Accueil » Actualité » Android 14 vous empêchera d’installer les applications obsolètes

Android 14 vous empêchera d’installer les applications obsolètes

Afin de ralentir la propagation des logiciels malveillants, Google veut empêcher les utilisateurs de télécharger des applications obsolètes. Dans cette optique, de nouvelles règles vont ainsi s’appliquer dans Android 14.

Android
Android 14 va accroître votre sécurité © Unsplash

Google planche activement sur Android 14 dont voici la liste des smartphones compatibles. Le géant veut notamment accroître la sécurité de ses ouailles. Dans cette optique, il va empêcher les utilisateurs d’installer des applications obsolètes sur leurs appareils, ciblant des versions trop anciennes de l’OS. Un moyen d’éloigner les logiciels malveillants qui passent souvent par ce biais pour contaminer les smartphones.

Depuis peu, les nouvelles applications du Play Store doivent au minimum cibler Android 12. Mais les développeurs peuvent évidemment créer une application optimisée pour une version plus ancienne. Puis demander aux utilisateurs de charger manuellement le fichier APK. Autre limite : si une application n’a pas été mise à jour depuis la modification des directives, le Play Store continuera tout de même de la proposer à ceux qui l’ont déjà installée.

À lire > Android 14 : votre téléphone ne perdra plus l’accès à Internet à mesure qu’il vieillit

Android 14 signera la fin des applications obsolètes

Comme le révèle 9to5Google, Google prévoit de corriger tout ça dans Android 14. Les règles de son API vont être renforcées, bloquant entièrement l’installation d’applications obsolètes. Concrètement, les utilisateurs ne pourront plus charger de fichiers APK pour les applications qui ne répondent pas à un niveau d’API spécifié. Cela empêchera également les magasins d’applications tiers d’installer des applications qui ne respectent pas les nouvelles directives.

Dans un premier temps, les smartphones sous Android 14 bloqueront uniquement les applications ciblant les plus vieilles moutures de l’OS. À terme, l’objectif est d’augmenter le seuil jusqu’à Android 6.0 puis progressivement au-delà. En agissant de la sorte, Google cherche à freiner la propagation des malwares qui passent souvent par des applications pour actionner leur charge malveillante. Et les pirates ciblent régulièrement des anciennes versions de SDK pour contourner les mesures de sécurité.

L’objectif est bien d’éviter que les utilisateurs tête en l’air installent des fichiers APK obsolètes et potentiellement nuisibles pour leur appareil. Notez que les bidouilleurs pourront toujours installer de vieilles applications à l’aide de l’outil Android Debug Bridge.