Accueil » Actualité » Amazon : licenciement massif de plus 18 000 personnes pour 2023 pour réduire leurs coûts

Amazon : licenciement massif de plus 18 000 personnes pour 2023 pour réduire leurs coûts

Amazon lance une vague de licenciement massif en 2023. Plus de 18 000 employés du géant de l’e-commerce vont prochainement perdre leur travail. Amazon veut drastiquement réduire ses effectifs afin de réduire ses coûts et ses dépenses.

Après avoir recruté à tour de bras pendant la pandémie en allant jusqu’à doubler sa force de travail mondiale entre 2020 et 2022, Amazon fait marche arrière. Le géant de l’e-commerce prévoit maintenant une vague de licenciement massif impactant plus de 18 000 employés à travers le monde. Un tel licenciement est un record dans l’histoire de la société, mais témoigne de l’aggravation de la situation économique. Le bénéfice net d’Amazon a chuté de 9 % sur un an au troisième trimestre 2022.

Des colis Amazon
Des colis Amazon © ANIRUDH / Unsplash

Amazon a annoncé une réduction de ses effectifs depuis novembre déjà, mais nous ne savions pas jusqu’à présent combien d’employés allaient être touchés par les licenciements. On s’attendait à environ 10 000 suppressions d’emplois. Finalement, ce sont plus de 18 000 employés qui vont perdre leur poste chez Amazon.

Le licenciement de plus de 18 000 employés est un record dans l’histoire d’Amazon

Dans un mémo partagé mercredi, le PDG Andy Jassy a annoncé que tous les employés licenciés aux États-Unis, au Canada et au Costa Rica seront informés à partir du 18 janvier. Les employés chinois devront attendre après le Nouvel An chinois (le 22 janvier) pour savoir s’ils vont perdre leur poste. Quant aux employés européens, ils seront bientôt informés. Amazon doit respecter les différentes réglementations européennes en ce qui concerne les licenciements, ce qui prend davantage de temps.

Doug Herrington, le responsable de la vente au détail dans le monde a déclaré que la réduction des effectifs fait partie « d’un effort plus large pour réduire nos coûts de service afin que nous puissions continuer à investir dans la large sélection, les prix bas et l’expédition rapide que nos clients adorent ». Amazon compte donc réduire ses dépenses afin de continuer à proposer la même qualité de service à ses clients. D’ailleurs, Amazon veut aussi transporter les marchandises de ses concurrents pour rentabiliser sa flotte d’avions.

Les géants de la tech enchaînent les vagues de licenciements massifs pour faire face au ralentissement économique mondial. Microsoft va licencier 11 000 employés et Meta a déjà supprimé 11 000 postes également. Chez Twitter, 7 500 salariés ont été limogés. Néanmoins, les licenciements prévus par Amazon font partie des plus importants du secteur de la tech.

Source : The Verge