Volkswagen prépare une Golf électrique : l’ID.3 va-t-elle disparaître ?

Volkswagen travaille sur une nouvelle version entièrement électrique de sa Golf, mais qu’est-ce que cela implique pour la ID.3 ? Le directeur technique de VW, Kai Grunitz, reconnaît qu’il pourrait y avoir une concurrence entre les deux modèles électriques.

Golf électrique Volkswagen
Concept de Golf électrique (par l’IA)

  • Volkswagen prépare la 8ème génération de la Golf, 100% électrique, pour 2028.
  • L’avenir de la ID.3 est incertain face à l’arrivée de cette Golf électrique.
  • La marque devra trouver une stratégie pour positionner ses deux modèles électriques sur un marché en pleine mutation.

En 2024, Volkswagen célèbre un demi-siècle de succès avec sa légendaire Golf, dont le premier modèle a quitté la chaîne de montage en 1974. Avec plus de 37 millions d’unités vendues à travers le monde, la Golf s’est imposée comme une icône de l’industrie automobile.

Mais alors que la marque allemande s’apprête à lancer la huitième génération de la compacte, une question cruciale se pose : quelle sera la place de la ID.3 dans ce nouvel environnement électrique ?

Une Golf électrique pour 2028 : le retour d’un mythe

Kai Grunitz, directeur technique de Volkswagen, a confirmé à Top Gear que la prochaine génération de la Golf sera 100 % électrique, marquant ainsi la fin des modèles essence. Ce nouveau modèle, prévu pour 2028, s’annonce comme une véritable révolution, tout en conservant l’ADN qui a fait le succès de la Golf.

Mais l’arrivée d’une Golf électrique soulève la question de l’avenir de la ID.3, modèle électrique initialement conçu pour remplacer la e-Golf qui peine à séduire. Grunitz reconnaît lui-même le risque de cannibalisation interne, soulignant qu’il n’y a pas de place pour « deux ou trois modèles différents qui correspondent au même client ».

À lire : ID.3 2023 : Volkswagen veut faire taire les critiques avec la refonte de sa voiture électrique

ID.3 à gauche, ID.4 à droite
ID.3 à gauche, ID.4 à droite

Le directeur technique de Volkswagen affirme que la Golf est « le cœur de notre marque », et que le constructeur ne renoncera pas à ce nom légendaire. La nouvelle Golf électrique se veut être une « vraie Golf » reprenant les codes esthétiques, la performance et l’accessibilité qui ont fait son succès.

De plus, elle ne sera pas basée sur la plateforme MEB utilisée pour la ID.3, mais sur la nouvelle plateforme SSP, une architecture électrique partagée par l’ensemble du groupe Volkswagen. Rappelons d’ailleurs que deux modèles VW seront proposés en leasing social.

ID.3 : une simple transition vers l’ère électrique ?

L’arrivée de la Golf électrique signe-t-elle la fin du système de nommage ID ? Un rapport du Handelsblatt suggère que Volkswagen pourrait adopter une stratégie similaire pour un SUV électrique, baptisé ID.Tiguan, et on attend toujours aussi l’arrivée de l’ID.2all, qui arrivera d’ici 2025.

Alors, la nouvelle Golf électrique sera-t-elle la ID.Golf ? La question reste ouverte. Thomas Shafer, PDG de VW Voitures particulières, affirme que la marque restera fidèle à la logique ID, tout en précisant que « les modèles iconiques porteront un nom ».

Mais l’avenir de la ID.3 semble désormais incertain. Face à l’arrivée d’une Golf électrique qui s’annonce comme une véritable héritière, la question de sa pertinence se pose avec acuité. La cannibalisation interne est un risque réel, et Volkswagen devra trouver une stratégie pour positionner ses deux modèles électriques sur un marché en pleine mutation.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !