Accueil » Actualité » Cette pince robotique est capable d’attraper un grain de sable

Cette pince robotique est capable d’attraper un grain de sable

Cette petite pince robotique articulée a une telle dextérité qu’elle arrive à attraper un seul grain de sable. Elle a été mise au point par une équipe de chercheurs qui se sont inspirés de l’art japonais du papier. Son potentiel est énorme.

Tous les robots ne sont pas aussi imposants que le chien de Boston Dynamics testé par l’armée française sur le terrain qui peut même apprendre à uriner de la bière dans un verre. Certains robots sont beaucoup plus petits, mais ils ne sont pas moins innovants, bien au contraire. Des ingénieurs de l’université de Boston ont mis au point une toute petite pince robotique articulée dotée d’une excellente dextérité. Leur étude a été publiée dans le journal Science Robotics.

Du sable
Du sable – Crédit : PDPics / Pixabay

Les chercheurs ont expliqué que : « la capacité de saisir, de tenir et de manipuler des objets est une opération vitale et fondamentale dans les systèmes biologiques et d’ingénierie. Ici, nous présentons une pince souple utilisant un système de matériau simple qui permet une préhension précise et rapide, et qui peut être miniaturisée, modularisée et actionnée à distance ».

La pince basée sur le kirigami s’adapte aux objets de toutes les formes et de toutes les tailles

Le fonctionnement de la pince est effectivement basé sur le principe du kirigami, l’ancien art japonais de découpage du papier. En plus d’avoir une excellente dextérité, elle doit aussi être très délicate pour ne pas briser les minuscules éléments qu’elle attrape. Les chercheurs ont notamment démontré sa capacité à attraper un seul grain de sable, ce qui est très impressionnant.

La pince attrape un grain de sable – Crédits : CNET / Yi Yang / Katherine Vella / Douglas P. Holmes

En fait, les chercheurs ont en quelque sorte découvert cette pince par accident. Ils avaient d’abord décidé d’étudier les propriétés des feuilles de papier kirigami. Leur objectif était de trouver une utilité à ces feuilles dans le domaine de l’ingénierie. Elles se présentent la plupart du temps sous la forme d’un rouleau comme le papier cadeau, par exemple. Le co-auteur de l’étude, Douglas Holmes, a précisé que : « pour une expérience, nous avons oublié d’aplatir la feuille, et lorsque nous avons tiré sur la structure de kirigami, à notre grande surprise, elle a fait un mouvement de saisie ».

Les chercheurs ont d’ailleurs créé par la suite d’autres types de pinces. Elles sont de différentes formes et elles peuvent par exemple attraper un crayon, une pierre et d’autres objets relativement petits. Dans le futur, cette technologie pourrait éventuellement s’adapter aux mains bioniques comme la prothèse de Metal Gear Solid V créée par Konami en partenariat avec Open Bionics. Les porteurs bénéficieraient ainsi d’une meilleure dextérité.

Source : CNET