Accueil » Dossier » Internet : mieux gérer sa vie privée

Internet : mieux gérer sa vie privée

1 : Le débat est ouvert 2 : La prévention 3 : Faire son bilan 5 : Effacer ses données 6 : Faire appel à un professionnel 7 : L’éducation numérique au coeur des enjeux

Une veille facilitée

Image 1 : Internet : mieux gérer sa vie privée123 People au coeur du débatGoogle n’est bien entendu pas le seul outil permettant de dresser un bilan de son identité numérique. 123 People, qui appartient désormais groupe PagesJaunes, est également un moteur de recherche, mais cette fois-ci spécialisé sur les personnes. Toutes les informations associées à un nom seront affichées lors d’une recherche. Non seulement outil de veille, ce site est également au coeur du débat sur le droit à l’oubli puisqu’il rassemble lui-même des informations à votre insu. La page ainsi créée se référence facilement dans Google et rend disponible certaines informations que l’on pensait confidentielles. Un site à double tranchant.

Sur le même principe, Addict-o-Matic est aussi très pertinent. Il liste le résultat d’une recherche sur un nom sur une seule page. Les principaux sites sont rassemblés : Bing, YouTube, WordPress. Flickr ou encore Twitter. Contrairement à 123 People, Addict-o-Matic se référence très mal dans Google. TweetBeep est quant à lui entièrement tourné via Twitter. En configurant une alerte sur votre nom, vous serez instantanément prévenus dès qu’un tweet le mentionne. Enfin, une veille passive est également possible grâce au système d’alertes de Google configuré à son nom.

À partir des données récoltées, l’utilisateur peut donc commencer à agir sur sa réputation en ligne. Certains leviers sont faciles à activer, d’autres bien plus compliqués voir impossibles.
   

Sommaire :

  1. Le débat est ouvert
  2. La prévention
  3. Faire son bilan
  4. Une veille facilitée
  5. Effacer ses données
  6. Faire appel à un professionnel
  7. L’éducation numérique au coeur des enjeux