement supérieure à tout ce qu’on peut entendre avec une “simple” TV. C’est l’idéal lorsqu’on regarde des films et des séries, même si les effets surround verticaux qui font la spécificité du mode Dolby Atmos sont des plus subtils. Pour le reste, on bénéficie d’une bonne spatialisation du son lorsqu’il s’agit d’entendre les effets Surround latéraux.

D’autre part, les basses s’avèrent impressionnantes, même sans caisson externe. Alliées au tweeter central, elles permettent d’obtenir des bandes son pleines de punch, avec des dialogues qui demeurent parfaitement audibles.

Image 23 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Inutile de préciser également que la puissance est au rendez-vous, ce qui s’avère parfait pour écouter de la musique. Et pour que chacun puisse obtenir un son parfaitement adapté à ses préférences, la section audio des paramètres de la Philips 65OLED937 donne accès à un égaliseur à 5 bandes.

Image 24 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Autre point positif, la Philips 65OLED937 est compatible avec la technologie DTS Play-Fi. Celle-ci permet d’ajouter des enceintes sans fil, des satellites latéraux et/ou arrières par exemple, afin de former un ensemble audio encore plus performant lorsqu’il s’agit de restituer les effets Surround des films.

Image 25 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un dispositif Ambilight sur les quatre côtés

Rappelons que le système Ambilight, utilisé par Philips depuis de nombreuses années, consiste en des rangées de LED multicolores, placées à l’arrière de la TV, sur les bords, qui diffusent des effets lumineux sur le mur situé derrière la TV. Ce dispositif crée une ambiance colorée, souvent spectaculaire, qui prolonge les couleurs des images du film ou du programme TV que l’on regarde.

Image 26 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si le résultat est souvent spectaculaire, il peut toutefois dérouter certains utilisateurs, qui pensent que ce système “pollue” l’image et détourne l’attention du spectateur. Les autres apprécieront la dimension supplémentaire créée par le dispositif Ambilight et finissent par ne plus pouvoir s’en passer. Parfois aussi, les préjugés négatifs des utilisateurs réticents évoluent en voyant les jeux de lumière, particulièrement séduisants dans certains films.

Image 27 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une seule télécommande, mais complète et rétro éclairée

Le télécommande fournie avec la 65OLED937 est quelque peu massive. Elle a cependant l’avantage d’être complète et d’offrir un rétro éclairage des touches, ce qui est toujours appréciable lorsqu’on l’utilise dans l’obscurité. En effet, il suffit de la soulever pour voir ses touches s’illuminer.

Elle comporte quatre touches permettant d’accéder directement à Netflix, Amazon Prime Video, Rakuten TV et à la collection Smart TV (une sélection d’applications à installer).

On trouve également une touche estampillée “Ambilight”. Elle permet d’accéder directement aux différents réglages du dispositif : Suivre la vidéo, Suivre l’audio, Lounge (une seule couleur de fond est affichée juste pour mettre un peu d’ambiance) et… Suivre le drapeau (les LEDs de la TV affichent les couleurs bleu, blanc et rouge du drapeau national !).

Sans oublier, bien sur, la touche permettant d’activer la reconnaissance vocale de Google.

Une qualité d’affichage irréprochable

La Philips 65OLED397 embarque une dalle LG OLED EX. Il s’agit donc de la meilleure dalle du constructeur de 2022 (que l’on retrouve d’ailleurs par exemple dans la OLEDC2 de LG, sous l’appellation OLED EVO), avec une luminosité accrue par rapport aux dalles OLED de 2021.

Image 34 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière

Depuis, LG a annoncé une nouvelle génération de dalle OLED (pour résister à l’attaque de Samsung et de sa technologie QD-OLED), qui équipera les TV qui vont être commercialisées cette année, qui porte la dénomination META OLED, qui s’appuie principalement sur une couche de micro-lentilles (MLA, pour Micro Lens Array), qui permet de booster la luminosité, à plus de 2000 nits selon LG, c’est-à-dire au niveau des meilleures TV LCD.

Bon point, la Philips 65OLED937 est compatible avec les deux principaux standards, HDR10/HDR10+ et Dolby Vision. Ainsi, quel que soit le service de streaming vidéo auquel on est abonné, on est assuré de bénéficier de la meilleure qualité d’image possible.

Les vidéos compatibles avec ces standards peuvent tirer parti de la grande luminosité de la dalle OLED EX, ce qui permet aux utilisateurs de profiter d’une excellente qualité d’affichage même en plein jour. Rappelons qu’avec les premières générations de dalles OLED, moins lumineuses, il était recommandé d’utiliser sa TV dans la pénombre, le soir par exemple, pour bénéficier d’une image spectaculaire en regardant films et séries.

Image 50 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Reste qu’il est toujours préférable de plonger la pièce dans la plus grande obscurité possible afin de minimiser un défaut inhérent à toutes les dalles OLED, les reflets, qui sont particulièrement visibles dans les zones sombres de l’image, comme on peut le constater sur la photo ci-dessus.

On bénéficie alors d’une qualité époustouflante, avec des couleurs éclatantes et une précision remarquable, en particulier lors des scènes qui se déroulent dans la pénombre. D’autant plus que le processeur P5 AI Dual Picture Engine réalise un excellent travail lorsqu’il s’agit d’éliminer les défauts d’affichage sur les objets en mouvement. D’autre part, il réalise également une très bonne mise à l’échelle des contenus en 720p ou 1080p, ce qui est appréciable pour tous les contenus en streaming, comme ceux de Youtube.

Image 51 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et toujours le risque de marquage…

A l’instar de toutes les TV OLED, la Philips 65OLED935 n’échappe pas à la possibilité de voir certaines zones de l’écran persister légèrement, en surimpression de l’image. Ce marquage (ou rémanence) peut arriver si on pousse trop la luminosité de l’affichage et que l’on affiche des programmes TV ou des jeux où certains éléments, comme un logo, restent affichés pendant de très longues périodes au même endroit.

Image 52 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bien sur, pour lutter contre ce problème, qui risque de se produire à long terme, tous les constructeurs mettent en œuvre différentes techniques pour rassurer les utilisateurs.

Ainsi, dans les tréfonds des menus de la TV Philips, on peut activer une option appelée Protection de l’image locale améliorée. Celle-ci repère les logos et autres éléments qui demeurent statiques afin de baisser leur luminosité. Bien sur, le constructeur fait également appel à l’incontournable extincteur d’écran, qui s’affiche automatiquement si l’image n’a pas bougé depuis quelques minutes.

Image 53 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et si, malgré toutes les précautions d’usage, on repère un élément qui demeure apparent, quelle que soit l’image affichée, on peut lancer la fonction Suppression de l’image résiduelle, qui déclenche une procédure de nettoyage des pixels de la TV, qui devrait régler le problème.

De nombreux réglages, dans une interface un peu fouillis

En plus de tous les paramètres relatifs à la qualité de l’affichage, la 65OLED935 propose diverses options concernant l’éclairage Ambilight et la gestion du son. Celles-ci sont réparties du pas moins de 4 niveaux, ce qui peut parfois dérouter quelque peu l’utilisateur novice.

Le premier niveau s’affiche à droite de l’image. Il donne accès aux options relatives à la TV (liste des chaines, guide, enregistrements), à la lecture des fichiers multimédias ou encore à la fonction Aurore (une sorte d’extincteur d’écran animé avec ambiance sonore). Précisons que la fonction d’enregistrement supporte le mode Timeshift (mise en pause du direct). En revanche, en l’absence d’un second tuner, on ne peut pas regarder un autre programme que celui qui est en cours d’enregistrement…

Si on sélectionne l’option Réglages fréquents, le menu bascule sur la gauche de l’écran. Il permet de sélectionner rapidement le style de l’Ambilight, du type de rendu audio et l’un des profils l’affichage prédéfinis : Home Cinema, Jeu, Crystal Clear (mode Vif !), Moniteur, etc.

Sur cet écran, on peut descendre tout en bas et sélectionner l’option Configuration, pour accéder à un menu beaucoup plus complet pour gérer de façon plus précise l’affichage (réglages des couleurs, du contraste, de la luminosité, etc.), le son et l’Ambilight.

Enfin, certains de ces réglages de troisième niveau proposent des options avancées (quatrième niveau !). Par exemple, pour l’affichage, on peut y paramétrer la réduction du bruit numérique, activer le mode Ultra résolution, modifier la température des couleurs ou le gamma, améliorer la gestion des mouvements, etc.

Dans tous ces menus, on constate que des efforts ont été faits pour apporter des explications sur la plupart fonction, avec parfois des images qui illustrent les effets engendrés par la modification des valeurs. Toutefois, on peut regretter que certaines options demeurent obscures, comme celle que nous avons déjà cité, Protection de l’image locale améliorée, qui n’est pas vraiment explicite (voir la photo de la section précédente).

La richesse d’Android TV

Bon point, la Philips 65OLED937 fait partie de ces TV qui font appel à Android TV pour offrir aux utilisateur un grand choix d’applications, avec bien sur toutes celles qui permettent de voir des films et des séries en streaming.

Image 66 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
Philips 65OLED937 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On apprécie la bonne réactivité du système lorsqu’il s’agit de se déplacer dans les menus ou de lancer les applications. La reconnaissance vocale s’effectue elle aussi très rapidement lorsqu’on demande par exemple de lancer Netflix.

Toutes les fonctions indispensables pour le jeu sur console et PC

La dalle de la Philips 65OLED937 fonctionne avec une fréquence de rafraichissement de 100 Hz. D’autre part, elle est compatible à les deux technologie de synchronisation, à savoir G-Sync et Freesync, ce qui assure l’affichage d’images sans effet de déchirement, quel que soit l’ordinateur ou la console utilisé.

Bien sur, comme la plupart des TV haut de gamme de 2022, elle est équipée de deux connecteurs HDMI 2.1, qui supportent le mode 4K en 120 Hz, ainsi que les technologies VRR (Variable Refresh Rate), ALLM (Auto Low Latency Mode). Ces derniers sont placés à côté du port Ethernet et des sorties Subwoofer et optique. Ils sont séparés du reste de la connectique, qui est placée à la verticale et qui comprend deux autres sorties HDMI (2.0), une prise casque et pas moins de trois ports USB.

TV Philips 65OLED937 au meilleur prix
Image 2 : Test Philips 65OLED937 : quand l'image est sublimée par un grand spectacle son et lumière
  • TV Philips 65OLED937 au meilleur prix
    0€
  • Back Market
    0€

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !