Accueil » Actualité » Ford Mustang Mach-E : la batterie intégrée au châssis fait chuter son poids

Ford Mustang Mach-E : la batterie intégrée au châssis fait chuter son poids

C’est lors d’un démontage de la Ford Mustang Mach-E que Sandy Munro a révélé que la voiture disposait d’une batterie structurelle au lieu d’un pack classique. Une technologie qu’Elon Musk souhaite mettre en place sur le Model Y.

Si la plupart des automobilistes ne se préoccupent pas de la taille du réservoir lors de l’achat d’une voiture thermique, la capacité de la batterie d’une voiture électrique est au cœur des arguments commerciaux. S’il est facile de faire le plein rapidement et à peu près n’importe où, faire un long trajet avec un véhicule électrique nécessite un effort logistique supplémentaire.

Image 1 : Ford Mustang Mach-E : la batterie intégrée au châssis fait chuter son poids
Crédit : Youtube/Munro Live

C’est pourquoi, les constructeurs cherchent à trouver des solutions pour alléger le véhicule (afin de gagner en autonomie) ou encore proposer des packs batteries de plus en plus performantes. Dans cette optique, Ford a décidé d’utiliser une batterie structurelle pour sa Mustang Mach-E.

Qu’est-ce qu’une batterie structurelle ?

On parle de batterie structurelle lorsque la batterie est directement intégrée dans le châssis de la voiture. Dans ce cas de figure, les constructeurs n’utilisent plus des cellules lithium-ions classiques. L’électricité est directement stockée dans les matériaux qui composent le châssis comme la fibre de carbone.

D’une épaisseur de quelques microns, la couche intégrée dans la structure de la voiture permet d’alléger le véhicule et de se passer de cellules qui sont susceptibles de s’enflammer comme ce fût le cas récemment pour cette Model S Plaid.

Du côté des inconvénients, il faut préciser que ce genre de batterie possède une densité d’énergie environ 20 % inférieure aux batteries classiques, mais le gain de poids sur l’ensemble du véhicule compense ce problème. À noter aussi que la fibre de carbone est moins résistante aux chocs et aux déformations que l’acier utilisé normalement pour le châssis.

Il est également possible d’intégrer des cellules plus petites comme les 4680 directement dans le plancher pour gagner de la place et un peu de poids. C’est cette solution que Tesla semble retenir dans un premier temps pour le Cybertruck ou le Roadster.

Le pack de la Mach-E

Annoncé à 485 kg, le poids de la batterie de la Ford semble plus élevé que les 437 kg d’une Model Y. Néanmoins, il faut tenir compte que la batterie est intégrée au châssis alors que celui de la Model Y s’ajoute à celui de la structure.

Côté capacité, Ford annonce le pack à tout juste 68 kWh alors que les cellules utilisées laissent présager une batterie ayant une capacité totale de 75,7 kWh. Comme l’a fait Volkswagen, qui compte passer sous peu au tout électrique, avec sa ID.4, Ford a décidé de brider sa batterie et de ne pas utiliser l’ensemble de sa capacité afin d’éviter une usure prématurée du pack.

Ford prend donc une longueur d’avance dans le domaine sur la firme d’Elon Musk qui espère pouvoir produire ses nouvelles batteries courant 2022.

Source : autoevolution