Accueil » Actualité » En raison de la quarantaine, les pilotes de course professionnels vont s’affronter en ligne

En raison de la quarantaine, les pilotes de course professionnels vont s’affronter en ligne

Avec la quarantaine mondiale causée par la pandémie de Covid-19, le sport automobile est en pause. Enfin plus pour longtemps puisque les pilotes de courses professionnels vont s’affronter en ligne, sur le jeu vidéo iRacing.

Image 1 : En raison de la quarantaine, les pilotes de course professionnels vont s’affronter en ligne
Crédit : U.S. Air Force photo de Larry McTighe

L’eSport devient une alternative aux courses, tournois et championnats du monde réel depuis le début de la quarantaine dans le monde. La Liga sera remplacée par un tournoi d’eSport sur FIFA 20 qui sera diffusée en direct sur Twitch samedi et dimanche. C’est maintenant au tour des pilotes de course professionnels de partir sur les chapeaux de roues sur des circuits pixelisés. En effet, les pilotes de la NASCAR, de l’IMSA Sportscar Championship et du Supercars Championship vont participer à différents évènements sur le jeu vidéo iRacing. Celui-ci est une simulation de course automobile sortie en 2008 sur Windows. Développé et édité par iRacing.com Motorsport Simulation, ce jeu payant est totalement multijoueur et requiert un abonnement.

Test : analyse des performances de DiRT 4 sur 8 GPU

Les courses sur circuit remplacées par des simulations virtuelles

Pourquoi avoir choisi iRacing qui n’est plus tout jeune alors qu’il existe d’autres jeux de courses automobiles bien plus récents tels qu’Assetto Corsa (2014) et Forza Horizon 4 (2018) ? En réalité, c’est parce qu’iRacing est un partenaire de longue date des organisations de compétition automobile. Et c’est aussi parce que, d’après beaucoup de pilotes professionnels, iRacing reste le meilleur de sa catégorie malgré son âge.

Image 3 : En raison de la quarantaine, les pilotes de course professionnels vont s’affronter en ligne

GRID (PS4)

37 €

Il est important de préciser qu’il ne faudra pas s’attendre à des courses déjantées de type arcade comme celles du jeu mobile Asphalt 9, mais bel et bien à des simulations de courses. Celles-ci sont semblables à des courses réelles, à la différence près que les pilotes seront devant un écran. Le vice-président du développement des courses de NASCAR, Ben Kennedy, a annoncé que « jusqu’à ce que nous ayons des voitures sur les circuits, toute la communauté NASCAR s’est arrangée pour offrir à nos fans passionnés une expérience unique, amusante et compétitive le jour même de la course. Nos partenaires de longue date chez iRacing proposent un produit incroyable et nous sommes ravis de voir combien de nos meilleurs pilotes s’affronteront dans le domaine virtuel de la compétition ».

3, 2, 1… Partez !

Les courses devraient démarrer dès ce weekend pour la NASCAR, mais aussi pour l’IMSA : « la majorité des pilotes IMSA utilisent régulièrement iRacing ou d’autres simulateurs pour affiner leurs compétences et se préparer pour les courses à venir. Ce weekend, ils le feront devant un public. Nous sommes reconnaissants à iRacing et à beaucoup de nos autres partenaires d’avoir créé cette opportunité de divertir nos fidèles fans ». Vous l’aurez donc compris, les pilotes sont des habitués d’iRacing et des autres simulateurs donc les courses promettent d’être spectaculaires.

Enfin, le championnat automobile australien, Supercars Championship, a décidé d’emboîter le pas aux autres organisations en organisant une série de courses virtuelles sur iRacing également. Elle sera diffusée en direct sur Fox Sports, Kayo Sports, Twitch, Supercars.com et sur les réseaux sociaux de Supercars. Peut-être que ces courses en ligne permettront à l’eSport de gagner de l’ampleur et de la crédibilité, deux choses que certains pays ne lui attribuent pas encore.

Source : IGN