Voiture électrique : 30 % des propriétaires préféreraient rouler à l’essence

Les voitures électriques font des déçus ! Selon une étude, 30 % des propriétaires actuels de véhicules électriques préféreraient acheter une thermique pour leur prochain achat. L’autonomie et la disponibilité des bornes de recharge jouent beaucoup dans ce résultat.

Voiture électrique thermique essence déception
© Envato

La fièvre de la voiture électrique retombe. Après l’énorme boom de ces dernières années, un premier bilan s’impose, ce que le cabinet McKinsey fournit dans une récente étude. Et visiblement, la voiture électrique ne séduit pas autant que le voudrait les constructeurs automobiles. En effet, 30 % des propriétaires de voiture électrique préféreraient rouler à l’essence.

Ceux-ci indiquent que pour leur prochain achat de véhicule, ils retourneront au moteur thermique. L’étude est fiable : 200 questions ont été posées à environ 30 000 participants. Ceux-ci sont répartis dans 15 pays, qui représentent 80 % des ventes automobiles de la planète. Difficile de mieux refléter l’opinion des automobilistes dans le monde.

Pourquoi certains conducteurs de voitures électriques sont déçus ?

Aux Etats-Unis, pays où la voiture est reine, les propriétaires de voitures électriques sont particulièrement désenchantés puisqu’ils sont 46 % à souhaiter acquérir un véhicule thermique pour leur prochain achat. Quelles sont les raisons de leur déception ?

Tout d’abord, c’est l’absence de bornes de recharge qui déçoit une grande majorité d’automobilistes électrifiés. Seulement 9 % des répondants dans le monde pensent que le nombre de points de recharge est suffisant. Heureusement en France, la situation pourrait bientôt s’améliorer avec le déploiement massif de bornes de recharge actuellement.

Lié à cette absence de stations, un autre facteur prépondérant est l’autonomie. L’anxiété de tomber en panne de batterie se fait toujours plus prégnante. En effet, les attentes des automobilistes augmentent continuellement. En 2022, ceux-ci souhaitaient au minimum 435 km d’autonomie : en 2024, ils en veulent en moyenne 469 km minimum.

À lire > Meilleure voiture électrique : quel modèle choisir en 2024 ?

Par ailleurs, le prix ne joue pas en la faveur des voitures électriques. Celles-ci sont chères à l’achat. Mais avec le boom des dernières années, les prix des VE d’occasion s’effondre : les chiffres de l’étude pourraient changer l’année prochaine. De plus, les constructeurs automobiles chinois promettent des prix cassés, comme BYD qui a de grandes ambitions pour l’Europe.

Surtout, il faut relativiser. L’étude montre au global un bilan positif pour la voiture électrique. Partout sur la planète, une majorité des personnes qui ont franchi le pas sont désormais convaincues par cette technologie. Et chez tous les interrogés, 18% affirment que leur prochain véhicule sera électrique, contre 16% en 2022 et 14% en 2021.

  • 30 % des propriétaires de voitures électriques voudraitent une voiture à essence pour leur prochain achat.
  • Les conducteurs électrifiés sont toujours plus exigeant en matière d’autonomie des VE.
  • Globalement, de plus en plus de personnes souhaitent acheter une voiture électrique.

Source : Automobile Magazine

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !