Accueil » Actualité » Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Le Coronavirus n’aime pas le chaud, selon les dernières études officielles, il disparaît à partir d’un certain niveau de température, alors comment tout nettoyer à la vapeur ?

Image 1 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?
Crédit : Karcher / Galaxie Média

Utilisée sur le porte-avions Charles-de-Gaulle pour débarrasser le navire du Coronavirus, la vapeur éradique toute trace du Covid-19 à partir d’une température minimum. Est-ce alors utile de passer tout votre domicile à la vapeur ? Quelle est la température nécessaire, sur quelles surfaces, avec quelles précautions ?

À quelle température la vapeur élimine-t-elle le Coronavirus ?

D’après les résultats rapportés dans l’étude de l’ANSES, la destruction du SARS-CoV-2, et donc des virus du genre Coronavirus, est observée entre 56 et 65°. La durée de vie du virus varie selon les surfaces. D’après la revue médicale The New England Journal of Medicine, il subsisterait 3 jours maximum sur du plastique et de l’acier, 4 jours sur du bois et 5 jours sur du verre.

Quels appareils de nettoyage vapeur choisir ?

Pour un usage fréquent et rapide, un nettoyeur vapeur balai sera plus facile à utiliser. Il diffuse de la vapeur sèche chauffée à plus de 135 °C sous pression pour décoller et dissoudre les saletés et 99,9% des virus. C’est la méthode idéale pour désinfecter son domicile sans utiliser de produit chimique.

Cependant, les grandes marques du secteur n’ont pas encore réalisé les tests avec le Coronavirus, « Notre Clean&Steam a une efficacité démontrée pour éliminer jusqu’à 99% des bactéries, mais nous n’avons, à ce jour, aucun test spécifique sur le COVID 19 », précise par exemple le groupe SEB (Rowenta,Calor…).

Image 2 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?
Crédit : Karcher

Les nettoyeurs vapeur s’utilisent sur les sols, les tissus d’ameublement, canapé, rideaux, tapis, carrelage, moquette… Attention toutes les surfaces ne supportent pas la chaleur vapeur. Le jet des appareils est souvent réglable pour l’adapter à la cible, lisez bien le mode d’emploi !

Pour bien choisir votre appareil de nettoyage vapeur, vérifiez le débit et la pression. La pression permet de décoller la saleté et les résidus avant l’arrivée de la vapeur. Plus le débit (en g/m) est grand plus la quantité de vapeur délivrée est importante. Une pression de plus de 4 bars est conseillée. L’idéal est d’avoir un appareil qui permet de régler la puissance de la vapeur afin de l’ajuster au type de surface à nettoyer.

Il existe 3 types d’appareils, à main pour les petites surfaces, balai pour un usage fréquent et traineaux pour les grandes surfaces et les grands nettoyages. Il y a aussi des modèles tout-en-un qui aspirent les saletés avant de commencer la vapeur. Quelle que soit votre préférence, optez pour le confort d’une commande sur la poignée afin d’aller plus vite et de ne pas vous baisser tout le temps pour les réglages. Regardez aussi la capacité du réservoir d’eau et s’il est amovible, c’est toujours plus pratique. Les modèles hauts de gamme proposent une autonomie illimitée avec une pompe reliée au réservoir. Enfin, attention aux accessoires proposés. Une solution complète avec différentes brosses, raclette pour les vitres, pistolet haute pression ou même fer à repasser permettra de profiter de toutes les possibilités de l’appareil.

Quel nettoyeur vapeur à main ?

Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Bissell multiclean spot & stain

244€ > Darty

Quel nettoyeur vapeur balai ?

Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Karcher SC3 UPRIGHT EASYFIX

159,99€ > Boulanger
Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Rowenta CLEAN & STEAM MULTI

299,99€ > Amazon
Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Karcher SC1 Easyfix + kit sol

75€ > Auchan
Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Rowenta CLEAN & STEAM

196,99€ > CDiscount
Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Polti VAPORETTO 3 CLEAN

299,99€ > Darty

Quel nettoyeur vapeur traineaux ?

Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Polti VAPORETTO SMART100_B

139,99€ > Darty
Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Polti VAPORETTO SMART100_B

139,99€ > Darty

Quel défroisseur ?

Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

ASTORIA NN250A

127,66€ > Darty

Comment éliminer le coronavirus sur les vêtements ?

Le plus simple est bien sûr de laver vos vêtements à 60°. Les vêtements que vous ne pouvez pas passer en machine à 60° pourront rester dans un sac pendant 3-4 jours, le temps qu’ils se décontaminent tout seuls. Certains vêtements supportent aussi le lavage à la vapeur avec des appareils dédiés ou dans les lave-linges récents qui proposent le mode vapeur, à condition qu’ils atteignent 60° bien sûr.

Le type de tissu va jouer un rôle, mais aucune étude n’a encore répondu avec précision sur les différences entre les fibres. Pensez à vous changer dès votre retour à la maison et à déposer vos vêtements dans un bac dédié, sans les étaler sur votre chaise ou votre lit en vous changeant !

Ces conseils concernent surtout les personnes exposées à un risque de contamination dans leur journée. Pour les autres, ils seront surtout utiles après le déconfinement prévu le 11 mai.

Comment utiliser la vapeur contre le Covid-19 en cuisine ?

Allez-vous devenir un as de la cuisine vapeur ? En fait, nul besoin de vapeur pour tuer le virus dans la nourriture. D’après le rapport de l’ANSES, une cuisson de 4 minutes à 63°C pourrait être considérée comme efficace pour inactiver les coronavirus dans les aliments. Pour les aliments que vous n’allez pas cuire, sachez que la réfrigération et la congélation ne constituent pas un traitement d’inactivation du Covid-19.

Image 21 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?
Crédit : Rowenta

Pour l’ANSES, « Aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliment contaminé puisse conduire à une infection par voie digestive ; la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être cependant totalement exclue. » Les gestes barrières sont donc très importants pour manipuler la nourriture. En cas de doute sur votre santé, il vaut mieux laisser sa place en cuisine… Enfin, pour toute la vaisselle utilisée au quotidien, le mode de lavage intensif à 60 ou 70° du lave-vaisselle éliminera toute trace éventuelle du virus.

Comment éliminer le coronavirus dans la voiture ?

Pas simple de nettoyer une voiture à la vapeur… Pour les sièges en tissu, votre appareil vapeur sera efficace. Il sera cependant déconseillé pour les cuirs. Vous pouvez utiliser des housses de sièges jetables, ou un tissu (drap, serviettes, nappes, paréo…) que vous pourrez laver. En cas de réel besoin, les garagistes peuvent plonger votre voiture dans un bain à 80 degrés dans leur cabine de peinture. C’est ce qu’a proposé gratuitement un garagiste près de Toulouse aux soignants qui en avaient besoin !

Image 22 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?
Crédit : Bissell

Comment éliminer le coronavirus dans l’air de nos intérieurs ?

Difficile de passer l’air de votre domicile à la vapeur… Il existe en revanche des appareils purificateurs d’air qui assainissent automatiquement une pièce et capture jusqu’à 99,95 % des particules ultrafines. « Nous travaillons avec l’Institut Pasteur de Lille qui a déjà testé scientifiquement les purificateurs d’air, Dyson Pure Co+ol Link, Dyson Pure Hot+Cool Link, Dyson Pure Cool, Dyson Pure Hot+Cool et Dyson Pure Cool Me. Ces tests confirment qu’ils éliminent plus de 99% du virus Influenza H1N1 », souligne notamment le groupe Dyson.

Concernant le Covid-19, le groupe précise que les résultats de tests avec le virus ne sont à ce jour pas possible. « S’agissant d’un virus assez nouveau, les purificateurs d’air Dyson n’ont pas encore pu être testés avec cette nouvelle particule. Cependant, nous espérons dans le futur pouvoir mettre en place les tests adéquats afin de vérifier l’efficacité de notre technologie de filtration sur le Covid-19 ».

Les recommandations les plus simples aujourd’hui restent d’aérer votre domicile matin et soir en créant un courant d’air dans les habitations en suivant les explications de l’Ademe.

Image 4 : Coronavirus : faut-il investir dans un nettoyeur vapeur pour se protéger ?

Dyson Pure Hot + Cool Link

449,99€ > Darty