Accueil » Actualité » Harry Potter « Director’s Cut » : ce que son réalisateur aimerait changer dans le film

Harry Potter « Director’s Cut » : ce que son réalisateur aimerait changer dans le film

Malgré le succès du premier opus Harry Potter au cinéma, le réalisateur Chris Columbus aimerait pouvoir changer un détail conséquent dans ce dernier.

Chris Columbus a de quoi être fier ! Réalisateur du premier opus des aventures d’Harry Potter en 2001, le cinéaste peut se targuer d’un succès colossal au box-office mondial. Nul doute que son travail aura également permis à la franchise de gagner encore en popularité. Malgré le poids des années, le sorcier est partout ! Série télévisée en préparation, show démentiel à Broadway : personne ne semble se lasser du jeune héros. Pourtant, Chris Columbus aimerait pouvoir remonter le cours du temps. En effet, le réalisateur souhaiterait changer un détail dans son film.

Harry Potter : une cicatrice problématique
Harry Potter : une cicatrice problématique – Crédit : Warner Bros Studios

Le cinéaste, pourtant fier de son travail, porte toujours un œil critique sur le film. Au cours d’une récente interview, Columbus a révélé ce qu’il aimerait à ce jour modifier : la cicatrice en forme d’éclair sur le front de l’apprenti-sorcier.

Harry Potter : une cicatrice problématique pour Columbus

« La cicatrice d’Harry nous a donné du fil à retordre. Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé. Mais nous avons dû lutter sur le sujet pendant de longs mois. Lorsque vous travaillez avec des comédiens mineurs, vous ne pouvez pas utiliser des prothèses de maquillage. Du moins, c’était encore le cas à l’époque. Du coup, le résultat n’est pas celui que je voulais. Si c’était possible, j’aimerais remonter le temps et peaufiner ce détail » explique ainsi le réalisateur à la presse.

Ce détail sera sûrement passé inaperçu pour le public, mais Columbus continue de trouver la fameuse cicatrice bien trop grossière à l’écran. En outre, cela n’a pas empêché le film de devenir un phénomène international. Parmi les autres regrets de Columbus, celui de n’avoir pas pu collaborer avec son acteur fétiche Robin Williams. En effet, la star avait joué des coudes pour intégrer à deux reprises la franchise, en vain.

Plus de 20 ans après sa sortie, Harry Potter continue de livrer ses secrets de fabrication bien gardés. On a hâte de savoir ce que nous réserve la franchise dans les prochaines années !

A lire aussi – Une cocotte Harry Potter ? Le Creuset lance une gamme de cuisine à l’image du sorcier

Source : Screenrant