Meilleure caméra de surveillance intérieure 2024 : quel modèle acheter ? 

Hiver comme été, la caméra a son utilité pour protéger votre logement. Où que vous soyez, vous pouvez garder un oeil sur votre domicile et êtes aussitôt notifié en cas d’intrusion. Découvrez notre comparatif des meilleures caméras IP.

Sommaire

Notre top 3 des caméras de surveillance intérieure

Pour surveiller ses animaux
Meilleure caméra de surveillance

Realme Smart Cam 360

  • Bon rapport qualité/prix
  • Facile d’utilisation
  • Application complète
  • Détection et suivi des mouvements
  • Vision à 360°
Le choix de la rédaction
Meilleure caméra de surveillance

Google Nest Cam (filaire)

  • Bon rapport qualité/prix
  • La qualité de finition
  • La bonne qualité d’image
  • L’application offre de nombreuses fonctionnalités
  • Micro de qualité
La plus complète
Meilleure caméra de surveillance

Arlo Pro 4

  • Fonctionnement sans fil
  • Fini la station d’accueil
  • La qualité des vidéos prises
  • Projecteur et Sirène intégrés
  • Application complète

Aujourd’hui, la question de la sécurité est devenue est un sujet essentiel pour les Français. C’est pourquoi, s’équiper d’un appareil dédié peut-être intéressant. Les caméras de surveillance intérieure sont un moyen de dissuasion efficace contre les voleurs. Mais en règle général, elles permettent simplement de garder un oeil sur ce qu’il se passe dans notre maison. Dans ce guide, nous avons regroupé des produits dits « IP » (pour Internet Protocol).

Elles fonctionnent le plus souvent via Internet et vous envoient directement les images sur votre smartphone. Mais certains modèles sont capables de plus que ça. Certaines intègrent des haut-parleurs pour pouvoir échanger avec un interlocuteur. Dernier point, nous avons uniquement sélectionné des appareils pouvant être facilement installés. Voici notre sélection des meilleures caméras de surveillance intérieures disponibles sur le marché. 

À lire aussi : retrouvez ici notre comparatif des meilleures caméras de surveillance extérieure

Mi 360° Home Security Camera 2K, le meilleur premier prix 

Mi 360° Home Security Camera 2K

Mi 360° Home Security Camera 2K

Le meilleur premier prix

  • Mi 360° Home Security Camera 2K
    49€
  • 49€
    Voir l’offre
  • 59€
    Voir l’offre
  • 60.38€
    Voir l’offre
  • 72€
    Voir l’offre
On aime
  • Bon rapport qualité/prix
  • Capable de détecter les mouvements
  • Qualité des vidéos de jour
  • Vision à 360°
  • Service de cloud gratuit
  • Application ergonomique
On n’aime pas
  • Absence de Bluetooth et de batterie
  • Partie audio en retrait
  • Incapable de suivre les mouvements

Comme souvent, le fabricant chinois Xiaomi, nous propose un produit de qualité et abordable, ici la Mi 360° Home Security Camera. Celle-ci est capable de capter des vidéos en 2K et de les stocker sur un service de Cloud. Ce dernier a aussi la particularité d’être gratuit, ce qui n’est pas nécessairement le cas chez ses concurrents. Sinon, on peut simplement insérer une carte mémoire microSD.

Elle est compatible avec les assistants vocaux Google et Alexa d’Amazon. Côté installation, on peut la placer simplement sur un meuble, mais le fabricant fournit aussi de quoi l’installer sur un mur ou au plafond. D’autre part, elle dispose d’un petit moteur lui permettant de tourner sur 360°. Elle est également équipée d’une fonction infrarouge, hélas, cette dernière se révèle peu efficace. À l’inverse, de jour, les images captées ont un bon rendu. On retrouve évidemment un détecteur de mouvement sur cet appareil. Seul bémol, le micro comme le haut-parleur sont de piètre qualité.

Pour terminer, elle se connecte grâce au Wifi à une application dédiée et elle fonctionne seulement sur secteur. Il n’y a pas ici de compatibilité Bluetooth ni de batterie. En bref, si vous cherchez une caméra de surveillance intérieure à un tarif abordable, la Mi 360° Home Security 2K est une bonne solution. C’est un bon choix pour protéger son domicile sans se ruiner.

Realme Smart Cam 360, la parfaite caméra pour surveiller ses animaux

Realme Smart Cam 360

Realme Smart Cam 360

La parfaite caméra pour surveiller ses animaux

  • Realme Smart Cam 360° (RMH2001)…
    49.76€
  • 49.76€
    Voir l’offre
  • 58.99€
    Voir l’offre
  • 110.96€
    Voir l’offre
  • 116.43€
    Voir l’offre
On aime
  • Bon rapport qualité/prix
  • Facile d’utilisation
  • Application complète
  • Détection et suivi des mouvements
  • Vision à 360°
On n’aime pas
  • Images correctes, mais sans plus
  • Absence de Cloud

La Realme Smart Cam 360 est un autre modèle au tarif abordable. En termes de fonctionnalités et de prix, cette caméra se rapproche beaucoup de sa concurrente de Xiaomi. Bien évidemment, il y a tout de même quelques différences. Comme son nom l’indique, elle peut réaliser des rotations de 360°, mais elle capte les vidéos uniquement en 1920x1080p avec un angle de vision de 108°. Elle dispose aussi d’une fonction infrarouge. Dans l’ensemble, sans être la meilleure la qualité d’image de jour comme de nuit est correcte.

Côté stockage, elle ne propose pas un seul service de Cloud. Pour enregistrer les images, il faut installer une carte mémoire microSD cachée au niveau de l’objectif. Au niveau de l’installation, on peut la poser sur un meuble ou utiliser un kit fourni pour l’accrocher au plafond ou sur un mur. Cependant, cet appareil fonctionne en étant branché sur secteur. Il faut donc penser à la taille du câble (2 mètres) au moment de la placer dans votre maison. Ce produit utilise lui aussi en Wifi et le Bluetooth n’est pas disponible. Elle se connecte directement à l’application. Cette dernière est simple à utiliser et propose toutes fonctions essentielles comme regarder en direct ce qui se passe chez soi.

D’ailleurs, il est possible d’activer la détection et le suivi de mouvement. Un petit plus pour un modèle de cette gamme. En bref, la Realme Smart Cam 360 est une concurrente sérieuse de la Mi 360° Home Security Camera 2K. Seul regret, elle enregistre uniquement sur microSD. Si un cambrioleur part avec la caméra, les vidéos s’envolent avec lui. Il faut donc mieux la cacher un peu si vous vous en servez pour protéger votre domicile.

Google Nest Cam (filaire), le bon rapport qualité/prix pour une caméra connectée

Google Nest Cam

Google Nest Cam (filaire)

Le bon rapport qualité/prix pour une caméra connectée

  • Google Nest Cam (Intérieur -…
    99€
  • 99€
    Voir l’offre
  • 99.94€
    Voir l’offre
  • 99.99€
    Voir l’offre
  • 109€
    Voir l’offre
  • 118.30€
    Voir l’offre
  • 129.05€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Bon rapport qualité/prix
  • La qualité de finition
  • La bonne qualité d’image
  • L'application offre de nombreuses fonctionnalités
  • Micro de qualité
On n’aime pas
  • Le haut-parleur au fonctionnement aléatoire
  • Service cloud un peu cher

La Nest Cam filaire est une des caméras de surveillance pour intérieur la plus abordable de Google. On apprécie d’emblée la longueur du câble d’alimentation (3 mètres) et la qualité globale de la finition, le plastique étant agréable au toucher. De plus, on peut l’installer directement sur un meuble ou sur un mur. L’objectif peut être orienté sur 360° et incliné sur 60° environ. Sinon elle est capable de prendre des vidéos en 1080p et embarque un détecteur de mouvement.

En termes de prise d’images, ce n’est pas la meilleure, mais de jour comme de nuit la qualité est correcte. On retrouve aussi un micro et un haut-parleur. Le premier se révèle de très bonne qualité, tandis que le fond offre un rendu aléatoire. Elle est destinée à un usage privée plus que pour, par exemple, protéger son entreprise. Comme les autres modèles, elle fonctionne en Wifi via une application. Grâce à cette dernière, on peut utiliser des fonctionnalités comme la reconnaissance de visage. Il est même possible de désigner des zones à surveiller en priorité. Sur cette partie, la caméra de Google est une des plus complètes.

Sinon, elle est capable d’enregistrer quelques vidéos grâce à une mémoire interne, mais pour un service de qualité, il va falloir vous tourner vers le Cloud. Ce dernier permet d’enregistrer 3 heures d’images, mais pour conserver les données plus longtemps, il faut souscrire à une formule payante à partir de 5 €/mois. En conclusion, même si la Google Nest Cam n’offre pas la meilleure qualité d’image, elle dispose de nombreuses fonctionnalités qui la rendent particulièrement intéressante. En plus de la version présentée dans ce comparatif, il existe un modèle avec batterie au prix officiel de 199,99€ (contre 99,99€ pour la filaire).

Blink Indoor

Blink Indoor

Le meilleur rapport qualité/prix

  • Blink Indoor, Caméra de surveillance…
    69.98€
  • 69.98€
    Voir l’offre
  • 69.99€
    Voir l’offre
  • 69.99€
    Voir l’offre
  • 100.25€
    Voir l’offre
On aime
  • Rapport qualité/prix
  • Qualité d’image de jour
  • Système de batterie
  • Possibilité de brancher un disque dur
  • Simple d’utilisation
On n’aime pas
  • Box dédiée obligatoire
  • Service de Cloud payant

La marque Blink est une entreprise appartenant au géant américain Amazon. Elle est spécialisée dans les caméras de surveillance intérieure comme extérieure. Nous allons ici évoquer la dernière version du modèle pour intérieur : la Blink Indoor. Elle est capable de capter des images en 1920x1080p (Full HD) et le rendu de jour est très bon.

Cependant, la vision de nuit n’est absolument pas son point fort. Elle embarque également un capteur de mouvement. Sinon elle dispose d’un port USB sur sa box pour brancher une clé ou un disque dur externe pour enregistrer les images. Un service de Cloud est également disponible, mais ce dernier est payant (à partir de 3 €/mois). Pour l’installation, on peut compter sur un kit mural, ou on peut l’installer sur un meuble. Enfin, ce modèle fonctionne avec un système de deux piles rechargeables AA (fournies dans la boîte). Sur ce point le fabricant annonce jusqu’à 2 ans d’autonomie. Elle se connecte en Wifi via une box Blink Sync Module 2. Cette dernière est obligatoire et au moment de faire votre achat vérifiez bien qu’elle soit incluse.

Sinon, elle permet de connecter 10 caméras en même temps. Enfin, l’application dédiée est basique, mais complète. Dernier point, le micro et le haut-parleur sont de bonnes qualités. On peut aisément converser avec ce produit. En résumé, sans être la meilleure, la Blink Indoor offre un très bon rapport qualité/prix dans sa catégorie. Un bon choix pour protéger sa maison, et avec son sytèmes elle est adaptée aux grands espaces. De même, elle peut être intéressante pour protéger une entreprise.

Bosh Camera intérieur 360, la meilleure caméra de surveillance pour l’intérieure

Bosh Camera intérieur 360

Bosh Camera intérieur 360

La meilleure caméra de surveillance pour l’intérieure

  • Caméra de surveillance Wi-Fi Bosch…
    292.69€
  • 292.69€
    Voir l’offre
  • 379€
    Voir l’offre
  • 379€
    Voir l’offre
  • 389€
    Voir l’offre
  • 485.99€
    Voir l’offre
On aime
  • Le design atypique
  • L'objectif motorisé et escamotable
  • Enregistrement sur carte microSD ou par le cloud
  • L'application très réussie
  • Très bonne qualité d’image
  • Très facile d’utilisation
On n’aime pas
  • L'absence d'un port Ethernet à ce prix
  • Haut-parleur un peu faible

Bosh n’est pas la marque la plus connue dans le secteur de la surveillance. Pourtant sa Camera intérieure 360 est un très bon modèle disposant d’excellentes qualités. Déjà, elle a la particularité d’avoir un design cylindrique qui lui permet de bien s’intégrer dans son espace. Sinon, son objectif est motorisé et escamotable.

De plus, la vision à 360° épaulée par trois détecteurs de mouvement se révèle très bonne. D’ailleurs, elle enregistre des vidéos en 1920x1080p avec un angle de vision de 120°. Le résultat est excellent de jour comme de nuit, il n’y a rien à redire sur cette partie. Pour l’enregistrement, il est possible d’insérer une carte mémoire microSD (carte 8 Go incluse) ou de se tourner vers un service de Cloud payant (14 jours gratuits puis 2,99€/mois). Autre point, elle peut uniquement être installée sur un meuble, il n’est pas étudié pour être placé sur un mur. Sinon, il possède un mode discret qui permet de faire rentrer la caméra à l’intérieur du châssis.

Elle fonctionne uniquement en Wifi via une application dédiée disponible sur Android et IOS. Cette dernière est basique, mais très fonctionnelle. C’est sûrement la plus réussie des applications présentes dans ce comparatif. En résumé, si vous cherchez un modèle efficace pour surveiller votre domicile, la Bosh Camera d’intérieur 360 est un choix tout indiqué.

À lire aussi : notre test de la Bosh Camera intérieur 360

Arlo Pro 4, la valeur sûre 

Arlo Pro 4

Arlo Pro 4

La valeur sûre

  • Pro 4 XL intérieur/extérieur Blanc
    169€
  • 169€
    Voir l’offre
  • 172.99€
    Voir l’offre
  • 269.99€
    Voir l’offre
  • 281.21€
    Voir l’offre
  • 315€
    Voir l’offre
On aime
  • Fonctionnement sans fil
  • Fini la station d’accueil
  • La qualité des vidéos prises
  • Projecteur et Sirène intégrés
  • Application complète
  • Caméra pour l’intérieur comme pour l’extérieur
On n’aime pas
  • Service cloud payant
  • Prix encore un peu élevé

La caméra de surveillance pour intérieur Arlo Pro 4 reprend le principe fondateur de la gamme Arlo : des produits intégralement sans fil, pouvant fonctionner à l’intérieur comme à l’extérieur de l’habitation (certification IP65). Le capteur et l’équipement de ce modèle concentrent l’essentiel des nouveautés. Ainsi a-t-on droit à une définition dite «2K» (2560×1440 pixels) avec un angle de vision de 160°. L’image se révèle en effet légèrement plus précise.

Dans tous les cas, la qualité est bonne de jour comme de nuit. D’ailleurs, elle a la particularité d’embarquer une alarme. Cette dernière a essentiellement un rôle dissuasif. Sinon, on peut l’installer n’importe où comme sur un mur ou sur un meuble. Elle fonctionne sur batterie et cette dernière est facilement interversible, pour éviter d’avoir à arrêter l’appareil quand on en recharge une. De plus, elle utilise directement en Wifi et non via un boîtier pour les générations précédentes. L’application mobile, dont l’interface ne change guère, permet de catégoriser les événements – détection de personnes, de véhicules, d’animaux… – grâce au service Arlo Smart hébergé dans le cloud. Mais celui-ci est payant, à partir de 3,99 €/mois.

Enfin, son micro est capable de détecter les bruits et en général il se montre de bonne qualité. Le haut-parleur est lui aussi correct. En bref, la Arlo Pro 4 est un modèle complet disposant d’une très bonne qualité d’image. Elle a de quoi séduire les particuliers comme les professionnels.

🧐 Pourquoi choisir une caméra IP ? 

Ce type de produit possède un avantage sérieux sur les caméras traditionnelles dites analogiques. Tout d’abord, elle délivre une meilleure qualité d’image, ce qui est essentiel dans de nombreuses situations. Il existe des appareils capables d’enregistrer des vidéos en 4K.

Ensuite, elles embarquent de nombreuses fonctionnalités. Cela varie d’un modèle à l’autre, mais certaines disposent de détecteur de mouvement, d’alarme, de microphone et même de capteur infrarouge. Ces options sont les bienvenues pour protéger son domicile ou son entreprise. Enfin, il est plus facile de créer un véritable réseau de surveillance avec ces produits.

Seul inconvénient, ces caméras sont souvent plus onéreuses (exception faite de l’entrée de gamme). Sinon, selon le modèle, elles peuvent être plus faciles ou difficiles à installer. 

🛠 Est-il facile d’installer une caméra de surveillance IP ?

Une caméra se pose ou se fixe à proximité d’une prise électrique, sauf pour certaines gammes, munies tantôt de piles, tantôt de batteries rechargeables. Vient ensuite la connexion à votre réseau local et à Internet. Deux solutions : le câble Ethernet, donc filaire, ou le Wifi, sans fil. Certaines, équipées des deux, vous laissent la liberté de choisir.

L’Ethernet a l’avantage de procurer des débits plus stables que le Wifi et ne requiert pas de mot de passe, mais c’est un câble supplémentaire. Qui plus est, la caméra doit être branchée directement à votre box Internet, à moins que votre domicile ne soit équipé de prises Ethernet ou CPL (à acheter séparément). Le Wifi offre davantage de souplesse, bien que sa portée ne dépasse pas les 10-20 mètres en intérieur, selon l’épaisseur des murs. Mais il n’est pas à l’abri de perturbations voire de décrochages, a fortiori quand il est partagé par de multiples équipements sans fil.

Il existe aussi des modèles capables de se connecter uniquement au réseau 3G/4G. Intéressant pour surveiller une résidence secondaire, généralement privée d’un accès Internet, ou un site (abri de jardin, etc.) hors de portée du réseau Wifi. 

L’installation logicielle constitue la dernière étape, le smartphone étant souvent un passage obligé : téléchargement de l’application mobile iOS ou Android, création d’un compte, identification de la caméra, entrée de la clé Wifi le cas échéant… L’opération ne prendrait que quelques minutes, à en croire la plupart des fabricants, mais elle est parfois périlleuse. Scan de code-barres, liaison Bluetooth temporaire pour échanger des informations avec l’appareil, parfois les deux ou rien de tout cela : les moyens d’identifier la caméra sont multiples, mais rarement idéaux.

🤔 Combien de caméras peut-on installer en tout ?

Certains fabricants apportent une réponse claire – Nest, par exemple, fixe cette limite à 10 caméras Nest Cam – d’autres n’en font aucune mention. Mais la principale contrainte viendra de la capacité de votre réseau domestique et de votre connexion Internet à « absorber » tous ces flux vidéo. Exemple : à qualité d’image maximale, une Nest Cam, fonctionnant avec le cloud (voire plus loin) requiert un débit moyen de 450 kbit/s. Or, le débit montant d’une connexion ADSL standard dépasse rarement 1 Mbit/s en moyenne.

💽 Où sont stockées les vidéos de ma caméra ?

Deux méthodes : l’enregistrement sur le « cloud », une vraie tendance, ou l’enregistrement sur carte mémoire. Dans le premier cas, le cloud agit comme un magnétoscope à distance qui enregistre le flux vidéo de la caméra, en continu ou déclenché par un événement. L’historique dépend de la formule choisie : 1 jour, 1 semaine ou plus. Les fabricants ne se privent pas de faire remarquer que cette méthode préserve les enregistrements au cas où un cambrioleur volerait cette dernière. Ce n’est pas faux. Hélas, ce service peut être payant, après une période d’essai gratuite. Google n’offre que trois heures d’historique pour la Nest Cam. Pour 30 ou 60 jours d’historique, il faut payer, à partir de 5 €/mois.

Autre école, plus ancienne : l’enregistrement sur carte mémoire, à insérer dans la caméra. C’est le choix par exemple, de Xiaomi et de Realme. Mais ces derniers n’en fournissent aucune. D’autres par contre, fournissent une carte microSD. Cette capacité suffit à enregistrer une bonne centaine de séquences, sachant que l’enregistrement est activé manuellement ou subordonné à une détection de mouvement. Vu le prix des cartes mémoire, c’est une solution économique. A contrario, comme il a été dit plus haut, si la caméra est volée, les enregistrements s’envolent !

Heureusement, la Welcome permet aussi d’opter pour un enregistrement externe sur un compte Dropbox ou un serveur FTP, le tout gratuitement. Précision utile : même quand l’enregistrement est réalisé sur carte mémoire, certaines ont toujours besoin d’une connexion Internet. Si votre résidence secondaire est privée d’accès Internet, ça ne marchera pas.

📹 La qualité d’image d’une caméra IP : un véritable critère ?

Même si les caméras les plus performantes produisent des vidéos en haute définition (1920×1080 pixels à un maximum de 30 images par seconde), voire au-delà (2560×1440 pixels), n’escomptez pas une qualité d’image digne d’un caméscope HD ou des meilleurs smartphones. Comme ces vidéos transitent sur votre réseau local voire Internet, elles sont, en effet, très compressées et perdent parfois en netteté ou en fluidité. La nuit, les diodes infrarouges, généralisées, percent l’obscurité à plusieurs mètres de distance. Les images sont alors restituées en noir et blanc.

D’un autre côté, si vous voulez protéger une partie spécifique de votre domicile, ou de votre bureau, il vaut mieux opter pour une caméra compatible 4K. Cela permet de garantir une surveillance plus détaillée. À l’inverse, si vous souhaitez couvrir de grands espaces, selon vos besoins du 1080p peut suffire. Sur ce point, l’essentiel est de choisir un produit disposant d’un large champ de vision. Enfin, si vous avez les moyens (par exemple une entreprise), se procurer un système à plusieurs appareils aura ses avantages. Cependant, cela a tout de suite un coût plus élevé.

Dernier point : n’orientez pas l’objectif vers une porte-fenêtre ou une fenêtre. La lumière du jour, si elle est trop violente, gomme tous les détails dans cette zone de l’image. Un visage filmé à contre-jour, par exemple, n’est pas du tout reconnaissable.

👀 Comment fonctionne la détection des caméras de surveillance IP ?

fonctionnement caméra IP
Netatmo Welcome – Crédit : Netatmo

Toutes ces caméras détectent des mouvements, voire des bruits violents (une vitre brisée, par exemple, et pour certaines, la sirène d’un détecteur de fumée) du moment qu’elles possèdent un micro. Etant donné que les fabricants ne communiquent pas sur la nature de leurs algorithmes, on suppose que la détection de mouvement s’appuie sur la comparaison d’images successives : si elle observe une différence, elle en déduit que quelque chose a bougé ou qu’un événement s’est produit. Cette analyse d’image n’est pas infaillible, car un brusque changement de luminosité dans une pièce ou le mouvement d’un rideau peuvent provoquer des fausses alertes. Pour éviter ces déclenchements intempestifs, certains fabricants proposent de diminuer la sensibilité de la détection.

Toutefois, quelle que soit la technologie employée, le passage d’un animal domestique risque d’être interprété comme un mouvement. En effet, elles ne sont pas « immunisées contre les chiens et les chats », contrairement aux détecteurs des systèmes d’alarme calibrés par un professionnel. Il existe trois moyens d’éviter ce désagrément : diminuer la sensibilité du détecteur infrarouge, quand l’option est disponible (mais ce n’est pas toujours efficace), laisser le sol hors champ de la caméra ou délimiter des zones dans l’image à l’aide de l’application, en excluant le sol notamment.

📱 Comment est-on averti en cas d’intrusion ?

C’est l’application mobile qui se charge de vous notifier un problème, tel qu’un mouvement détecté en votre absence. Que ce soit avec iOS ou Android, assurez-vous qu’elle est active à chaque démarrage du smartphone et en tâche de fond. Bien entendu, votre smartphone doit être connecté, en Wifi ou au réseau mobile, pour que l’alerte soit immédiate. L’envoi d’un email d’alerte est possible parfois, deux précautions valent mieux qu’une.

🔌 Les caméras de surveillance fonctionnent-elles en cas de panne électrique ?

Les caméras Arlo Pro et Essential fonctionnent sur batterie, certes, mais elles sont dépourvues de mémoire de stockage. Et le relais radio qui réceptionne les images ne sera plus opérationnel de toute façon, faute de batterie, et il en va de même pour la box Internet. La Nest Cam (batterie) de Google se distingue par sa mémoire interne qui stocke une heure de vidéo, en cas d’interruption du signal Wifi.

Brancher la caméra et la box Internet sur un onduleur, un équipement pourvu d’une batterie, est-il un moyen de conserver une certaine autonomie ? Ce n’est pas sûr du tout, car si la panne électrique touche tout le quartier, il est probable que l’infrastructure Internet qui dessert votre habitation soit inopérante elle aussi, à commencer par votre box Internet. Que ce soit clair, ces petits appareils ne sont pas aussi résistants qu’un système d’alarme complet et beaucoup plus onéreux, secouru par batterie et capable de transmettre des alertes sur réseau mobile, grâce à une carte SIM. A l’exception de l’Arlo Go, bénéficiant elle aussi d’une batterie et d’une carte SIM.

⚖️ Qui et où ai-je le droit de filmer ? Que dit la loi ?

Aucune loi ne vous interdit d’installer une caméra dans votre logement et d’en faire un usage strictement personnel. Ce qui ne signifie pas que tout est permis : vous n’avez pas le droit de filmer la voie publique ou la maison du voisin. Il s’agit de respecter la vie privée d’autrui, telle que définie dans le Code civil. Ce principe est valable pour tous les membres de la famille, dont elle doit préserver l’intimité.

Si vous employez du personnel de maison (garde des enfants, etc.), le Code du travail s’applique : ces personnes doivent être informées qu’une caméra se trouve sur les lieux. En pratique, cette information peut faire l’objet d’une clause dans le contrat de travail. En cas d’enregistrement, une déclaration à la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) s’impose. L’historique des données enregistrées ne peut pas dépasser 30 jours.

Enfin, au cas où votre caméra prendrait sur le fait un cambrioleur, l’affaire n’est pas réglée pour autant. Certes, le principe de la preuve libre s’applique en droit pénal : les images de cette dernière, même prises à l’insu du cambrioleur, sont recevables. Mais leur crédibilité est soumise à l’appréciation du juge : l’horodatage est-il exact ? Les images enregistrées n’ont-elles pas été manipulées, voire truquées ? D’autre part, le présumé coupable peut s’estimer lésé et invoquer le droit à la vie privée ou le droit à l’image pour se défendre ! Une hypothèse d’école heureusement peu probable.

loi caméra de surveillance intérieur
Arlo Pro 2 – Crédit : Arlo

🏴‍☠️ Les caméras de surveillance sont-elles piratables ?

Comme tout objet connecté à Internet, n’importe quelle caméra de surveillance peut être piratée. Des brèches de sécurité sont parfois découvertes qu’un expert mal intentionné est susceptible d’exploiter. Mais pas de panique : le risque est infinitésimal moyennant quelques précautions.

Déjà, pour leur majorité refusent les accès directs provenant du réseau, en dehors de l’application mobile. Ensuite, la connexion Wifi qui relie votre caméra à votre box Internet, le cas échéant, est très sûre si vous avez pris la peine de la sécuriser à l’aide d’un mot de passe, si possible long et compliqué. Le Wifi n’en reste pas moins plus exposé à une tentative de piratage par « sniffing » que l’Ethernet, filaire, et son chiffrement n’est pas toujours optimal, loin s’en faut.

Enfin, celles dont le fonctionnement repose sur le cloud sont a priori plus vulnérables. Mais la connexion est chiffrée et les serveurs qui renferment les enregistrements sont localisés sur des sites très protégés. Et quand bien même un pirate s’engouffre dans une faille, il a peu de chances de découvrir vos enregistrements.

🏠 Nos autres guides autour de la maison 

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !