Accueil » Actualité » Carburants : il sera bientôt légal de rouler avec de l’huile de friture

Carburants : il sera bientôt légal de rouler avec de l’huile de friture

Le plein d’huile de friture et de diesel à moins d’un euro le litre sera-t-il bientôt une réalité ? C’est fort possible : l’Assemblée nationale a adopté cette nuit un amendement autorisant l’ajout d’huile végétale dans un plein de diesel, en marge de l’examen du projet de loi pouvoir d’achat.

Huile de friture

La hausse du prix des carburants impacte sévèrement le pouvoir d’achat de nombreuses personnes à l’international, français y compris. Si certains véhicules essence acceptent ou peuvent accepter l’éthanol (voir notre dossier complet à ce sujet), les véhicules roulant au diesel, eux, ne sont pas concernés.

En revanche, l’huile de friture usagée pourrait bien être autorisée un jour comme carburant. Un amendement, déposé il y a peu par le député Julien Bayou, a été approuvé par la majorité et sera examiné prochainement par le Sénat. « Il vaut mieux dépendre des baraques à frites du Nord que du pétrole des monarchies pétrolières » avait déclaré le député écologiste et auteur de l’amendement.

Rouler à l’huile de friture usagée

C’est lors de l’examen de la loi sur le pouvoir d’achat que Julien Bayou, coprésident du groupe EELV à l’Assemblée Nationale, a déposé un amendement demandant à ce que les huiles de fritures usagées puissent être utilisées comme carburant au sein des moteurs diesel, ces derniers étant les seuls étant capables de l’accepter. Le projet de loi sera bientôt examiné par le Sénat.

Pour l’instant, rouler à l’huile de friture est illégal en France et consiste en une infraction douanière de fraude au carburant, alors que plusieurs pays de l’UE ont déjà adopté cette pratique avec l’HVO (huile végétale hydrotraitée). En l’occurrence, l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas, l’Espagne et la Belgique ont déjà tous obtenu l’autorisation dans le cadre du projet RecOil, soutenu par la Commission Européenne.

À lire : Interdiction de vente des voitures thermiques dès 2035, le Parlement européen entérine le projet

Utiliser l'huile de friture comme carburant sera bientôt possible en France
Utiliser l’huile de friture comme carburant sera bientôt possible en France © DR

L’avantage financier serait conséquent, comme l’a indiqué le secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts. Selon lui, 10 litres d’huiles usagées à environ 0,70 € le litre peuvent donner jusqu’à 8 litres de carburant, utilisables en mélange jusqu’à 30 % dans des moteurs diesel et jusqu’à 100 % moyennant certaines adaptations. Une manœuvre qui permettrait de produire jusqu’à 90 % de gaz à effet de serre en moins vis-à-vis du diesel et surtout, de recycler un déchet particulièrement difficile à éliminer.

« Alors que le litre de diesel dépasse les deux euros à la pompe, cette solution permet tout à la fois de soulager immédiatement le porte-monnaie des Françaises et des Français, de limiter la pollution issue des moteurs diesel et de réduire la dépendance énergétique du pays », a indiqué le secrétaire national d’EELV.