Accueil » Actualité » Diablo Immortal : il se débarrasse de sa gemme 5 étoiles… 15 000 € plus tard

Diablo Immortal : il se débarrasse de sa gemme 5 étoiles… 15 000 € plus tard

Après avoir investi une énorme somme pour mettre la main sur une gemme légendaire 5 étoiles, le streamer Quin69 a enfin réussi à en dégoter une. En signe de protestation, il s’est empressé de la gaspille l’attribuant sur un objet 1 étoile inutile avant de supprimer son personnage et de désinstaller le jeu.

Image 1 : Diablo Immortal : il se débarrasse de sa gemme 5 étoiles... 15 000 € plus tard
Un geste fort de protestation – Crédit : Quin69

Il a voulu marquer le coup et exprimer toute sa rancœur à l’égard de Blizzard. Quin69 fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. Alors que le système pay-to-win de Diablo Immortal est vivement critiqué, le streamer néo-zélandais s’est mis en tête d’obtenir des gemmes légendaires 5 étoiles. Ces dernières permettent de renforcer considérablement l’équipement afin de semer la terreur en PvP.

Il existe plusieurs manières d’obtenir des gemmes dans Diablo immortal. On peut notamment les trouver en guise de récompenses dans les failles ancestrales. Mais pour augmenter les chances d’empocher des gemmes 5 étoiles, très difficiles à trouver, il faut se munir d’emblèmes légendaires. Lesquels sont distribués en très petite quantité chaque mois au joueur. Celui-ci peut ainsi être tenté de faire chauffer la carte bleue dans la boutique pour accélérer le processus.

Quin69 dégomme Diablo Immortal

Un biais utilisé par Quin69. Le joueur confiait avoir déjà dépensé 6200 euros dans Diablo Immortal en vain, il y a un peu plus d’une semaine. Et il a finalement obtenu sa précieuse gemme 5 étoiles tout récemment après avoir investi la bagatelle… de 15 000 euros. Mais le streamer n’a pas profité des bienfaits de la gemme dûment gagnée. Bien au contraire. En signe de protestation, il l’a utilisée pour renforcer une simple gemme 1 étoile…

Il a ensuite quitté son clan et supprimé son héros afin de s’assurer qu’il ne reprendrait pas le jeu plus tard. Et d’utiliser un langage fleuri à destination de l’éditeur. « Va te faire foutre, putain de Blizzard « , a-t-il lancé en faisant un doigt d’honneur à la caméra, avant de désinstaller une bonne fois pour toutes le nouveau hack ‘n’ slash. Une initiative qui va forcément irriter Blizzard même si les résultats économiques sont pour le moins probants. En deux semaines d’exploitation, Diablo Immortal a engendré près de 24 millions d’euros malgré la grogne des joueurs.