Accueil » Actualité » Coûts cachés, frais divers, Free épinglé par l’UFC-Que Choisir

Coûts cachés, frais divers, Free épinglé par l’UFC-Que Choisir

Après son apparition tonitruante sur le marché, la Freebox Delta n’est pas passée sous le radar de l’UFC-Que Choisir qui épingle aujourd’hui Free au sujet de conditions qu’elle estime abusives.

Free doit rapidement remettre en question son offre, selon l’association de consommateurs. Si le FAI ne fait rien, l’UFC déposera une plainte auprès de la DGCCRF, le gendarme de la consommation.

Image 1 : Coûts cachés, frais divers, Free épinglé par l'UFC-Que Choisir

En premier lieu, est reproché à Free son manque de transparence quant à la description de son offre. Il est mentionné que l’abonnement à la Delta coûte 49,99 €/mois, alors qu’il faut en réalité ajouter 10 €/mois pour le boîtier Player contenant l’enceinte Devialet et qui est indissociable de l’offre.

Concernant les frais de mise en service, Free a déjà fait un rétropédalage la semaine dernière en supprimant les 99 € associés au disque dur de 1 To et au pack sécurité (caméra, capteurs…). Ces accessoires sont désormais considérés comme des options respectivement facturées 59 et 40 €.

Mais voilà, pour l’UFC-Que Choisir, ce « changement prouve que les frais de mise en service initialement facturés servaient moins à couvrir les frais liés à l’ouverture de la ligne qu’à facturer des produits présentés comme « offerts » par Free. » Les abonnés de la première heure ont été prélevés de ces fameux 99 €. L’association demande à Free de rembourser ces clients.

Enfin, l’UFC attaque aussi les frais de résiliation. S’ils ne sont pas illégaux, « le fait de les imposer à tous les abonnés sans exception pose problème. À aucun moment, en effet, Free n’indique dans quelles conditions ses frais peuvent être offerts ».