Accueil » Guide d'achat » Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

D’un coût comparable à celui des reflex d’entrée de gamme (plusieurs centaines d’euros), les compacts dits « experts » se distinguent principalement des modèles amateurs par une meilleure qualité d’image, des fonctions de débrayage manuel complètes ainsi que la capacité d’enregistrer les images au format Raw (non compressé, contrairement au JPEG, mais plus délicat à traiter).

https://cdn.tomsguide.fr/content/uploads/sites/2/2019/02/sans-titre.png

Les bridges connaissent quant à eux un renouveau salutaire depuis quelques années. Ils ont été conçus, à l’origine de la photo numérique, pour combler le trou béant entre une offre en APN compacts qui connaissait de nombreuses limites et une gamme reflex au coût prohibitif. De plus en plus marginalisés par la progression qualitative des compacts et la baisse du coût des boitiers reflex, ils ont aujourd’hui retrouvé une vraie légitimité grâce à un repositionnement de prix des modèles d’entrée de gamme et une réelle évolution qualitative des modèles les plus avancés.

Si vous n’êtes pas familier avec les termes employés nous vous invitons à consulter notre glossaire avec les principaux termes utilisés pour les appareils photo.

Comment choisir son appareil photo (compact, reflex, hybride) ?

L’évolution récente du marché de la photo ayant conduit les constructeurs à privilégier leurs marges, plutôt que le volume d’appareil vendu, la tendance générale est à une augmentation souvent plus importante que par le passé du coût des boitiers lors des renouvellements de gamme. Les différences techniques entre deux générations n’étant pas toujours déterminantes, nous avons choisi de continuer à conseiller certains modèles théoriquement remplacés mais toujours disponibles en raison d’un rapport performance/prix nettement en leur faveur.

Notre sélection des meilleurs compacts experts à capteur 1 pouce

Canon G7X MkII-III : très beau compromis prix/performances

Image 1 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Dans la droite ligne du G7X, la seconde version se distingue comme son prédécesseur par le rapport très intéressant entre les performances, la polyvalence, l’encombrement et le coût qu’il propose. Véloce et doté d’un zoom lumineux permettant une grande variété d’usages (équivalent à un 24-100mm), il est capable de fournir des images de bonne facture même lorsque la luminosité baisse pour un coût assez raisonnable. Stabilisé sur 5 axes, équipé d’un écran orientable et tactile (très utile en vidéo, ici limitée au format Full HD) et du processeur de traitement DIGIC 7, il jouit de très sérieux atouts pour satisfaire nombre d’utilisateurs à la recherche de qualité, de compacité et d’un tarif très étudié pour un compact expert. La version III incorpore un processeur DIGIC 8 plus récent et propose essentiellement un gain important en rafale (près de 20 i/s contre 8 i/s) et l’UHD en 30p pour un surcoût d’environ 20%.

Canon Powershot G7X : le compact expert performant et polyvalent

ON AIME
✅ Le parfait compromis
✅ La réactivité
✅ Le zoom lumineux
✅ L’écran orientable tactile


ON N’AIME PAS
❌ La vidéo limitée au Full HD (sur le Mark II)

Canon G9X MkII : performances, élégance, compacité et coût étudié

Image 2 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Si, comme la première version, le G9X MkII est en mesure de produire des images de bonne qualité dans des situations variées, (il est doté d’un capteur 1 pouce rétroéclairé, d’un bon zoom optique x3 de bonne facture et d’un petit flash intégré) c’est son look très étudié qui attire principalement l’attention. Compact et élégant, son interface est très largement tactile (4 touches seulement sont présentes sur la face arrière) et il est équipé d’un module wifi NFC. Vraiment très réactif et agréable à utiliser en vidéo grâce un écran tactile et un AF performant permettant un choix de mise au point simple et efficace, il s’agit donc d’un vrai compact haut de gamme au design moderne particulièrement soigné. Il conviendra notamment très bien aux utilisateurs qui ne souhaitent pas transiger sur la qualité ni sur les performances, et pour qui l’ergonomie experte classique n’est pas un impératif.

ON AIME
✅ Le design compact
✅ L’interface largement tactile
✅ Le WiFi et le NFC
✅ L’auto-focus performant

ON N’AIME PAS


Panasonic Lumix TZ100 : qualité d’image et polyvalence

Image 3 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

En proposant un zoom x10 et un « grand » capteur CMOS rétroéclairé d’1 pouce dans un boitier fin et compact, le TZ-100 frappe indéniablement très fort. L’usager dispose ainsi d’une solide qualité d’image associée à une grande versatilité optique (objectif équivalent à un 25-250mm). Doté en plus d’une ergonomie et d’un encombrement très étudiés, d’un viseur électronique pour prendre le relais de l’écran lorsque la luminosité devient trop forte, d’une stabilisation efficace et d’un mode vidéo proposant le format 25p en 4K-UHD (50p en full HD), il propose de nombreuses options dans des domaines très variés. Logiquement un peu en retrait en faible luminosité par rapport aux APN experts moins polyvalents, il jouit d’un rapport qualité/polyvalence/encombrement inédit à ce jour. Un TZ200 a depuis vu le jour, mais son seul apport réel est un zoom x15 pour une différence de prix importante, nous lui préférons donc la première version toujours disponible.

ON AIME
✅ La polyvalence
✅ L’ergonomie
✅ Le viseur électronique
✅ La stabilisation efficace
✅ Le mode vidéo UHD 25p

ON N’AIME PAS


Olympus Stylus TG-6 : le compact étanche performant

Image 4 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges
Olympus Stylus TG-6 – 500€ sur Fnac

Il remplace le TG-5 dont il reprend l’essentiel des caractéristiques : l’étanchéité et la résistance aux chocs, un capteur CMOS rétroéclairé de 12 Mpixels, la possibilité de photographier en Raw, un très bon mode macro, la vidéo UHD sans recadrage et la possibilité de filmer au ralenti (en dégradant la définition). Comme sur le TG5, le mode manuel n’est toujours pas disponible et les valeurs de diaphragme sélectionnables sont très réduites, mais le compromis robustesse/qualité qu’il propose est sans équivalent.

ON AIME
✅ Le très bon mode macro
✅ Le mode vidéo UHD
✅ Le mode ralenti
✅ Le capteur CMOS rétroéclairé

ON N’AIME PAS
❌ Pas de mode manuel
❌ peu de valeur de diaphragme disponibles

Panasonic LX 15 : l’expert compact signé Panasonic

Image 5 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Avec le LX 15, Panasonic comble de belle manière son absence dans le domaine des compacts experts généralistes équipés d’un capteur CMOS BSI 1 pouce. Il propose en effet une vraie ergonomie experte, une construction de bon niveau, un objectif équivalent à un 24-70mm lumineux (f/1,4-2,8), une qualité d’image très convaincante et une très bonne réactivité qui le place au niveau de ses meilleurs concurrents. Il propose également un mode vidéo 4K autorisant une rafale 30 i/s à 8Mp en photo pour un tarif somme toute raisonnable et un niveau de compacité supérieur au LX 100. Il constitue donc un compromis entre l’encombrement, les performances photo/vidéo et le coût des plus intéressants pour une polyvalence optique équivalent à celle des RX100 de Sony à partir de la version III.

ON AIME
✅ L’ergonomie
✅ La réactivité
✅ Le mode vidéo 4K
✅ Le mode rafale 30 i/s en 8MPixels

ON N’AIME PAS


Notre sélection des meilleurs compacts experts à capteur micro 4/3 ou APS-C

Fujifilm XF10 : APS-C, grand angle fixe et rapport qualité-prix

Image 6 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Fidèle à la philosophie de la série X de Fujifilm, ce XF10 est un boitier très typé et élégant, compact et léger. Il propose des performances intéressantes avec un module AF efficace, une vitesse rafale maximale de 6i/s et surtout un grand capteur CMOS APS-C de 24 mégapixels associé à un objectif lumineux (qualité d’image assurée en Jpeg jusqu’à 6400 iso !). S’il fera le bonheur de certains, il ne correspondra cependant pas à tous les utilisateurs : son optique est une focale fixe grand-angle (équivalente à un 28mm) et son mode vidéo est en pratique limité au full HD (l’UHD est proposé mais seulement à 15 i/s, une cadence insuffisante pour un rendu fluide des mouvements). Le X70 ne brille donc pas par sa polyvalence, mais il ravira les aficionados de la photo sur le vif au grand-angle. Grâce à un tarif très étudié, son rapport qualité d’image prix est néanmoins sans équivalent

ON AIME
✅ Le design compact et léger
✅ L’AF efficace
✅ Le capteur CMOS APS-C 24 MPixels
✅ L’objectif lumineux

ON N’AIME PAS
❌ Le manque de polyvalence
❌ Le mode vidéo limité au Full HD en pratique

Panasonic Lumix DMC LX 100 II : qualité d’image, robustesse et polyvalence

Image 7 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Dernier rejeton de la très bonne famille de compacts experts LX, le LX 100 II est un appareil très particulier. Il propose un capteur micro 4/3 de 17 mégapixels et un zoom lumineux de qualité équivalent à un 24-75mm f/1,7-2,8 qui devraient ravir les experts en mal de compacité. Le pilotage du boitier est efficace et rétro (comme son look) s’effectue notamment à l’aide d’une vraie bague de diaphragme crantée sur l’objectif. La solidité est par ailleurs bien assurée par une finition entièrement métallique. Seul regret : le viseur reste identique à celui de la première génération, il n’est donc pas de type OLED, et l’écran arrière n’est pas orientable.

[Test] Panasonic LX 100 : le plus expert des compacts ?

ON AIME
✅ Le look rétro

ON N’AIME PAS
❌ Le viseur qui n’est pas OLED
❌ L’écran arrière non orientable

Notre sélection des meilleurs compacts experts hauts de gamme

Fujifilm X100 F : l’excellence pour les puristes

Image 8 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Digne héritier de la lignée des X100, la quatrième génération ( « F » pour « four ») de cette lignée destinée aux mordus de reportage reprend les ingrédients qui ont fait la réputation de ces ainés : un look rétro du meilleure effet, un viseur hybride performant, une focale fixe équivalente à un 35mm f/2 associée à un capteur APS-C en mesure de délivrer des images de très belle qualité. Ce dernier est un X-Trans III de 24 mégapixels désormais bien connu pour ses solides qualités (images parfaitement exploitables jusqu’à 6400 iso et même la sensibilité maximale de 51200 iso reste acceptable moyennant un peu de post-production en Raw). De très nets progrès sont également à relever du côté de la réactivité et du mode vidéo. Certes le 4K/UHD est toujours absent, mais pour le reste nous n’avons pas grand chose à lui reprocher.    

ON AIME
✅ Le look rétro
✅ Le viseur performant
✅ Le capteur X-Trans III de qualité

ON N’AIME PAS
❌ Pas de mode vidéo UHD

Canon G1X MKIII : capteur APS-C et zoom optique x3

Image 9 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Jusqu’ici, seul un modèle Leica très onéreux proposait un compact équipé d’un capteur APS-C et d’un zoom. Si le couple capteur CMOS de 24 mégapixels/processeur Digic 7, déjà bien connu, délivre sans surprise des images de très bonne qualité jusqu’à 3200 iso, l’objectif f/2,8-5,6 équivalent 24-72mm est également de belle facture et la qualité d’image globale est vraiment bonne. Canon a globalement réussi son pari : la qualité de fabrication et le confort d’utilisation sont d’un très bon niveau (le boitier est résistant à la poussière et à l’humidité, il propose un viseur OLED de 2,36 millions de points et un bel écran orientable tactile multipoint monté sur rotule) et l’ergonomie permet de nombreuses possibilités de paramétrage personnalisés. Grâce à un module autofocus hybride corrélation de phase/détection de contraste, le boitier est réactif y compris lorsque la luminosité chute, et le capteur est stabilisé sur 5 axes. Résolument tourné vers les photographes exigeants, son mode vidéo souffre de l’absence d’UHD et de connectiques permettant l’usage d’un casque et d’un micro externe (il propose le full HD jusqu’à 60p). Cela dit pour un usage photo le compromis proposé entre la qualité, la polyvalence et l’encombrement est très intéressant.

[Test] Canon Powershot G1X MkII : la qualité d’image en toute circonstance (ou presque)

ON AIME
✅ La qualité de fabrication
✅ Le confort d’utilisation
✅ Le viseur OLED
✅ L’écran tactile multipoint orientable
✅ La réactivité

ON N’AIME PAS
❌ Pas de mode vidéo UHD
❌ Pas de connectique pour un casque/micro externe

Ricoh GR III : focale fixe et capteur APS-C stabilisé

Image 10 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Doté d’un très bon capteur APS-C de 24 mégapixels dénué de filtre passe-bas (pour une meilleure résolution), le Ricoh GR III est un compact expert réellement destiné aux photographes experts. Rapide, performant, compact, il propose une qualité d’image vraiment excellente y compris lorsque la luminosité chute et le capteur est désormais stabilisé. Sa focale fixe grand angle de 28mm f/2,8 et l’absence de mode vidéo UHD (seul le mode Full HD est proposé) ne le destinent pas à un usage courant. Ceux qui se satisferont de ces limitations disposeront néanmoins d’un excellent appareil.

ON AIME
✅ La qualité d’image photo
✅ Le capteur stabilisé
✅ Rapide et performant

ON N’AIME PAS
❌ Peu polyvalent
❌ Pas de mode vidéo UHD

Sigma Quattro : la famille des experts atypiques

Image 11 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Les Quattro semblent tout droit venu de mars. Leur look, premièrement, rappelle plutôt celui d’un vaisseau spatial que celui d’un APN. Ensuite, ils proposent une qualité d’image incroyable (équivalente à 39 millions de pixels) mais uniquement en basse sensibilité : dès que la luminosité baisse les résultats se dégradent rapidement. D’autre part, leurs objectifs sont de très bonnes… focales fixes (28, 45 ou 75 mm selon le modèle). Enfin, ne cherchez pas filmer avec, c’est impossible. Certes les limites sont nombreuses, mais la qualité d’image jusqu’à 400 iso est tout simplement extraordinaire.

ON AIME
✅ La qualité d’image photo jusqu’à 400 iso
✅ Le design extra-terrestre

ON N’AIME PAS
❌ Pas de mode vidéo

Sony RX1-R II : le compact pro à la qualité d’image superlative

Image 12 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Pour les amoureux de belles images pour qui le prix n’est pas un problème, Sony propose un petit bijou : le RX1-R MkII. Doté d’un magnifique 35mm F/2 spécialement conçu par Carl Zeiss pour ce modèle, d’un capteur plein format de 42 mégapixels rétroéclairé équipant les meilleurs hybrides de la gamme professionnelle, la qualité d’image est superlative. Attention car son prix est à la (dé)mesure de la qualité des images qu’il délivre.

ON AIME
✅ L’objectif de qualité
✅ Le capteur plein format de 42 MPixels
✅ La qualité d’image

ON N’AIME PAS
❌ Le prix
❌ Le prix
❌ Et aussi le prix

Notre sélection des meilleurs appareils photo bridges généralistes

Souvent considérés, parfois à raison, comme des gros compacts équipés de zooms puissants, les APN bridges ont un maître mot :  la polyvalence intégrée. Leur raison d’être est donc la capacité à tout faire, ou presque, sans avoir à ajouter d’éléments supplémentaires. Les objectifs ne sont donc pas interchangeables, ils possèdent tous un flash rétractile et proposent une large palette de fonctions. De même, la quasi-totalité des modèles intègrent une double visée numérique écran/viseur et les écrans orientables sont courants.

Panasonic Lumix FZ82 : un bon bridge généraliste

Image 13 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Héritier du très équilibré FZ72 dont il reprend l’objectif (équivalent à un 20-1200mm f/2,8-5,9), il est toujours construit autour d’un capteur de type MOS rétroéclairé dont la définition atteint désormais 18 mégapixels et associé à une puce Venus Engine de dernière génération pour des résultats de très bon niveau par rapport à la concurrence. On salue également l’apparition de l’UHD en mode vidéo ainsi que les qualités de l’autofocus et de la stabilisation. Un boitier polyvalent, réactif (à part à l’allumage) et performant pour la catégorie qui fait honneur à ses ainés.

ON AIME
✅ La polyvalence
✅ La réactivité
✅ l’autofocus efficace
✅ La stabilisation de qualité

ON N’AIME PAS
❌ L’allumage trop lent

Panasonic Lumix DMC-FZ 300 : la qualité abordable

Image 13 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Issu d’une longue lignée, le FZ 300 remplace le FZ 200. Comme son aîné, il dispose d’une bonne qualité d’image dans des situations très variées grâce à son capteur CMOS retro éclairé de 12 mégapixels et à son objectif x24 à ouverture constante f/2,8 (s’il vous plaît !). Certes, d’autres modèles à prix équivalent proposent des définitions et des amplitudes focales supérieures, mais à ces  caractéristiques plus intéressantes sur le plan marketing que sur le terrain, nous préférons l’équilibre et la qualité du FZ 300, qui intègre d’autre part la vidéo en 4K, propose une finition tropicalisée et une réactivité est en net progrès par rapport au modèle précédent.

ON AIME
✅ La qualité d’image photo
✅ La qualité de l’objectif
✅ Un modèle équilibré

ON N’AIME PAS


Notre sélection des meilleurs appareils photo bridges experts

Panasonic FZ 1000/1000 II : polyvalent et performant

Image 15 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Doté d’un capteur similaire à celui du RX 10 de première génération, ce bridge haut de gamme Panasonic propose une amplitude focale deux fois plus importante. Moins lumineux que son concurrent, le FZ 1000 est doté d’un module autofocus, d’un stabilisateur et d’un mode vidéo toujours très intéressants. En longue focale, il permet même d’avoisiner la qualité d’image de systèmes reflex pourtant plus onéreux . Bref, grâce à un tarif significativement en baisse il figure toujours en très bonne position dans ce comparatif et constitue à nos yeux le meilleur compromis qualité d’image/polyvalence/performance/coût de la gamme. Un FZ 1000 II qui améliore le mode vidéo UHD est sorti, mais vu le surcout occasionné la première version a toujours notre préférence pour ceux qui ne sont pas des vidéastes experts. 

[Test] Panasonic LUMIX FZ1000 : le bridge qui filme en 4K

ON AIME
✅ La qualité d’image photo en longue focale
✅ Le bon compromis Qualité/Polyvalence/Performances/Coût

ON N’AIME PAS


Panasonic FZ 2000 : une belle évolution vers l’expertise vidéo

Image 16 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Le FZ 2000 reprend les principaux éléments de l’excellent FZ 1000. La polyvalence optique est légèrement accrue (on passe d’un zoom x16 à un x20), mais c’est grâce à l’intégration de nombreuses fonctions très avancées en vidéo issues de l’expertise de Panasonic qu’il diffère essentiellement de son prédécesseur. Excellent en mode photo, il propose donc aux vidéastes experts et mêmes professionnels une alternative polyvalente très sérieuse et aux boitiers reflex et hybrides. La différence tarifaire avec le FZ1000 est suffisamment élevée pour que nous conseillions son choix uniquement aux vidéastes.

ON AIME
✅ La qualité d’image photo
✅ La polyvalence optique
✅ Les performances vidéo

ON N’AIME PAS


Famille Sony RX 10 : la qualité d’image sans concession

Image 17 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges

Présent dans la famille des bridges depuis de nombreuses années, Sony propose le RX 10, un appareil haut de gamme reprenant le capteur du RX 100 IV associé à un zoom lumineux et de bonne facture. Les résultats en terme de qualité d’image sont largement au rendez-vous et les aficionados d’amplitude focale qui ne souhaitent ni trop s’encombrer ni transiger sur le résultat final y trouveront leur compte. La seconde version propose principalement un mode vidéo UHD et la troisième un objectif excellent et beaucoup plus polyvalent. La quatrième, et dernière en date en reprend tous les ingrédients (versatilité optique, qualité d’image, mode vidéo très complet), à laquelle elle ajoute un redoutable module autofocus, issu de l’excellent Alpha 9, et un mode rafale survitaminé (25 images/seconde avec un buffer très généreux). Le tarif, à la mesure de ses qualités, est vraiment élevé pour un bridge et, si vous n’avez pas besoin de la rafale la plus véloce du marché, la version III toujours disponible pourra certainement vous combler pour un prix certes élevé mais moins exclusif.

ON AIME
✅ La qualité d’image photo
✅ Le zoom lumineux
✅ Le mode vidéo très complet
✅ L’AF
✅ Le mode rafale
✅ L’objectif de qualité

ON N’AIME PAS
❌ Le prix

Capteur, caractéristiques optiques, performances mécaniques…

Taille et type de capteur

Pour les experts, la qualité d’image est primordiale et logiquement les APN compacts qui leur sont destinés sont équipés de capteurs plus grands et de meilleure qualité que ceux des modèles de gamme inférieure (en général de type CMOS ou apparentés). Élément intéressant : ils sont parfois dotés de définitions moins importantes que ces derniers, preuve que la course aux pixels sur les petits capteurs est aujourd’hui essentiellement motivée par des considérations marketing, pour le dire poliment. On vous laisse imaginer ce que cela signifie sur les téléphones portables équipés de capteurs encore plus petits que ceux des compacts d’entrée de gamme.

Que ce soit pour un compact expert ou pour un bridge, choisissez pour des résultats optimaux un appareil doté d’un capteur de type CMOS rétroéclairé le plus grand possible. La taille minimum ici est 1/1,7 pouces, mais certains modèles plus onéreux proposent des capteurs encore plus grands au format 1 pouce ou APS-C, voire même de manière très confidentielle au format 24×36 (ex : la série RX1 de Sony). Après, tout dépend de votre budget et de votre usage, mais nous vous conseillons la plus grande vigilance lors de l’achat, car en fonction des modèles et des prix la qualité des images produite varie du tout au tout.

Image 18 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges
Certains bridge haut de gamme comme le FZ1000 ou le RX10 intègrent des capteurs d’un pouce

Caractéristiques optiques

Dans la plupart des cas, les compacts experts sont dotés de zooms stabilisés offrant des ouvertures plus grandes que ceux destinés aux amateurs, et donc de meilleurs résultats en basse luminosité. De même, les matériaux utilisés lors de la conception des lentilles des objectifs sont de meilleure qualité et ils offrent logiquement une définition optique accrue (ex. : utilisation de lentille en fluorite).

Sauf exception, plus son amplitude focale est importante, moins la qualité optique d’un objectif est élevée. Ne soyez donc pas étonnés de trouver dans cette gamme des APN équipés d’objectifs à la polyvalence moins importante que dans la gamme amateur. Nous invitons d’ailleurs les utilisateurs pointus à la recherche du piqué maximum à choisir des objectifs les moins polyvalents possible (ex. : focale fixe).

Image 19 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges
Comme le Fijifilm X100S, de nombreux modèles hauts de gamme proposent une optique à focale fixe

A l’opposé, les objectifs des bridges sont conçus pour couvrir de larges plages focales, le moins polyvalent d’entre eux possède en effet un zoom optique x10, ce qui est déjà loin d’être ridicule, et la norme se situe autour de x30 (voire de x50). Plutôt que de vous concentrer sur ce critère, soyez donc attentifs à d’autres paramètres tels que la luminosité.

En entrée/milieu de gamme, celle dont ils disposent est en général limitée, d’où l’intérêt d’un capteur de taille conséquente pour compenser cette aporie, ce dont ils ne sont pas tous équipés. Autre élément crucial, soyez très vigilants en entrée de gamme à la présence d’un vrai grand-angle (équivalent 28mm ou moins), car dans le cas contraire votre appareil sera très limité dans toutes les situations de faible recul (intérieurs, etc.) qui sont fréquentes.

Image 20 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges
L’ouverture d’un appareil est indiquée sur l’objectif

La luminosité des objectifs est un bon indicateur de leur qualité pour les néophytes : en général, lorsque vous vous trouvez face à une optique indiquant f/3,5-… (5,6 ou 6,3 en général) elle a souvent fait l’objet d’une conception standard sans qualité particulière. À partir d’ouvertures inférieures ou égales à f/2,8, un soin particulier leur a généralement été apporté. La seconde valeur (ex : f/2,8-X) a également une très grande importance, car elle indique l’ouverture maximale en longue focale. Or, il n’est malheureusement pas rare d’observer que la variation n’est pas linéaire et que cette valeur moins intéressante est rapidement atteinte lorsqu’on zoome.

Les performances mécaniques (précision/réactivité de l’autofocus et rapidité de l’obturateur notamment) sont également déterminantes en longue focale, surtout sur des sujets mouvants (ex. : animaux, humains, etc.). Privilégiez donc des appareils disposant de système AF à corrélation de phase sur le capteur ou à détection de contraste évolué (ex. : modèles Panasonic haut de gamme). De même, un obturateur qui ne permettrait pas d’atteindre le 1/4000e de seconde est également à déconseiller.

Soyez particulièrement vigilant au type de stabilisateur proposé : s’il n’est pas de type optique (ou au moins mécanique), passez votre chemin, car il ne vous sera pas d’une réelle utilité (ex. : stabilisateur numérique).

Visée

Nous vous conseillons évidemment de privilégier les modèles équipés de viseurs optiques ou électroniques pour dépanner en cas de besoin.

On constate au passage que les viseurs optiques des compacts experts sont souvent plus confortables que ceux des compacts amateurs, lorsqu’ils en sont pourvus. Leur précision laisse cependant trop souvent à désirer et ils ne deviennent réellement corrects qu’en haut de gamme. Les prix sont alors une fois et demi à deux ou trois fois supérieurs aux premiers modèles. 

Dans certains cas, des viseurs électroniques amovibles optionnels existent. Étant donné qu’ils ne sont pas toujours compatibles avec les modèles suivants, leur prix est cependant trop souvent prohibitif à nos yeux vu la régularité de renouvellement des gammes.

Enfin, n’hésitez pas à vous orienter vers des compacts experts équipés d’écrans orientables : le temps a globalement prouvé leur solidité dans le cadre d’un usage normal, comprendre : en l’absence de choc important lorsque l’écran est orienté. Ils peuvent en effet être utiles dans bien des cas pour trouver des angles de visée intéressants et se révèlent souvent indispensables à un usage correct de la vidéo.

Construction et ergonomie

La famille des bridges est vaste et là encore tout existe. Si certains disposent d’une conception robuste en métal, celle de nombreux modèles est entièrement plastique. Les compacts destinés aux experts sont en revanche généralement construits en métal. Ces derniers offrent une ergonomie adaptée aux possibilités de débrayage : menus bien faits et différents boutons de choix des réglages. Certains modèles dits « experts » sont en réalité plutôt des modèles amateurs haut de gamme dont la qualité d’image est indéniable, mais qui ne peuvent, à notre avis, pas être tout à fait considérés comme tels en raison de la priorité absolue accordée par les constructeurs à la compacité. Leur utilisation en mode manuel est alors rendue très difficile, car les boutons permettant un usage non automatique aisé ont été sacrifiés.

Image 21 : Comparatif : les meilleurs appareils photo compacts experts et bridges
Avec le RX100, Sony fait le choix de la compacité, au détriment des molettes

Ces appareils se doivent également d’offrir une prise en main suffisante pour assurer une bonne stabilité. Conséquence logique : les modèles experts sont plus volumineux que les compacts amateurs, on se demande d’ailleurs dans certains cas si l’appareil que l’on a entre les mains peut encore être considéré comme un appareil « compact ». Le problème est en général proportionnel à la taille du capteur. Le choix entre qualité et compacité est donc une affaire de compromis et dans ce domaine nous ne pouvons pas trouver à votre place un équilibre forcément lié aux particularités de votre situation.

Enfin, en entrée de gamme, soyez également très vigilants au type de batterie fourni avec l’appareil et assurez-vous qu’il s’agisse d’accumulateurs rechargeables fournis avec le chargeur, sinon vous serez contraints d’acheter des piles au coût rapidement prohibitif sur la durée ou d’acquérir des piles rechargeables et un chargeur. Bref, l’économie initiale n’a aucun intérêt.