Accueil » Actualité » Une forme étrangement cubique a été repérée sur la face cachée de la lune

Une forme étrangement cubique a été repérée sur la face cachée de la lune

Le rover chinois Yutu 2 a repéré un objet mystérieux à l’horizon alors qu’il se frayait un chemin à travers le cratère Von Kármán, sur la face cachée de la lune.

Yutu 2, le rover chinois, a repéré cet objet à l’horizon en direction du nord et à environ 80 mètres de lui, en novembre au cours du 36e jour lunaire de la mission. Un article publié sur le site de médias sociaux chinois qq.com le décrit comme une « hutte mystérieuse » à cause de sa forme cubique.

Image 1 : Une forme étrangement cubique a été repérée sur la face cachée de la lune
Une image de Yutu 2 montrant un objet en forme de cube à l’horizon sur la face cachée de la lune – Crédit: CNSA/Our Space

La forme cubique est intéressante, mais le journaliste Andrew Jones qui a le premier attiré l’attention sur la photo ne pense pas que ce soit un signe de vie extraterrestre. « Ce n’est pas un obélisque ou des extraterrestres, mais certainement quelque chose à vérifier, et difficile à discerner sur l’image », dit-il sur Twitter.

Probablement un rocher lunaire

Les premières analyses suggèrent qu’il ne s’agit presque certainement pas d’une hutte, mais plutôt d’un rocher qui a été arraché de la Lune par un impact ancien. Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois que le rover chinois trouve une pierre étrange sur la surface de la lune.

À lire aussi > on ne remarchera pas sur la Lune avant 2025

Atteindre cette « hutte » pourrait prendre quelque temps en partie parce que le rover à énergie solaire doit s’arrêter pendant la durée de la nuit lunaire, qui dure deux semaines. C’est également le cas lorsque le soleil est directement au-dessus, pour éviter la surchauffe. Le rover doit également se déplacer lentement, en naviguant sur le terrain lunaire périlleux, jonché de décombres et de cratères.

Yutu 2 fait de réelles découvertes

Yutu 2 a atterri sur la Lune en janvier 2019 et est actif depuis. Il détient même le record de durée des opérations lunaires, après avoir passé 1 000 jours d’exploration fin septembre. À cette époque, les médias chinois ont rapporté que le rover avait parcouru 840 m depuis son lieu d’atterrissage dans le cratère Von Karman et avait envoyé 3,6 téraoctets de données. Les informations obtenues ont déjà permis de constater que le régolithe qui recouvre la surface de la lune est d’une composition différente de celle que l’on pensait.

À lire aussi > La Lune a suffisamment d’oxygène à sa surface pour maintenir des milliards de personnes en vie pendant 100 000 ans

Source : cnet