Accueil » Test » Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?

Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?

Avec son écran OLED tactile haute définition et sa puce AMD Ryzen 7, ce nouveau Zenbook S13 allie une grande autonomie et d’excellentes performances. Le tout dans un boîtier compact et léger !

Image 2 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
9/10

Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T)

On aime
  • 1,1 kg seulement
  • Excellentes performances des composants AMD
  • Superbe qualité d'affichage
  • Excellente autonomie
  • Ecran tactile
  • Lecteur d'empreintes digitales
  • Adaptateur USB C / USB A fourni
  • Pavé tactile avec fonction NumPad
On n’aime pas
  • Dalle brillante
  • Webcam 720p incompatible Windows Hello
  • Connectique limité (et pas de dongle inclus)
  • Ports USB C incompatibles Thunderbolt 4
Verdict :

L’écran OLED de ce Zenbook S13, tactile et très précis, offre des avantages indéniables sur les dalles LCD : noirs parfaits et couleurs resplendissantes (mais aussi des inconvénients, comme les reflets et éventuellement un effet de marquage sur le long terme). Autre bon point, les composants AMD apportent d’excellentes performances, tout en ménageant la batterie, qui peut ainsi offrir une grande autonomie. On peut juste regretter qu’Asus n’ajoute pas dans sa boîte un dongle USB-C comprenant une connectique classique. Les ports USB A, sortie vidéo HDMI et le connecteur Ethernet passent donc à la trappe. Tout comme le lecteur microSD.

Asus est un constructeur de PC portables particulièrement prolifique. Et lorsqu’il s’agit d’ultrabooks, sa gamme Zenbook comportent plusieurs variantes, de plus en souvent équipées d’un écran OLED.

Ainsi, nous avons vu passer entre nos mains le Zenbook 13 OLED, que nous avons testé l’année dernière, et le récent Zenbook 14 OLED, avec son processeur Intel de douzième génération (Core i7-1260P) et son écran 90 Hz de 14 pouces. Ces deux configurations possèdent une connectique assez variée (port USB A, ports USB C, HDMI, lecteur microSD).

Image 3 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le Zenbook S13 qui est l’objet de ce test, le modèle UM5302T, est encore plus compact et léger. Parmi ses principales caractéristiques techniques, on peut mettre en avant ses composants AMD très récents (CPU Ryzen 7 6800U et GPU Radeon RX 6700M) et un écran OLED tactile, supportant une haute définition (2,8 K). La configuration diffère d’un Zenbook « classique » par sa connectique, exclusivement composée de ports USB C.

Cette configuration devrait être en vente à partir du 15 août (chez Boulanger), au prix de 1499 €.

Le PC portable sera également proposé en version Flip, avec un écran tactile pouvant pivoter sur 360 degrés afin d’utiliser l’ultrabook comme un tablette. Il s’agit du modèle UP5302, qui embarque pour sa part une puce Intel (Core i5-1240P ou Core i7-1260P).

Image 4 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Zenbook S13 OLED : un châssis ultra léger et ultra sobre

Avec son écran tactile, le Zenbook S13 OLED que nous avons testé est particulièrement léger, puisque son poids n’est que de 1,1 kg (le modèle non tactile est encore moins lourd de 100 grammes !). Le boîtier est réalisé en alliage de magnésium et aluminium. Le PC portable est donc très légèrement plus léger que le Zenbook 13 OLED de l’année dernière (1,16 kg) et – bien sur puisqu’il est un peu plus grand – que le Zenbook 14 OLED (1,38 kg).

Ce n’est toutefois pas le plus léger des ultrabooks OLED au format 13 pouces. Il se place juste parmi les plus légers. En effet, le Swift 5 d’Acer (14 pouces) et le Samsung Galaxy Book2 Pro 360 (13,3 pouces, OLED, tactile et convertible en tablette) sont légèrement plus légers : 1 kg seulement (lire notre test du Samsung Galaxy Book2 Pro 360). Le Swift 5, que nous avons testé l’année dernière, était pour sa part équipé d’un « simple » écran LCD IPS non tactile (le Swift 3 OLED, au format 14 pouces, qui vient tout juste d’être annoncé, devrait quant à lui peser 1,4 kg).

Image 5 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Parmi les autres ultrabooks « poids plume », on peut citer également le récent HP Pavilion Aero, qui – dans un boîtier pesant 950 grammes – embarque un écran QHD (2560 x 1600 pixels) IPS de 13,3 pouces et un processeur Ryzen 5 5600U (lire notre test du HP Pavilion Aero 13).

Le Zenbook S13 OLED mesure 29,6 x 21 x 1,5 cm. Cette épaisseur est parmi les plus petites pour un PC portable de type ultrabook. Elle est du même ordre de grandeur que l’épaisseur du Lenovo Yoga Slim 9i, de l’Acer Swift 5 ou encore du Dell XPS 13 (lire notre test du Lenovo Yoga Slim 9i). La configuration devrait être disponible en quatre coloris : bleu marine, blanc, rose pale et vert pale.

Image 6 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ce Zenbook S13 OLED arbore un nouveau design, qui diffère de celui du Zenbook 13 de l’année dernière, et qui est encore différent de celui du dernier Zenbook 14 OLED en date. Ainsi, l’ultrabook arbore un dos des plus sobres, avec juste le A d’Asus, stylisé (qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’insigne de Starfleet et devrait donc plaire aux fans de Star Trek !).

On retrouve la charnière métallique tubulaire, présente sur le dernier Zenbook 14 OLED, et qui permet d’ouvrir l’écran avec un angle maximum de 180 degrés.

Image 7 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 8 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En termes de connecteurs, le Zenbook S13 OLED déçoit quelque peu, puisque on ne trouve que trois ports USB C (qui ne sont pas compatibles Thunderbolt 4). La configuration est donc moins bien lotie de ce point de vue que les Zenbook 13 OLED ou Zenbook 14 OLED, comme nous l’avons déjà indiqué. On dispose tout de même d’un connecteur USB C supplémentaire par rapport au tout récent Dell XPS 13 Plus !

Bon point, Asus a tout de même pensé à fournir un adaptateur USB C / USB A, toujours pratique ne serait ce que pour brancher un disque dur externe ou juste une clé USB. Mais la sortie vidéo HDMI, le connecteur Ethernet et le lecteur microSD sont absents.

Image 9 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 10 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour sécuriser l’accès à vos fichiers, un lecteur d’empreintes digitales est intégré dans le bouton de démarrage. En revanche, la Webcam est incompatible Windows Hello. De plus, cette dernière ne supporte qu’une définition 720p, alors que les Webcams 1080p, ou Full HD, deviennent de plus en plus courantes, comme sur le Huawei Matebook E ou le Samsung Galaxy Book2 Pro 360 (lire notre test du Huawei Matebook E).

Pour compenser, Asus a mis au point une technologie de réduction du bruit numérique, qui fonctionne plutôt bien. Sans capturer des images aussi précises qu’en mode 1080p, la qualité de captation vidéo s’avère plus satisfaisante qu’avec une Webcam 720p lambda.

Image 11 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Certains utilisateurs, un peu paranoïaques, pourront regretter l’absence d’un volet physique de confidentialité, venant se placer devant le capteur vidéo. En lot de consolation, ils pourront utiliser les deux touches permettant de désactiver le micro et le capteur photo.

Pour le reste, le Zenbook S13 OLED embarque un clavier rétro éclairé, complété par un pavé tactile doté de la fonction NumPad (affichage d’un pavé numérique qui peut être utilisé pour saisir rapidement des nombres).

Écran OLED, tactile et HD : 3 raisons d’adopter ce Zenbook S13

Comme son nom l’indique, le Zenbook S13 OLED est équipé d’un écran qui exploite une dalle OLED. Cette technologie offre des avantages désormais bien connus, comme des noirs parfaits et donc un taux de contraste quasi infini. Elle offre également des couleurs éclatantes. Au final, l’écran délivre une qualité d’affichage idéale pour regarder des films ou pour faire tourner des applications multimédia (et des petits jeux, à l’occasion, car les composants ne permettent pas au Zenbook S13 de briller dans ce type d’utilisation).

Image 12 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – l’OLED c’est beau, mais ça brille ! – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les inconvénients de la technologie OLED sont également connus. Tout d’abord, la dalle est particulièrement brillante. On y voit donc les reflets de l’environnement, particulièrement visibles dans les zones sombres de l’image, ce qui peut fortement perturber l’affichage lorsqu’on utilise le PC portable en extérieur, par exemple.

L’autre inconvénient potentiel réside dans les risques de marquage (ou pixel burn in). Mais, pour éviter ce phénomène qui dégrade la qualité d’affichage, l’utilitaire MyAsus intègre une option, qui est activée par défaut et qui lance un économiseur d’écran (haut en couleurs d’ailleurs) lorsque l’image est restée fixe pendant quelques minutes.

Image 13 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran de 13,3 pouces étant au format 16:10, ses bordures gauche et droite sont très fines (un peu moins en haut et en bas). Il supporte une haute définition, de 2880 x 1800 pixels. Celle-ci est assez bien adaptée à cette petite taille d’écran. En effet, elle offre une meilleure lisibilité que si la définition avait été 4K (3840 x 2160 pixels).

D’autre part, la dalle est tactile, sans toutefois pouvoir pivoter sur 360 degrés. Cela permet néanmoins de simplifier certaines opérations rapides. Enfin, la fréquence de rafraichissement de l’écran est limitée à seulement 60 Hz, contrairement à d’autres configurations récentes, comme le Zenbook 14 OLED (UX3402), qui supporte une fréquence de rafraichissement maximale de 90 Hz.

Image 14 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Dans l’application MyAsus, plusieurs modes d’affichage pré définis peuvent être activés : Normal, Vif, Manuel et Eye Care (moins de bleu).

Nous avons évalué les performances de la dalle OLED à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, en mode Normal, qui a effectué les mesures suivantes :

  • la luminosité maximale atteint 327 nits, et 370 nits si on active le mode HDR. On est un peu loin de 550 nits maxi annoncés par Asus (que l’on atteint peut être sur des zones minuscules !). Si cette valeur n’est pas excellente, elle se situe toutefois dans la moyenne…
  • la température moyenne des couleurs est de 6750 K sans HDR, et de 6395 K en activant le mode HDR. Il s’agit de bons résultats, assez proches de la valeur 6500 K de référence, qui symbolise des couleurs neutres (ni jaunâtres, trop chaudes, ni bleuâtres, trop froides).
  • la fidélité des couleurs est des plus satisfaisantes, car le Delta E moyen a été mesuré à 2 et 1,5, respectivement sans et avec HDR (la valeur doit être inférieure à 3).

Si on active le mode Vif, les changements sont mineurs. En effet, la luminosité maximale et la température des couleurs ne varient quasiment pas (avec et sans HDR). Et si le Delta E demeure bon avec le mode HDR (1,6), il l’est moins sans (3,7).

Zenbook S13 OLED : conçu avec des composants AMD performants et polyvalents

Pour assurer le bon fonctionnement de son nouveau Zenbook S13 OLED, Asus a fait confiance à AMD, et en particulier à sa nouvelle puce Ryzen 7 6800U, de 6ème génération (la dernière). Il s’agit d’un modèle à basse consommation électrique, doté de 8 cœurs physiques (16 threads), cadencés à 2,7 / 4,7 GHz et affichant un TDP de 15 / 28 W.

Et force est de constater qu’en termes de calculs purs, les résultats de ce Ryzen 7 sont de tout premier ordre. Par exemple, son score avec l’application Cinebench R20 s’élève à 3908 en multi-threads, soit 18 % de mieux que le Core i7-1260P d’Intel !

Image 15 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?

C’est logique, car ce dernier – qui sera sans doute le principal concurrent en 2022 des puces AMD dans les ultrabooks – exploite une nouvelle architecture, qui intègre 4 cœurs dits « hautes performances » (cadencés à 2,1 / 4,7 GHz et multi threadés) et 8 cœurs dits « efficaces » (cadencés à 1,5 / 3,4 GHz et non multi-threadés), pour un total de 16 threads donc.

Les deux processeurs peuvent donc effectuer des calculs avec le même nombre de threads au total, mais avec des fréquences inférieures chez Intel sur 8 d’entre elles ! De plus, le TDP est de 28 / 64 W pour le Core i7-1260P…

Image 16 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?

Autre caractéristique intéressante du Ryzen 7 6800U, sa puce graphique intégrée (iGPU), la Radeon 680M. Si, à priori, on est en droit d’en attendre de bonnes performances pour les tâches bureautiques et multimédia, et des prestations plutôt modestes pour les jeux (à l’instar du iGPU Iris Xe d’Intel), les benchs et les test pratiques avec les jeux montrent que la Radeon 680M ne doit pas être sous-estimé.

En effet, nous avions déjà constaté les très bonnes performances des nouvelles puces AMD lors de notre test du Zephyrus G14 d’Asus, il y a quelques mois, qui embarquait le même puce graphique, intégrée au processeur Ryzen 9 6900HS. Elle permettait à cette configuration gamer d’offrir de bonnes performances lorsqu’elle fonctionnait sur batterie (un vrai GPU Radeon RX 6800S se chargeait des opérations graphiques lorsque la configuration était reliée au secteur).

Encore une fois, on se rend compte que le iGPU du Ryzen 7 6800U prend tout son sens sur un ultrabook comme le Zenbook S13 OLED, car ses performances sont supérieures à celles de la puce graphique Iris Xe intégrée aux derniers processeurs Intel Alder Lake (12ème génération).

Cela se confirme par exemple en comparant les scores obtenus à l’aide de l’application 3D Mark :

  • 2138 pour le Zenbook S13 OLED
  • 1672 pour le Duo Intel Core i7-1260P/Intel Iris Xe présent dans le PC portable Asus Zenbook 14 OLED.
Image 17 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En pratique, cela permet de faire fonctionner certains jeux, pas trop gourmands en termes de ressources graphiques, comme Fortnite, dans de très bonnes conditions : environ 60 images par secondes en moyenne, en Full HD et avec le mode graphique Moyen. Et si on bascule en mode graphique Elevé, la configuration arrive tout de même à soutenir une trentaine d’images par seconde, ce qui permet de jouer correctement !

Image 18 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
The Division 2 – réglages bas
Image 19 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
The Division 2 – réglages moyens
Image 20 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
The Division 2 – réglages Ultra

Pour les autres jeux, plus exigeants, comme The Division 2 ou Shadow Of The Tomb Raider, lorsque le niveau graphique est ajusté à un haut niveau (Ultra, Very High, etc.), on n’obtient que 15 images par seconde en moyenne, en Full HD. Pour obtenir des animations très fluides (54 images par seconde), il faut baisse la qualité graphique au minimum. Toutefois, si on bascule dans un mode intermédiaire, en qualité Moyenne, par exemple dans The Division 2, on obtient des animations assez fluides, car comportant 29 images par seconde en moyenne.

Zenbook S13 OLED : excellente autonomie

Le Zenbook S13 embarque une batterie de 67 Wh. C’est l’une des plus grande capacité observée sur un ultrabook. Logiquement, seuls les Asus Zenbook 14 OLED et Dell XPS 17, qui ont des châssis de plus grande taille, disposent de batteries plus importantes (respectivement 75 et 95 Wh). Le Pavilion Aero 13 de HP n’intègre qu’une batterie de 43 Wh (ce qui tire les autonomies mesurées vers le bas).

Image 21 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?

Avec une luminosité de l’écran ajustée à 200 nits, nous avons lancé le test autonomie Modern Office intégré à l’application PC Mark 10. Le PC portable est alors resté en fonctionnement pendant 10 heures et 25 minutes.

C’est un excellent résultat, même si ce n’est pas le meilleur mesuré ces derniers temps. En effet, les Galaxy Book2 Pro 360 et Matebook 14s de Samsung et Huawei étaient tous les deux restés en fonctionnement pendant plus de 11 heures et 30 minutes (lire notre test du Huawei Matebook 14s). Rappelons que le Matebook est équipé d’un écran QHD+ (2560 x 1680 pixels) pouvant fonctionner en 90 Hz, alors que celui du GalaxyBook2 Pro 360 est plus basique (Full HD). Les écrans de ces configurations étaient tous les deux tactiles.

Image 22 : Test Asus Zenbook S13 OLED : enfin le petit PC ultraléger ultime ?
Asus Zenbook S13 OLED (UM5302T) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le constat est le même lorsqu’on mesure l’autonomie en streaming vidéo. En effet, un film de 2 heures, lu en Wi-Fi depuis Netflix, fait baisser le niveau de la batterie de 16 % seulement ! Cela permet d’envisager une autonomie totale d’environ 12 heures et 30 minutes, ce qui correspond tout simplement à la meilleure autonomie observée avec un ultrabook depuis longtemps. Le Zenbook S13 OLED détrône ainsi le Acer Swift 5, qui figurait sur la première marche du podium, avec une autonomie en streaming vidéo de 12 heures.

terminons en précisant que le Zenbook S13 OLED est fourni avec un chargeur USB C de 65 W. Il permet de recharger la batterie à hauteur de 42 % en une demie heure. Ensuite, on atteint 73 % au bout d’une heure de charge. Et il faut attendre une heure et demie pour que la batterie retrouve 91 % de sa charge initiale.


Quels sont les autres PC Oled d’Asus ?

Autre membre de la gamme de PC ultraportables d’Asus, le Zenbook Pro est destiné aux créatifs. Le modèle le plus original, le Zenbook Pro Duo, se distingue radicalement de la concurrence par ses deux écrans (lire notre test du Zenbook Pro Duo 15 OLED).

Enfin, on peut également citer le Asus Vivobook 13 Slate, un autre PC portable équipé d’un écran OLED tactile, au même format que le Zenbook S13 OLED, mais avec cette fois ci un clavier détachable. La configuration est donc facilement transformable en tablette, afin de faciliter son utilisation pour diverses tâches simples : lire des vidéos, consulter des photos, parcourir des sites Web et les réseaux sociaux, etc. (lire notre test du Asus Vivobook Slate 13).

Quels sont les concurrents du Zenbook S13 OLED ?

Pour ce qui est de la concurrence, on constate que les ultrabooks dotés d’un écran OLED sont encore très rares. Plusieurs constructeurs ont toutefois fait des annonces, qui devraient se concrétiser dans la seconde moitié de l’année. On a Acer, dont le futur Swift 3 arborera un écran OLED, ou Lenovo, qui a annoncé un Yoga Slim 9, au format 14 pouces et lui aussi équipé d’un écran OLED.

Sans oublier le nouveau XPS 13 de Dell, renommé XPS 13 Plus, qui peut être équipé d’un écran OLED tactile de 13,4 pouces, avec une définition 3,5 K, soit 3456 x 2160 pixels (déjà disponible sur le site du constructeur).