Accueil » Actualité » Cyberpunk 2077 : un expert explique pourquoi le système de transport de Night City est à côté de la plaque

Cyberpunk 2077 : un expert explique pourquoi le système de transport de Night City est à côté de la plaque

Cyberpunk 2077 a des qualités certaines, mais aussi de nombreux défauts. Si l’interprétation de Night City par CD Projekt RED est plutôt réussie et que la ville semble vivante, son système de transport et la façon dont les différents PNJ se déplacent est en revanche à côté de la plaque. Un expert s’explique à ce sujet.

Night City
Night City © CD Projekt RED

« Cyberpunk 2077 de CD Projekt Red ne comprend vraiment pas comment les gens se déplacent » a expliqué Jerome Horne à Kotaku, directeur du développement des transports en commun chez TransitCenter, une organisation à but non lucratif qui s’occupe de la gestion d’une partie des transports en commun en Pologne. Selon cet expert, le réseau de Night City ne reflète pas la réalité d’une ville de cette ampleur, qu’elle soit futuriste ou non.

Un système de transport qui devrait être multimodal et mieux quadrillé

« Un bon système de transport en commun devrait être multimodal » explique Horne à nos confrères. Ce qui signifie qu’il devrait non seulement englober un réseau de trains, mais aussi de tramways, de bus, de métros, de vélos en libre-service, etc. Ce n’est pas le cas ici, puisque le système de transport en commun de Night City (officiellement appelé Night City Area Rapid Transit) n’englobe que deux types de transport en commun : les métros et les bus.

« Ce réseau devrait couvrir la majeure partie de la ville, avec des stations situées à moins de 500 mètres les unes des autres, pour éviter les déserts de transit » indique également Horne. « Les itinéraires devraient fonctionner pendant la majeure partie de la journée, sinon 24 heures sur 24 ». Il ajoute que le temps d’attente entre les différents services « ne devrait idéalement pas dépasser les 10 minutes, maximum ».

À lire : Cyberpunk 2077 : de PS4 à PS5, comment récupérer votre sauvegarde ?

Night City
Night City © CD Projekt RED

Pire encore, Horne évoque la couverture du réseau de Night City. Sur les 150 points de déplacement rapide de la ville, moins de 20 sont des stations de transport en commun. Pour une ville de 5 millions d’habitants, cela reste relativement dérisoire. À titre de comparaison, Berlin et ses 4 millions d’habitants compte 170 stations de métro desservant 10 lignes. Sans évoquer ses nombreux arrêts dédiés aux modes de transports alternatifs. Paris, un peu plus petite, est desservie par plus de 300 stations.

Dans certaines régions centrales de Night City comme le quartier Watson, la densité des stations est louable. Vous n’avez jamais à vous aventurer à plus de 150 mètres pour en trouver une. En renvanche, dans les confins de la ville, vous ne trouverez que des arrêts situés à des milliers de mètres l’un de l’autre. Si ce n’est plus. « Pas génial » dit Horne.

CDPR a publié une multitude de mises à jour depuis la sortie du jeu en décembre 2020. Un patch conséquent était sorti en février dernier, avec son lot d’améliorations. Le studio considère désormais que son travail sur Cyberpunk 2077 est principalement terminé. En effet, l’essentiel des ressources de développement ont été transférées vers d’autres projets, dont un tout nouveau jeu The Witcher.

Source : Kotaku