Accueil » Actualité » Google verserait 12 milliards de dollars par an à Apple pour être le moteur de recherche par défaut

Google verserait 12 milliards de dollars par an à Apple pour être le moteur de recherche par défaut

Google verserait entre 8 et 12 milliards de dollars par an à Apple afin d’être le moteur de recherche par défaut sur iOS. Ce versement représenterait 14 à 21 % des bénéfices annuels d’Apple. Le gouvernement américain a déposé une plainte antitrust contre Google

Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) sont dans le viseur de la justice américaine depuis déjà quelque temps. En 2019, le gouvernement américain s’apprêtait à demander aux institutions garantes de la loi antitrust d’enquêter sur les agissements de ces fameuses GAFA.

Logo Google
Logo Google – Crédit : Google

Il vient de déposer une plainte antitrust contre Google le 20 octobre dernier. En effet, le gouvernement américain l’accuse d’avoir recours à des pratiques anticoncurrentielles et d’exclusion sur les marchés de la recherche web et de la publicité dans le but de préserver son monopole.

Près de la moitié du trafic de Google vient des appareils Apple

The New York Times a rapporté l’existence d’un contrat très lucratif entre Google et Apple. Chaque année, la firme de Mountain View verserait une somme comprise entre 8 et 12 milliards de dollars à Apple. Ce paiement lui permettrait de conserver sa position de moteur de recherche par défaut sur iOS. D’ailleurs, l’arrivée d’iOS 14 permet enfin aux utilisateurs de changer leur navigateur par défaut.

Selon les plaignants, ce contrat est représentatif des tactiques illégales utilisées par le géant américain. Celui-ci semble effectivement prêt à tout pour protéger son monopole et écraser toute forme de concurrence. Le Département de la Justice des États-Unis a précisé que près de 50 % du trafic total du moteur de recherche provient des appareils signés de la marque à la pomme. De plus, Apple est lui aussi montré du doigt par le gouvernement américain puisqu’il a accepté ce contrat. Il participe donc indirectement aux pratiques anticoncurrentielles de Google. Leur contrat est d’ailleurs considéré comme étant une « union improbable de rivaux ». Pour la firme de Cupertino, ce versement annuel représenterait entre 14 à 21 % de ses bénéfices, ce qui est loin d’être négligeable. Si vous vous souvenez, Apple a récemment été condamné en France à une amende de 1,1 milliard d’euros pour pratiques anticoncurrentielles.

Enfin, ces poursuites judiciaires pourraient avoir des conséquences bien plus dévastatrices pour Google que pour Apple. Il risque de perdre une moitié de son trafic sans pouvoir le remplacer. De son côté, Apple subirait une perte financière conséquente, mais il pourrait aussi profiter de l’opportunité pour acquérir ou développer son propre moteur de recherche. Google serait alors dans une très mauvaise passe.

Source : Mac Rumors