Accueil » Actualité » Airlander 10 : l’aéronef hybride le plus grand du monde doit voler en 2024

Airlander 10 : l’aéronef hybride le plus grand du monde doit voler en 2024

L’Airlander 10 revient dans une version améliorer avec notamment un nouveau design plus aérodynamique et un nouveau système de propulsion hybride. Avant sa mise en service en 2024, le dirigeable va accueillir des moteurs 100 % électriques, mais il doit surtout être certifié en Europe et aux États-Unis.

Image 1 : Airlander 10 : l’aéronef hybride le plus grand du monde doit voler en 2024

Hybrid Air Vehicles (HAV) annonce les dernières modifications de l’Airlander 10 avant une mise en service prévue en 2024. Le véhicule aérien à mi-chemin entre un avion et un dirigeable grandit encore de 5 % pour atteindre une longueur de près de 100 m. L’appareil a également reçu de nombreuses modifications pour améliorer son aérodynamisme, son autonomie, et sa charge maximale. Son nez plus arrondi et sa nouvelle queue ont été testés en soufflerie chez Mercedes Grand Prix pour le rendre plus efficace, et moins sensible aux variations atmosphériques. Sa cabine offre désormais une surface de 2100 mètres carrés aux passagers, et son module de fret peut contenir jusqu’à 10 tonnes. L’Airlander 10 peut rester en vol jusqu’à 5 jours à 6000 mètres au maximum, et parcourir de 7500 à 8500 km selon sa configuration.

L’Airlander 10 adopte une propulsion 100 % électrique

Son nouveau design et un nouveau système de propulsion hybride lui permettent de diminuer significativement sa consommation de carburant. Dans sa version précédente, le dirigeable était déjà 75 % plus efficace que ses concurrents en matière d’émission de CO2, HAV estime pouvoir atteindre les 90 %. Il doit également offrir une meilleure maniabilité, notamment à basse vitesse au moment du décollage et de l’atterrissage. À terme, la firme ambitionne de passer au tout électrique. Elle développe actuellement un système de propulsion 100 % électrique en partenariat avec Collins Aerospace et l’Université de Nottingham. On ignore néanmoins s’il sera prêt pour les premiers vols commerciaux de 2024.

Rolls-Royce dévoile l’avion électrique le plus rapide au monde

Image 2 : Airlander 10 : l’aéronef hybride le plus grand du monde doit voler en 2024

L’Airlander 10 va-t-il vraiment voler en 2024 ?

Le crash du Zeppelin LZ 129 Hindenburg en 1937 a mis un terme à ce mode de transport jusqu’à récemment. Les progrès technologiques, les enjeux climatiques, et son coût d’exploitation ont remis la technologie au goût du jour. Flying Whales, Aerospace Adour Technology, Lockheed Martin, Hybrid Air Vehicles… Les projets de ballons dirigeables se multiplient depuis une quinzaine d’années. Malgré tous ses avantages et des dizaines de millions d’euros d’investissements privés et publics, aucun de ces projets n’a pour le moment passé le stade de prototype. L’Airlander 10 n’échappe pas à la règle. L’aventure a commencé en 2013 et après plusieurs vols d’essai satisfaisant, l’Airlander 10 s’est finalement crashé sans qu’on en connaisse les raisons exactes. 

HAV estime pouvoir produire une douzaine d’Airlander par an à partir de 2024, mais elle doit encore remplir son carnet de commandes. Elle est actuellement en négociation pour lancer la fabrication des 4 premiers exemplaires avec un contrat portant sur plus de dix appareils. Les éventuels clients de l’entreprise attendent probablement des garanties quant à l’avenir de l’aéronef. Le dirigeable n’est pas encore 100 % opérationnel, et il devra bientôt faire face à une étape déterminante. Avant de prendre son envol, il devra en effet être certifié par l’European Aviation Safety Agency et la Federal Aviation Administration.

Stratolaunch : premier vol réussi pour le plus grand avion du monde

Source : Hybrid Air Vehicles