Accueil » Actualité » Coronavirus : la Chine interdit le jeu Plague Inc., dont le but est de propager un virus

Coronavirus : la Chine interdit le jeu Plague Inc., dont le but est de propager un virus

Le gouvernement chinois a décidé de bannir le jeu Plague Inc., dont l’objectif est de propager une épidémie originaire de Chine dans le monde entier. L’éditeur du titre affirme cependant ne pas savoir si cette interdiction est liée au coronavirus.

Le jeu Plague Inc. a été retiré de l’App Store chinois cette semaine, a annoncé hier son éditeur Ndemic Creations. Le studio déplore cette décision de l’administration chinoise, mais affirme dans son communiqué « qu’il n’est pas clair si ce retrait est lié à l’épidémie du coronavirus. ».

Image 1 : Coronavirus : la Chine interdit le jeu Plague Inc., dont le but est de propager un virus

Pourtant, le rapprochement est plutôt facile à faire. Plague Inc. est en effet un jeu dont le but est de créer un virus mortel et de le propager dans le monde entier. Le titre lancé en 2012 était déjà très populaire avant l’arrivée du COVID-19, mais il était devenu ces dernières semaines l’une des applications les plus téléchargés de l’App Store chinois. Un succès qui n’a pas échappé au gouvernement de Pékin, qui déclare soudain que le jeu « inclue un contenu illégal en Chine. ».

Coronavirus : voici le tableau de bord ultime pour suivre la progression de l’épidémie

Ndemic Creations souligne pourtant que l’importance éducative du jeu a été reconnue à maintes reprises par le CDC aux États-Unis (le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies). L’éditeur déclare également travailler avec plusieurs organisations mondiales de santé pour les soutenir dans leur lutte contre le virus.

Si Apple semble avoir cédé à la pression de Pékin, le studio britannique Ndemic Creations ne compte pas baisser les bras. Il promet ainsi aux joueurs chinois de mettre tout en œuvre pour convaincre l’administration chinoise de trouver une solution au problème, afin de rendre le jeu à nouveau disponible.

Nintendo Switch : le coronavirus fait exploser les ventes de Ring Fit Adventure en Chine

Coronavirus : la Chine resserre la vis de la censure

Cette interdiction de Plague Inc. démontre à nouveau que la censure s’intensifie en Chine. Depuis le vent de révolte déclenché par le décès du médecin lanceur d’alerte Li Wenliang, Pékin tente par tous les moyens de resserrer la vis sur la censure médiatique. Les autorités ciblent particulièrement les réseaux sociaux, sur lesquels les chinois partagent des informations sur le virus et sont de plus en plus de critiques envers l’attitude des autorités face à l’épidémie.

La messagerie WeChat est désormais passée au crible par le régime. Depuis quelques semaines, des milliers d’utilisateurs ont vu leurs comptes supprimés pour avoir partagé des contenus illégaux. Fin janvier, un citoyen a également été arrêté pour avoir qualifié le gouvernement de tyrannique sur Twitter, une plateforme interdite en Chine. Le gouvernement a donc aussi renforcé sa lutte contre l’accès aux réseaux VPN, seuls moyens pour les résidents de consulter des informations non contrôlées par Pékin.

Coronavirus COVID-19 : n’achetez pas votre masque sur Amazon !

Source : CBR