Accueil » Actualité » Apple Watch sauve une vie avec son capteur d’oxygène sanguin

Apple Watch sauve une vie avec son capteur d’oxygène sanguin

Une Apple Watch a sauvé la vie d’un adolescent parti au ski avec sa mère. Le jeune de 16 ans a eu un œdème pulmonaire de haute altitude que sa mère a décelé grâce à sa propre Apple Watch.

Des vacances au ski ont failli virer au cauchemar pour Marcella Lee et son fils âgé de 16 ans. Ils sont partis faire du ski dans le Colorado, mais le séjour aurait pu être mortel pour l’adolescent. En effet, l’Apple Watch de sa mère a détecté un œdème pulmonaire de haute altitude (OPHA). L’adolescent a immédiatement été amené aux urgences où il a pu être soigné.

Une Apple Watch
Une Apple Watch © Daniel Korpai / Unsplash

L’Apple Watch sauve régulièrement des vies grâce à ses différentes fonctionnalités orientées vers la santé comme l’enregistrement d’électrocardiogramme (ECG) ou encore la mesure du taux d’oxygénation du sang de l’utilisateur. Il ne faut pas non plus oublier la détection des accidents. Récemment, une Apple Watch Series 8 a contacté les secours de manière autonome après un violent accident de voiture.

À lire aussi > Apple anticipe une grosse baisse de la demande des MacBook, d’AirPods et d’Apple Watch

L’Apple Watch a mesuré un taux d’oxygénation du sang de 66 % chez l’adolescent

Marcella Lee a raconté sa mésaventure à la chaîne de télévision américaine Cbs8. Ce n’était pas la première fois que Marcella faisait du ski avec son fils, donc elle ne s’attendait pas à ce qu’il puisse tomber malade. « Nous avons pris de l’ibuprofène, bu beaucoup d’eau pour rester hydratés et avons pensé qu’il ne faudrait que quelques jours pour s’acclimater. Vendredi matin, mon fils de 16 ans a dit qu’il ne se sentait pas assez bien pour skier », a déclaré la mère.

Le soir même, Marcella a remarqué que son fils avait les lèvres et le bout des doigts bleus. Elle se rappelle que : « il faisait noir et il était tard et je ne pouvais pas vraiment dire si je voyais des choses, s’il était vraiment bleu ». Elle s’est alors souvenue que son Apple Watch est capable de mesurer le taux d’oxygénation du sang. Marcella a immédiatement mis sa montre connectée au poignet de son fils. Son taux d’oxygénation du sang était 66 % alors qu’il doit être compris entre 95 et 100 %.

À l’hôpital, les médecins ont confirmé que l’adolescent souffrait d’un œdème pulmonaire de haute altitude (OPHA). Du liquide s’accumulait déjà dans ses poumons. Il a heureusement pu être soigné à temps. Le personnel médical a même expliqué à Marcella que son fils aurait pu sombrer dans le coma pendant son sommeil si elle ne l’avait pas amené aux urgences. L’année dernière, une femme a aussi été sauvée par son Apple Watch qui avait détecté une tumeur mortelle.

Source : phoneArena