10 conseils pour réussir ses photos en intérieur

1 : Une condition difficile 2 : En basse lumière faites attention à votre sensibilité iso 3 : Repérez les zones les mieux éclairées 4 : Utilisez à bon escient les sources de lumière ponctuelles 5 : Mettez à profit les éventuelles ouvertures sur l’extérieur 6 : Déplacez-vous ! 7 : Utilisez à votre avantage la disposition des lieux 8 : Apprenez à utiliser convenablement le flash 9 : Faites attention au flou de mouvement 10 : Prenez des risques pour obtenir des effets intéressants

Choisissez avec soin votre matériel

Tous les appareils ne sont pas égaux quand les conditions de lumière sont difficiles. L’idéal est de s’équiper d’un réflex, mais là encore les résultats diffèrent grandement en fonction des marques et des modèles (privilégiez ceux qui sont équipés d’un capteur de type CMOS qui produisent moins de grain).

L’ouverture maximale du diaphragme d’un objectif est également une donnée importante. Plus elle sera importante, moins il vous sera nécessaire de choisir des sensibilités élevées. Les optiques lumineuses sont en général plus coûteuses, mais toutes les marques proposent des focales fixes de bonne qualité à des prix abordable. Les zooms à grande ouverture sont par contre réservés aux amateurs fortunés et aux professionnels.

Un bon flash cobra peut également constituer un investissement intéressant : plus puissant, il permet également d’obtenir une luminosité plus régulière que le flash intégré.

Sommaire :

  1. Une condition difficile
  2. En basse lumière faites attention à votre sensibilité iso
  3. Repérez les zones les mieux éclairées
  4. Utilisez à bon escient les sources de lumière ponctuelles
  5. Mettez à profit les éventuelles ouvertures sur l’extérieur
  6. Déplacez-vous !
  7. Utilisez à votre avantage la disposition des lieux
  8. Apprenez à utiliser convenablement le flash
  9. Faites attention au flou de mouvement
  10. Prenez des risques pour obtenir des effets intéressants
  11. Choisissez avec soin votre matériel