Test Xiaomi 14 Ultra : un smartphone performant doublé d’un appareil photo impressionnant

Profitant de technologies de dernière génération, le nouveau fleuron de Xiaomi affiche de hautes ambitions en photo. Le Xiaomi 14 Ultra est-il le nouveau roi de la photo ? Voici les résultats de nos tests.

Sommaire
Image 1 : Test Xiaomi 14 Ultra : un smartphone performant doublé d’un appareil photo impressionnant
9/10
Xiaomi 14 Ultra
  • La calibration et la luminosité de l’écran
  • Qualité et polyvalence photo hors pair
  • Le design original et sophistiqué
  • Puissance : les chevaux sont lâchés
  • La charge 90 W très rapide
  • La promesse de 4 ans de mises à jour
  • Les accessoires fournis
  • L’existence du Kit photo
  • Le boîtier lourd et massif
  • La chauffe dans les usages extrêmes
  • L’autonomie correcte sans plus
  • Le prix élevé

Invité (presque) surprise- du salon de la mobilité de Barcelone, le MWC, le Xiaomi 14 Ultra vient rejoindre le Xiaomi 14 au sommet des meilleurs appareils de la marque. Véritable vitrine technologique, réunissant ce qui de fait de mieux sur le marché, ce smartphone vient tutoyer des concurrents comme le Galaxy S24 Ultra de Samsung ou encore l’iPhone 15 Pro Max d’Apple.

Ce frère aîné du Xiaomi 14, plus grand, plus puissant et plus que jamais tourné vers la photo annonce immédiatement la couleur avec un immense bloc circulaire intégré au dos et estampillé Leica, le partenaire de Xiaomi depuis déjà 2 ans. Bien sûr, le prix s’en ressent, aussi astronomique que celui de ses concurrents précédemment cités.

Véritable star du MWC en février dernier et seul capable de faire de l’ombre au Honor Magic6 Pro, le Xiaomi 14 Ultra sort, cette année, plus tôt que son prédécesseur, le Xiaomi 13 Ultra lancé en juin 2023. Les deux smartphones partagent un design assez proche et la possibilité de se transformer en appareil photo grâce à un kit vendu en option. À peine 10 mois plus tard, qu’apporte le Xiaomi 14 Ultra ? Est-ce le photophone ultime comme le présente son constructeur, capable de rivaliser voire dominer les deux stars actuelles du domaine ? Voici notre avis sur le dernier-né de Xiaomi et sur son Kit photo après quelques jours de tests intensifs.

Quels sont la disponibilité et le prix du Xiaomi 14 Ultra

Avec son équipement complet et dernier cri, le Xiaomi 14 Ultra rejoint les modèles les plus coûteux du moment. Dans ce domaine, il laisse même sur place l’excellent Xiaomi 14, pourtant très haut de gamme, mais plus petit. Sans grande surprise, cet Ultra affiche le même tarif que son prédécesseur le Xiaomi 13 Ultra, ce dernier restant affiché plein pot sur le site officiel du constructeur.

Image 5 : Test Xiaomi 14 Ultra : un smartphone performant doublé d’un appareil photo impressionnant
Xiaomi 14 Ultra et sa coque de protection / Crédit : Stéphanie Molinier – Tom’s Guide

La mémoire vive du 14 Ultra est cependant un peu plus généreuse. Voici le prix du smartphone :

  • Xiaomi 14 Ultra 16 Go / 512 Go : 1499,90 euros

Depuis le 19 mars dernier, le smartphone est proposé sur le Mi Store et chez les revendeurs Fnac, Darty et Boulanger ainsi que chez les opérateurs Bouygues Telecom, Orange et SFR. Il est décliné en deux coloris : blanc ou noir. Xiaomi est encore une fois très généreux au niveau des accessoires puisque son mobile est fourni avec un chargeur rapide 90 W, un câble USB-A/ USB-C et même une coque de protection transparente.

Pour son lancement, il n’y a pas de réduction à proprement parler sur l’appareil. En revanche, pour tout achat jusqu’au le 30 avril 2024 inclus, le kit qui permet de transformer le smartphone en appareil photo est offert. Sa valeur est de 199 euros. Les consommateurs profitent également de 2 mois d’abonnement gratuit à Photoshop Lightroom pour la retouche d’image.

Malgré cette offre, la note reste salée, mais une offre de reprise jusqu’à 200 euros de votre ancien smartphone est aussi proposée.

Quelles sont les caractéristiques techniques du Xiaomi 14 Ultra ?

Tout ce qu’on attend d’un smartphone photo haut de gamme en 2024 est présent chez le dernier-né de Xiaomi : de son grand écran Amoled capable d’atteindre des sommets en luminosité à son processeur ultra puissant, la nouvelle machine de guerre de Qualcomm. La photo n’est pas en reste avec un capteur 1 pouce au niveau de l’objectif principal et pas moins de deux téléobjectifs. Le partenariat avec Leica apporte également sa pierre à l’édifice, avec la conception des lentilles.

Fiche technique du Xiaomi 14 Ultra

  • Écran : AMOLED LTPO WHQD+ (3200 x 1440 points) de 6,73″, 120 Hz, 460 ppp, 3000 nits, HDR10+
  • Grand-angle : f/1.63 à f/4.0 équivalent 23 mm, capteur 1″ LYT-900 de 50 Mpx, 8P aspherical lens, OIS
  • Ultra grand-angle : f/1.8, équivalent 12 mm, capteur IMX858 de 50 Mpx, 122° FOV, AF, macro 5 cm
  • Téléobjectif 1 : f/1.8, équivalent 75 mm, capteur IMX858 de 50 Mpx, macro 10 cm, zoom 3.2x
  • Téléobjectif 2 : f/2.5, équivalent 120 mm, capteur IMX858 de 50 Mpx, macro 30 cm, zoom 5x
  • Caméra frontale : f/2.0, capteur de 32 Mpx,
  • Processeur : Snapdragon 8 Gen 3 de Qualcomm
  • Mémoire : 16 / 512 Go
  • Batterie : 5000 mAh,
  • Charge : Hypercharge 90 W, charge sans-fil 80 W, charge inversée
  • Connectivité : Wi-Fi 7, Bluetooth 5.4, 5G, NFC, 5G
  • Dimensions : 161,4 x 75,3 x 9,2 mm
  • Poids : 219,8 g.
  • Divers : haut-parleurs stéréo, Dolby Atmos, 4 micros
  • Résistance : IP68, Xiaomi Shield Glass Front en façade, dos en cuir végétalien
  • OS : Xiaomi HyperOS 1.0.5.0 sur Android 14
  • Mises à jour : 4 ans pour l’OS, 5 ans pour la sécurité

Le Xiaomi 14 Ultra profite bien sûr de la toute nouvelle surcouche de Xiaomi, HyperOS, en renfort d’Android 14. Mais la grande particularité de l’Ultra reste sa capacité à se transformer en appareil photo grâce à un jeu d’accessoires vendu en option.

Un design sophistiqué tourné vers la photo

Avec son grand écran de 6,73 pouces et ses cinq modules photo, le Xiaomi 14 Ultra s’avère inévitablement d’un design massif, assez lourd en main, surtout dans la partie supérieure qui accueille le bloc photo circulaire et déséquilibre un peu le boîtier. L’élégance reste de mise avec des tranches en métal brossé plates. Elles viennent légèrement recouvrir le dos, créant visuellement une impression de finesse, encore accentuée par l’écran 2,5D très légèrement incurvé.

Un effort notable a été fait pour réduire au maximum les bordures d’écran tandis que le dos en imitation cuir est assez réussi, évitant les traces de doigt. Il faut juste espérer que le modèle blanc que nous avons reçu pour test ne « noircira » pas trop avec le temps. La coque de protection évitera de prendre des risques pour les plus soigneux, mais même si elle est transparente, elle ne permet pas de profiter aussi bien du design.

Le bloc photo estampillé Leica est pour sa part assez immanquable, donnant la réplique au logo Xiaomi à l’autre bout du dos. À deux étages, ce bloc circulaire créée une excroissance de près de 5 millimètres qui rendra difficile toute tentative de glisser le mobile dans une poche. Entre les deux étages, un liseré doré apporte une touche de sophistication tout comme le motif Clou de Paris qui orne la partie supérieure.

Sur le côté droit, on trouve les boutons de verrouillage et de réglage du volume (le premier est strié pour être reconnu facilement du bout du doigt) et, au bas du smartphone, le port USB-C et l’emplacement pour loger jusqu’à deux nano-SIM. L’appareil n’est pas compatible e-SIM, alors que le Xiaomi 14 acceptait les SIM virtuelle. Un peu dommage pour un appareil aussi premium qui intègre par ailleurs une connectivité hors pair et de dernière génération comme le Wi-Fi 7.

Du côté de la sécurité, on retrouve le duo habituel, un capteur d’empreintes digitales sous l’écran et la reconnaissance faciale, moins sécurisée en l’absence de caméra 3D. Enfin, le Xiaomi 14 Ultra est équipé de haut-parleurs stéréo, situés en haut et en bas du boîtier ainsi que de 4 microphones. Enfin, le smartphone est certifié IP68, gage d’une durabilité accrue, tandis que l’écran est protégé par du verre Xiaomi Shield Glass anti-chutes.  On n’en attendait pas moins à ce niveau de prix.

Un écran conçu pour tous les scénarios du quotidien

Avec sa large diagonale de 6,73 pouces et ses caractéristiques premium, l’écran du Xiaomi 14 Ultra compte parmi ses atouts phare. De technologie LTPO Amoled, il profite d’un rafraîchissement dynamique de 1 à 120 Hz pour livrer une image fluide lorsque c’est nécessaire tout en préservant la batterie. De très haute définition (WQUHD+, soit 3200 x1440 point), il atteint potentiellement une résolution de 522 points par pouce. Plus qu’il n’en faut pour assurer une image précise. D’ailleurs, Xiaomi règle par défaut son mobile en FHD+, soit 2400 x 1080 points. La résolution tombe à 391 points par pouce, ce qui suffit amplement. L’argument de la très haute définition est, selon nous, plus marketing qu’autre chose, mais l’option a le mérite d’exister pour ceux qui veulent vérifier s’ils ont les yeux bien affûtés.

Xiaomi annonce une luminosité en pic de 3000 nits, parmi les plus hautes du marché. Avec notre sonde, nous avons relevé d’excellents résultats dans les scénarios du quotidien. En réglant la luminosité manuellement sur le maximum, nous avons atteint 495 cd/m². En activant le mode lumière du soleil, la luminosité est passée à 710 cd/m². En réactivant le mode automatique (il est activé par défaut), nous avons dépassé les 1000 cd/m² avec le téléphone placé sous une source lumineuse. Enfin notre sonde a affiché un résultat supérieur à 1400 cd/m² sur une vidéo HDR. Des résultats très proches de ceux obtenus avec le Xiaomi 14 et qui montrent que l’Ultra peut tout comme lui être consulté confortablement en plein soleil.

En termes de colorimétrie, le Xiaomi 14 Ultra se défend extrêmement bien. Le constructeur met à disposition de nombreux modes d’affichages avec tout un lot de réglages manuels pour adapter le rendu des couleurs à votre convenance. Dans le mode par défaut baptisé Couleur original Pro, nous avons mesuré un Delta E de 2.23, très satisfaisant. La température est toutefois légèrement trop élevée dans ce mode (environ 6800 K), avec des couleurs un peu froides. Dans les paramètres avancés, le mode Original offre un delta E encore plus bas de 1.71 avec une température beaucoup plus basse (un peu trop), soit 6250 K, signe de couleurs un peu trop chaudes. En optant pour le mode par défaut (Couleur original Pro) et en se contentant de sélectionner une température des couleurs chaudes, on parvient au scénario le plus satisfaisant concernant la fidélité des couleurs. On obtient alors un Delta E de 1.78 et une température de 6300 K, au plus proche des 6500 K considérés comme la norme.

Xiaomi prend également soin des yeux des utilisateurs avec un mode lecture qui peut être planifié. Il est composé du sous-mode Cycle qui ajuste automatiquement les couleurs en fonction des heures du lever et coucher du soleil et du sous-mode Classique qui permet d’obtenir des couleurs plus chaudes pour réduire la lumière bleue. L’appareil bénéficie d’ailleurs de nombreuses certifications attestant de sa qualité d’affichage que ce soit au niveau de la lumière bleue ou du scintillement réduits.

Vous l’aurez compris, l’écran du Xiaomi 14 Ultra est une réussite à de nombreux points de vue avec une capacité à plonger pleinement l’utilisateur dans ses contenus préférés, quel que soit le moment de la journée.

Logiciel et puissance : le nec plus ultra du moment

Comme la plupart des smartphones haut de gamme de 2024, le Xiaomi 14 Ultra est équipé du processeur le pus puissant du moment, le Snapdragon 8 Gen 3 de Qualcomm. Il est accompagné de 16 Go de mémoire vive (difficile de faire mieux) et de 512 Go de stockage, de quoi offrir à l’utilisateur toute la puissance et le confort d’usage possibles. 

L’Ultra peut faire tourner les meilleurs jeux sans ciller, mais au prix d’une chauffe sensible sur les tranches, qu’on limitera en utilisant la coque fournie. Au stress test de 3DMark, la température atteint 53 degrés, un peu plus qu’avec le Xiaomi 14. On pensait que le boîtier plus grand de l’Ultra dissiperait plus facilement cette montée en température, mais c’est raté.

En revanche, tout tourne au quart de tour sur le smartphone, jeux 3D inclus, la navigation dans les menus est exemplaire de fluidité et l’utilisation en multitâche ne pose aucun problème. Les benchmarks sont tout aussi éblouissants que ceux du Xiaomi 14 et des smartphones équipés d’un 8 Gen 3 en général.

Image 22 : Test Xiaomi 14 Ultra : un smartphone performant doublé d’un appareil photo impressionnant
Résultats des tests sur 3DMark, PCMark et GeekBench 6

La performance est également remarquable du côté du son avec des haut-parleurs stéréo puissants dont les sorties sont situées en bas et en haut du smartphone.
Du côté du logiciel, on retrouve le duo d’actualité HyperOs et Android 14. Xiaomi promet, comme sur le Xiaomi 14, 4 ans de mise à jour de l’OS et 5 ans de mises à jour de sécurité.

C’est moins que ce qu’offrent Samsung et Google, mais cela reste assez correct par rapport à d’autres constructeurs. Comme MiUI avant lui, HyperOS offre une grande variété de réglages et de personnalisations (parfois trop), sans vraiment apporter de grandes différences visuelles pour l’instant.

Un champion de la polyvalence photo

Pour son 14 Ultra, Xiaomi a comme l’an passé déployé l’artillerie lourde à l’aide de son fidèle partenaire Leica. Le bloc photo principal compte quatre capteurs de 50 Mpx dont un (le grand-angle) au format 1 pouce, le nouveau capteur LYT-900 de Sony. L’ultra grand-angle et les deux téléobjectifs doivent « se contenter » de l’IMX858 de Sony qui avait déjà fait ses preuves sur le Xiaomi 13 Ultra.

Ces objectifs dotés de nouvelles lentilles Leica profitent d’un arsenal complet qu’il s’agisse d’une ouverture variable de f/1.63 à f/4 pour le grand-angle, de stabilisation optique, de fonction macro ou encore de zoom, ici de 3,2x à 5x (pour le second téléobjectif). Avant même de parler de qualité photo, la polyvalence est incontestablement de mise. Xiaomi enfonce le clou avec son kit d’accessoires qui transforme le smartphone en appareil photo.

Il est composé de trois parties : une coque de protection, un grip et des bagues interchangeables pour ceux qui voudront ajouter des filtres. On apprécie la simplicité de mise en œuvre avec les éléments qu’on clipse de façon intuitive et l’ergonomie apportée.

Le grip inclut notamment une batterie de 1500 mAh qui permettra de prolonger l’autonomie et il dispose de l’essentiel en matière de prise de vue : un bouton pour lancer la caméra et shooter, un bouton pour filmer, une molette pour zoomer et une roue crantée pour faire varier l’exposition et obtenir une photo plus ou moins sombre ou claire. Cela ne changera rien à la qualité des clichés, on peut de toutes façons faire les mêmes réglages depuis le smartphone, mais cela vous facilitera indubitablement le travail !

Au premier lancement de l’appareil photo, partenaire Leica oblige, on a le choix entre deux styles Vibrant et Authentique. À chacun de choisir ce qui lui convient le mieux, nous avons pour notre part photographié en Leica Vibrant, aux couleurs un peu plus vives. Pour les portraits, le choix est également possible entre Portrait principal (élégant et subtil) pour lequel nous avons opté et Portrait Leica (Naturel et réaliste).

De jour, au soleil, les clichés réalisés avec le Xiaomi 14 Ultra sont riches de couleurs et de détails quel que soit l’objectif utilisé. Nous nous sommes donc efforcés au maximum de prendre des photos lorsque la lumière est moins bonne ou en poussant le zoom dans ses retranchements. Avec quatre capteurs de 50 Mpx, Xiaomi fait appel au pixel-binning 4 en 1, avec des images en 12,5 Mpx.

Le second téléobjectif périscopique avec un zoom jusqu’à 5x livre des photos aussi réussies que le premier téléobjectif (zoom 3.2x) pour peu que les conditions de luminosité soient bonnes. C’est un peu moins le cas en basses lumières, mais cela reste relativement satisfaisant. Le Xiaomi 14 Ultra ne permet pas de photographier dans l’obscurité totale. Avec le grand-angle, on obtient, en revanche, des clichés nets et réussis en basses lumières dès que lors que la scène est un minimum éclairée, grâce au capteur 1 pouce et à l’ouverture variable capable d’atteindre f1.63. L’ultra grand-angle et les téléobjectifs sont moins efficace en basses lumières avec une perte importante des détails.

D’une manière générale, les couleurs sont flatteuses sans excès, qu’on photographie des scènes de rue ou la nature. Avec une bonne luminosité, l’ultra grand-angle offre des images très satisfaisantes avec des couleurs tout aussi saisissantes, un bon niveau de détails et assez peu de distorsion.

Le zoom numérique s’avère relativement exploitable en 10x voire 20x à condition de ne pas trop agrandir l’image. Au-delà, les photos commencent à franchement pixelliser. En 60x voire 120x, on ne parvient d’ailleurs même plus à viser correctement son sujet sauf à stabiliser parfaitement le smartphone. On reste capable d’identifier une scène, façon paparazzi, sans que ce soit une totale bouillie de pixels. La performance est tout de même assez impressionnante, même lorsque l’éclairage n’est pas optimal.

Ici en 120x, on reconnaît tout de même la silhouette du chien sur le balcon.

S’il est tentant de jouer de longues heures avec le zoom, le Xiaomi 14 Ultra offre bien d’autres possibilités, par exemple en faisant appel au mode portrait. Il permet de shooter en 75mm, 50mm, 35mm ou même 23 mm pour exploiter tous types de scènes de l’humain à l’animal en passant par les statues. Les résultats sont généralement à la hauteur, avec la possibilité de régler l’effet bokeh pour l’accentuer ou le minimiser. Le détourage s’avère, dans la plupart des cas, très satisfaisant comme c’est le cas ci-dessous

En clipsant le kit photo sur le smartphone, on peut zoomer dézoomer encore plus facilement et jouer sur l’exposition pour bénéficier d’un meilleur éclairage de la scène en intérieur, comme c’est le cas ci-dessous.

Le Xiaomi 14 Ultra dispose d’un mode Super macro très efficace. Le capteur de 32 Mpx de la caméra frontal livre pour sa part des selfies satisfaisants avec la possibilité d’opter pour un mode portrait.

Une charge rapide et une autonomie correcte

Si le Xiaomi 14 Ultra propose la charge rapide filaire 90 W comme le Xiaomi 14, il profite aussi de la charge inversée et d’une charge sans-fil plus rapide, soit 80 W au lieu de 50 W. La batterie de l’Ultra est également de meilleure capacité, soit 5000 mAh au lieu de 4610 mAh. C’est logique étant donné la large diagonale d’écran du dernier-né de Xiaomi. Seuls les Chinois ont droit à une batterie de 5300 mAh, dommage pour les consommateurs français !

Avec cette batterie, le Xiaomi 14 Ultra ne parvient pas à rivaliser avec son petit frère lorsqu’on fait appel au test PCMark. Dans le mode par défaut, en FHD+ et avec le rafraîchissement dynamique de 1 à 120Hz, il tient une douzaine d’heures, contre 13h53 pour le Xiaomi 14. Basculer en 60 Hz donne la possibilité de prolonger l’autonomie d’environ 2 heures. Bien sûr un benchmark n’est pas toujours le reflet de la réalité. En streaming vidéo sur réseau Wi-Fi, le Xiaomi 14 Ultra a fait à peu près le même temps, soit un peu moins de 14 heures d’autonomie. En pratique, même avec une longue séance photo en extérieur, nous n’avons jamais été confrontés à la panne sèche. Le Xiaomi 14 Ultra devrait vous faire largement passer le cap de la journée, sauf à jouer à outrance.

Image 78 : Test Xiaomi 14 Ultra : un smartphone performant doublé d’un appareil photo impressionnant
Xiaomi 14 Ultra / Crédit : Stéphanie Molinier – Tom’s Guide

À l’aide du chargeur 90 W fourni (le consommateur appréciera), le smartphone peut être rechargé en à peine plus de 35 minutes, à condition d’activer dans les paramètres “Augmenter la vitesse de charge”, avec en contrepartie, comme c’est indiqué, un risque de chauffe. L’appareil peut même atteindre les 39 % en 10 min et les 68% en seulement 20 minutes. Un confort pour les plus pressés dont certaines marques concurrentes feraient bien de s’inspirer.

Notre verdict

Image 1 : Test Xiaomi 14 Ultra : un smartphone performant doublé d’un appareil photo impressionnant
9/10

Xiaomi 14 Ultra

Le smartphone qui conjugue puissance et qualité photo

  • 14 Ultra 512Go Blanc 5G
    1,018.99€
  • 1,018.99€
    Voir l’offre
  • 1,052.30€
    Voir l’offre
  • 1,053.98€
    Voir l’offre
  • 1,109.90€
    Voir l’offre
  • 1,318.23€
    Voir l’offre
  • 1399€
    Voir l’offre
  • 1,399.90€
    Voir l’offre
  • 1,411.85€
    Voir l’offre
  • 1,433.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • La calibration et la luminosité de l’écran
  • Qualité et polyvalence photo hors pair
  • Le design original et sophistiqué
  • Puissance : les chevaux sont lâchés
  • La charge 90 W très rapide
  • La promesse de 4 ans de mises à jour
  • Les accessoires fournis
  • L’existence du Kit photo
On n’aime pas
  • Le boîtier lourd et massif
  • La chauffe dans les usages extrêmes
  • L’autonomie correcte sans plus
  • Le prix élevé
Verdict :

Le Xiaomi 14 Ultra est un monstre de performances à tous les niveaux, avec son écran grand et lumineux, son puissant processeur, sa charge très rapide et surtout de solides aptitudes photo doublées d’une grande polyvalence. Il reste qu’avec son équipement hors norme, cet appareil affiche un design certes élégant, mais massif et lourd qui ne séduira pas tout le monde. Malgré sa confortable batterie de 5000 mAh, le smartphone déçoit un brin en autonomie, incapable de rivaliser avec un Honor Magic6 Pro et sa batterie de 5600 mAh. mais c’est à peu près tout ce qu’on peut reprocher à l’Ultra. Les grands amateurs de photo devraient passer outre… à condition de disposer d’un budget solide.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !