Windows 11 : la sortie de Recall est annulée, Microsoft fait marche arrière face à cette fonction polémique

Annoncée en grande pompe en mai dernier, la fonction Recall de Microsoft, censée révolutionner la recherche d’information sur PC, se voit reportée. Face aux critiques croissantes concernant la protection des données personnelles, Microsoft a choisi de privilégier la sécurité et de soumettre Recall à des tests approfondis.

Image 1 : Windows 11 : la sortie de Recall est annulée, Microsoft fait marche arrière face à cette fonction polémique

Microsoft revoit ses plans pour Recall, sa nouvelle fonctionnalité de recherche d’information sur PC. Initialement prévue pour le 18 juin 2024 sur les premiers modèles d’ordinateurs Copilot+, Recall sera d’abord testée par des utilisateurs du programme Windows Insider avant un déploiement plus large.

Recall : Microsoft à l’écoute des critiques, la fonction reportée pour des tests approfondis

Selon un article publié sur le blog de Windows, Microsoft souhaite s’assurer que l’expérience réponde à « ses normes élevées en matière de qualité et de sécurité ». En effet, depuis son annonce en mai dernier, Recall a suscité de vives critiques concernant la protection des données personnelles. La firme avait décidé de le désactiver par défaut sur les PC Copilot+.

Pour rappel, Recall permet de retrouver n’importe quel contenu consulté sur son ordinateur : pages web, images,documents, e-mails, présentations, conversations etc. Son fonctionnement est simple, mais intrusif : la fonctionnalité capture des instantanés de votre activité toutes les quelques secondes, stockant ces copies d’écran dans une sorte de « chronologie de rappel ».

Microsoft a tenté de rassurer les usagers en assurant que le traitement des données se fait localement et que leurs informations restent confidentielles. Mais ces affirmations n’ont pas apaisé les craintes.

Début juin, la société a annoncé des modifications supplémentaires destinées à renforcer la confidentialité et la sécurité. Désormais, l’activation de Recall se fait de manière explicite lors de la configuration d’un PC Copilot+. De plus, les usagers devront vérifier leur identité via une méthode d’authentification Windows Hello, comme la reconnaissance faciale ou l’empreinte digitale, pour accéder à leur chronologie Recall cryptée.

Malgré ces ajustements, Microsoft choisit de reporter le lancement. Peut-être l’entreprise a-t-elle réalisé la nécessité d’optimiser le système et préfère s’assurer qu’il ne devienne pas un cauchemar pour la vie privée et la sécurité. Des craintes qui avaient été exprimées par des experts après son annonce.

Pour le moment, aucune date précise n’est communiquée concernant la disponibilité de Recall auprès des testeurs Windows Insider. Ils y auront accès dans les prochaines semaines et Microsoft publiera un nouvel article expliquant comment obtenir la version d’aperçu. Attention, seuls les PC Copilot+ équipés de processeurs avancés dotés d’unités de traitement neuronal (NPU) pour les tâches d’intelligence artificielle pourront participer au programme de test.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !