Accueil » Test » Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d’une création débridée

Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d’une création débridée

L’Asus Zenbook Pro Duo UX582 présente des caractéristiques techniques assez impressionnantes. Ecran 4K Oled tactile, écran secondaire, processeur Intel à 8 cœurs, RTX 3070, etc. Il déborde de propositions, mais cela suffit-il pour en faire un PC intéressant ?

Image 2 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
8/10

Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED UX 582

3199,00€ > Darty
On aime
  • Qualité d'affichage (écran OLED)
  • Processeur Intel à 8 coeurs
  • Hautes performances graphiques (RTX 3070)
  • Définition 4K
  • Ecran tactile
  • Second écran tactile
  • Système AEE
  • Pavé tactile avec NumPad
  • Stylet fourni
  • Repose poignet amovible fourni
On n’aime pas
  • Dimensions et position du pavé tactile
  • Autonomie limitée
  • Pas de repose poignets
  • Dalle brillante
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales
  • Pas de lecteur de cartes mémoire
Verdict :

Les forces et faiblesses du nouveau Zenbook Pro Duo d’Asus sont assez évidentes. Ainsi, le double affichage réduit tellement l’espace normalement réservé au clavier et au pavé tactile que leur intégration et leur utilisation peuvent devenir délicates pour certains utilisateurs. D’autre part, les composants internes très performants et les deux dalles 4K réduisent considérablement l’autonomie de la configuration, malgré la présence d’une batterie de grande capacité. Il n’en demeure pas moins que la configuration est en mesure de séduire les créateurs en tout genre, grâce à un affichage et des performances haut de gamme.

plus

Fin 2019, Asus lançait le Zenbook Pro Duo (UX581), un PC portable pour le moins original, car équipée d’un écran principal 4K OLED et d’un second écran occupant la moitié de l’espace normalement dévolu au clavier (lire notre test du Zenbook Pro Duo). Le but étant de fournir aux professionnels, qui travaillent dans le domaine de la création multimédia (2D, 3D, vidéo, Web, etc.), un espace où ils peuvent placer des accessoires, des palettes d’outils ou des applications, tout en gardant leur travail complètement visible et accessible sur l’écran principal.

Depuis, le constructeur fait évoluer sa gamme, lentement mais surement, avec en particulier une version plus abordable, le Zenbook Duo 14 (UX 482), doté de « simples » écran LCD et dénué de puce graphique (le Zenbook Pro Duo intégrait une puce Nvidia GeForce RTX 2060 !). De plus, le UX482 se distingue également du Zenbook Pro duo premier du nom par la mise en œuvre du système de refroidissement AAS Plus (Active Aerodynamic System).

Image 3 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Aujourd’hui, c’est le successeur du Zenbook Pro Duo que nous passons en revue. Il s’agit donc du modèle UX582 (UX582LR-H2013T précisément !), qui reprend à son compte les meilleurs points (mais aussi les points faibles !) des UX581 et UX482 :

  • Ecran principal OLED 4K
  • Ecran secondaire LCD 4K
  • Puce graphique Nvidia de dernière génération
  • Système AAS

Avec une telle architecture, le Zenbook Pro Duo OLED d’Asus n’a pas de concurrent dans le paysage informatique actuel ! La configuration est proposée à un prix assez élevé (3300 €), justifié par l’écran OLED et les composants haut de gamme. Si on désire bénéficier des avantages de la technologie OLED sans assécher son compte en banque, Asus propose le Zenbook 13 OLED (UX325), un PC ultra portable beaucoup plus conventionnel, avec un seul écran de 13 pouces (lire notre test du Zenbook 13 OLED) et deux fois plus léger que le UX582 (seulement 1,16 kg !).

Un design atypique désormais bien rodé

Au format 15,6 pouces, le Zenbook Pro Duo 15 OLED est un PC portable assez imposant. Mesurant 36 x 25 x 2,2 cm, son poids, de 2,4 Kg, est supérieur à la quasi totalité des ordinateurs portables bureautiques/multimédia de ce gabarit, qui pèsent aujourd’hui la plupart du temps moins de 2 kg. Même certaines configuration destinées aux joueurs se payent le luxe de titiller la barre symbolique des 2 kg, malgré l’intégration d’un écran de 15,6 pouces (lire notre test de l’Asus ROG Zephyrus G15).

Image 4 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour le reste, il est difficile de faire plus atypique que cet ordinateur, avec son deuxième écran (appelé Screen Pad Plus) qui s’incline légèrement, afin d’offrir un meilleur angle de vue. Ce dispositif, appelé AAS Plus (Active Aerodynamic System), mis au point par le constructeur, permet également de faciliter la circulation de l’air et ainsi d’améliorer le refroidissement des composants internes.

Image 5 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme on peut le voir sur les photos, l’intégration de ce second écran a deux conséquences majeures. Tout d’abord, la pavé tactile se retrouve déporté à la droite du clavier et sa disposition – verticale – ne s’avère pas aussi pratique qu’un pavé tactile traditionnel. En revanche, il a l’avantage d’intégrer la technologie NumPad d’Asus. Ainsi, une pression dans le coin supérieur droit du pavé tactile fait apparaître un pavé numérique virtuel, qui peut s’avérer pratique si on doit saisir régulièrement des valeurs numériques.

Image 6 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Seconde conséquence, le constructeur a du se débarrasser du traditionnel repose poignets. Pour corriger quelque peu ce problème, Asus fournit un repose poignet amovible, que l’on plaque au bas de l’ordinateur, lorsque ce dernier est posé sur un bureau (l’accessoire n’intègre aucune fixation, ni même aimantée). Ce système s’avère très pratique, tant qu’on demeure sédentaire !

Image 7 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour le reste, le clavier du Zenbook Pro Duo occupe toute la surface possible et la frappe ne souffre donc pas vraiment ce cette configuration atypique. Les touches intègrent un dispositif de rétro éclairage, avec trois niveaux d’intensité, qui offre une excellente lisibilité lorsqu’on utilise le PC portable dans la pénombre. Plusieurs touches situées au dessus du pavé tactile permettent de contrôler la vitesse des ventilateurs (mode Standard ou Performance) et de gérer le Screen Pad Plus (actif, masqué ou désactivé).

Image 8 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 9 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On peut regretter que le constructeur n’ai pas trouvé la place pour intégrer un lecteur d’empreintes digitales. En lot de consolation, le PC portable embarque une Webcam HD infra rouge, compatible Windows Hello, qui autorise donc un déverrouillage du PC portable sur simple reconnaissance du visage de l’utilisateur. Bon point, l’opération s’effectue rapidement et sans aucun problème.

Image 10 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, en ce qui concerne la connectique, le Zenbook Pro Duo 15 offre le minimum syndical : 2 connecteurs USB C et un de type A sur le côté droit, et une sortie vidéo HDMI et une prise casque / micro à gauche (et le connecteur d’alimentation). Bref, on ne trouve aucun connecteur Ethernet ni lecteur de cartes mémoire SD…

Un affichage précis, bien calibré, mais brillant

Le dispositif d’affichage sur deux écrans, c’est la marque de fabrique des Zenbook Duo et Pro Duo d’Asus. Ce système offre une grande souplesse d’utilisation. Ainsi, une barre d’outils placée sur le côté gauche de l’écran secondaire donne accès à plusieurs options de configuration. De plus, lorsqu’on déplace la fenêtre d’une application sur l’écran principal, un petit module contextuel apparaît, qui permet de choisir l’emplacement où celle-ci peut être déplacée sur l’écran du bas (la moitié ou le tiers de la surface). On peut aussi placer soi-même la fenêtre sur l’écran secondaire et la redimensionner à l’aide la souris, comme on le ferait sur n’importe quel écran.

L’écran principal a les caractéristiques suivantes :

  • Diagonale de 15 pouces
  • Technologie d’affichage OLED
  • Dalle tactile
  • Définition 4K (3840 x 2160 pixels)
  • Dalle brillante
Image 11 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran secondaire (Screen Pad Plus), diffère sur plusieurs points :

  • Diagonale de 15 pouces
  • Dalle tactile
  • Dalle LCD IPS
  • Demie définition 4K
  • Dalle mate

Bon point, les bordures latérales et supérieure de l’écran principal sont assez fines, malgré la présence de la Webcam en son sommet. Et si la bordure inférieure, quant à elle, est plus large, elle est en grande partie dissimulée par le second écran, grâce à l’inclinaison de ce dernier.

Nous avons réalisé plusieurs mesures de performances sur l’écran OLED, à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, dans les deux modes proposés parmi les réglages de l’application MyAsus (Normal et Vif).

Bien sur, OLED oblige, inutile de mesurer le taux de contraste. Ce dernier est quasiment infini, puisque les noirs sont parfaits et les pixels n’émettent strictement aucune lumière…

Image 12 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, quel que soit le mode d’affichage sélectionné, la luminosité maximale mesurée est d’environ 450 nits, ce qui est un bon résultat ! D’autre part, la température moyenne des couleurs relevée s’avère parfaitement neutre ! En effet, la température des couleurs moyenne mesurée est d’environ 6500 K, ce qui est exactement la valeur idéale correspondant à un rendu visuel qui tire ni vers le bleuâtre (températures trop froides), ni vers le jaunâtre (températures trop chaudes). Après, libre à chacun de modifier la température des couleurs, en utilisant le mode Manuel dans l’application MyAsus, pour obtenir le type d’affichage qui correspond parfaitement à ses goûts.

Image 13 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, la fidélité des couleurs, critère très important si on utilise le Zenbook Pro Duo pour développer des projets professionnels, s’avère excellente. En effet, le Delta E moyen mesuré parla sonde n’est que de 1,7 (en mode Normal). La valeur étant inférieure à 3, l’œil ne perçoit plus la différence entre la couleur affichée et la couleur théorique optimale. Le Delta E moyen grimpe à 3,4 en mode Vif. Sans être mauvais, c’est donc un peu moins bon. Le mode Normal est donc conseillé à tout ceux qui utiliseront le Zenbook Pro Duo dans un contexte professionnel, pour créer ou retoucher différents types de contenus (photos, vidéos, sites Web, illustrations, création 2D ou 3D, etc.).

Image 14 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Inutile d’insister sur le fait que la qualité d’affichage est de tout premier ordre lorsqu’on regarde des contenus vidéo en streaming ou que l’on se détend en jouant. En fait, le seul reproche que l’on peut faire à la dalle principale OLED réside dans le fait qu’elle soit brillante. Elle reflète donc beaucoup se qui se trouve derrière l’utilisateur, ce qui peut perturber la lisibilité lorsqu’on utilise le PC portable en extérieur ou dans des pièces très éclairées.

Des performances de haut niveau

A première vue, on pourrait croire qu’Asus n’a pas fait un choix optimal en retenant un processeur Intel de dixième génération. Toutefois, la puce a l’avantage d’embarquer 8 cœurs physiques (16 Threads). Il s’agit du modèle Core i7-10870H, qui fonctionne à 2,2/5,0 GHz et dont le TDP est de 45 watt (ce qui n’est pas tip top pour l’autonomie à priori). Il est assisté par 16 Go de mémoire. Et pour le stockage, le PC portable d’Asus intègre un SSD de bonne capacité (1 To !). Enfin, pour gérer l’affichage et les fonctions 3D, le PC portable ne s’encombre pas de détails et fait appel à la puce Nvidia GeForce RTX 3070 !

Image 15 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée

Dans un second temps, on peut tout de même reconnaître que la puce Core i7-10870H est plus avantageuse que celle qui était présente en début d’année dans le Zenbook Duo 14 (UX482). En effet, le PC était équipé d’un processeur Intel Core i7 de onzième génération, certes, mais n’intégrant que quatre cœurs physiques, cadencés à 2,8/4,7 Ghz (modèle Core i7-1165G7). Le seul avantage de ce dernier résidait dans son TDP, de 28 watt seulement, donc très inférieur au 45 watt du Core i7-10870H !

Les différentes applications de benchmarking montrent que les performances du Zenbook Pro Duo 15 OLED, pour des tâches bureautiques (PC Mark), sont supérieures d’environ 10 % (seulement) à celles des ultrabook de dernière génération (Dell XPS13, Acer Swift 5, Asus Zenbook Flip S, Lenovo Yoga Slim 9i, etc.). En 3D (3D Mark), inutile de faire les louanges de la puce Nvidia RTX 3070, dont le score s’avère 5 à 6 fois supérieure à celui de la puce Intel Iris Xe intégrée intégrée dans les processeurs Intel de onzième génération.

Enfin, pour ce qui est des calculs intensifs, liés par exemple à des calculs d’image en 3D, le test Cinebench retourne des indices de 470 (calculs sur un seul cœur) et 3736 (calculs avec 8 cœurs). C’est 15 % de mieux (pour les calculs tirant partie de tous les cœurs) que le Ryzen 5 4600H d’AMD rencontré dans le Huawei Matebook D 16 que nous avons récemment testé, qui embarque 6 cœurs physiques cadencés à 3.0/4.0 GHz. C’est aussi deux fois mieux qu’une puce Intel Core i7-1165G7, ce qui est bien normal puisque cette dernière – rappelons le – n’embarque que 4 cœurs physiques.

Image 16 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée

Si on désire jouer un peu, les performances graphiques de la GeForce RTX 3070 ne déçoivent nullement et sont parfaitement adaptées à l’écran, dont la fréquence d’affichage est limitée à 60 Hz. Ainsi, la puce est en mesure de calculer plus de 60 images par seconde en Full HD avec la plupart des jeux (en qualité Très élevée ou Ultra) que nous utilisons régulièrement pour réaliser nos tests : The Division, The Division 2, Return et Shadow Of The Tomb Raider, Far Cry 5, etc. C’est parfait pour obtenir des animations parfaitement fluides et des images détaillées.

En 4K, on observe également de bonnes performances ! Par exemple, on obtient des animations comportant 47 et 32 images par seconde avec respectivement The Division et The Division 2. Avec Far Cry 5, on arrive à soutenir des cadence de 39 images par seconde en moyenne. Et avec le jeu Shadow Of the Tomb Raider, la configuration délivre 50 images par seconde ! Idem avec le jeu Fortnite, qui offre des animations très fluides (60 images par seconde au maximum), avec le niveau graphique Elevé (car le jeu rame un peu plus si on bascule en mode graphique Epique).

Image 17 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour le son, si on ne désire pas chausser un casque, les haut-parleurs du Zenbook Pro Duo 15 OLED s’avère efficaces, en offrant un son puissant et de qualité. Comme très souvent, ils ne délivrent que peu de basses par défaut. Toutefois, on peu rattraper quelque peu le tir en utilisant de l’application DTS, qui permet de peaufiner les réglages audio à l’aide d’un égaliseur à cinq bandes.

MyAsus, une application pratique

En plus des fonctions permettant de vérifier l’état des composants internes et la mise à jour des différents pilotes, l’application MyAsus comporte de nombreuses options permettant de gérer précisément de nombreux aspects du Zenbook Pro Duo 15 OLED : recharge de la batterie, fonctionnement du micro et des haut-parleurs, modes d’affichage, gestion du Wi-Fi, etc.

Image 18 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée

Dans la section Link to MyAsus, vous pouvez associer votre smartphone à l’ordinateur portable afin de faciliter certaines opérations, comme le transfert de fichier. Il est aussi possible d’utiliser le capteur frontal du smartphone comme Webcam pour le PC ou d’utiliser le micro et les haut-parleurs du Zenbook pour passer des appels.

Grosse batterie et composants énergivores = autonomie limitée

Le Zenbook Pro Duo 15 OLED embarque une batterie de grande capacité (92 Wh !). La capacité a donc été revue à la hausse de 30 % par rapport à la batterie du premier Zenbook Pro Duo (capacité de « seulement » 71 Wh). L’ordinateur portable dispose donc de 50 à 75 % d’énergie en plus par rapport aux différents ultrabooks (dont les batteries ont une capacité généralement comprise entre 55 et 67 Wh). Toutefois, comme on va le voir, ce n’est pas du luxe compte tenu de l’équipement du PC portable.

Image 19 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée

Comme toujours, pour réaliser nos tests, la luminosité de l’écran a été portée à 200 nits. En utilisant le test d’autonomie intégré à l’application PC Mark, le Zenbook Pro Duo 15 OLED est resté en fonctionnement seulement 5 h 17 min. Lors de ce test, le second écran était évidemment actif ! Si ce résultat est assez loin des 9 heures d’autonomie réalisées en moyenne par les derniers ultrabooks que nous avons testés, ce n’est toutefois pas trop mal compte tenu du double affichage 4K tactile et des composants particulièrement énergivores (CPU et GPU).

Image 20 : Test Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED : deux écrans au service d'une création débridée
Asus Zenbook Pro Duo 15 OLED (UX582) – crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, suite au visionnage d’un film de deux heures en streaming depuis Netflix, le niveau de charge de la batterie a baissé de 28 %. On peut donc tabler sur une autonomie totale d’un peu plus de 7 heures en streaming vidéo avec 100% de la batterie.

Enfin, à l’aide de l’adaptateur secteur (de bonne taille !) la batterie se recharge assez rapidement : 50 % en une demie heure, 84 % après une heure et 94 % au bout d’une heure et quart…

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2021 par marque