Accueil » Actualité » La NASA enverra deux missions sur Vénus d’ici 2030

La NASA enverra deux missions sur Vénus d’ici 2030

La NASA vient d’annoncer que deux nouvelles missions décolleront en direction de Vénus d’ici 2030. La première mission DAVINCI+ recherchera les traces d’un océan tandis que la deuxième VERITAS déterminera le fonctionnement des forces géologiques.

Plus de 30 ans après la dernière mission d’exploration spatiale de Vénus, la NASA se prépare à envoyer deux nouvelles missions. C’est un évènement historique pour l’agence spatiale américaine dont le rover Curiosity a récemment repéré d’étranges nuages colorés sur Mars.

Vénus
Vénus – Crédits : NASA / JPL-Caltech

Les deux missions sélectionnées par la NASA sont issues du Discovery Program. Début 2020, l’agence spatiale américaine a distribué 3 millions de dollars à chacune des quatre équipes du Discovery Program. Leur objectif était de développer de potentielles missions d’exploration spatiale.

La NASA a donc choisi les deux missions intitulées DAVINCI+ et VERITAS pour partir à l’exploration de Vénus. Elle leur accorde environ 500 millions de dollars chacune pour leur développement. Les deux missions décolleront entre 2028 et 2030. Avant cela, la NASA a également prévu d’aller chercher de l’eau sur la Lune avec son rover VIPER en 2023.

L’objectif de l’exploration de Vénus est de comprendre pourquoi elle est devenue telle quelle

Avec ces deux missions, l’objectif principal de la NASA est de « comprendre comment Vénus est devenue un monde semblable à un enfer alors qu’elle a tant d’autres caractéristiques similaires aux nôtres – et a peut-être été le premier monde habitable du Système solaire et complet avec un océan et un climat comme celui de la Terre ». D’ailleurs, la sonde Parker Solar Probe a enregistré un signal radio naturel en provenance de Vénus le mois dernier alors que le dernier remontait à 1992.

La première mission DAVINCI+ (Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry and Imaging) capturera des photos de la surface de Vénus en haute résolution. Elle documentera également en images les caractéristiques géologiques uniques de Vénus. De plus, une sorte de « sphère de descente » sera déployée dans l’atmosphère de l’étoile du berger pour collecter des données sur les différents gaz. Ainsi, les scientifiques essaieront de déterminer si Vénus a déjà eu un océan et de comprendre pourquoi sa température de surface est à environ 465°C.

Ensuite, la deuxième mission VERITAS (Venus Emissivity, Radio Science, InSAR, Topography, and Spectroscopy) utilisera un radar à synthèse d’ouverture. Il servira à créer des cartes détaillées en trois dimensions de la surface de Vénus. Grâce aux émissions infrarouges de la planète, la mission pourra aussi cartographier la composition de ses roches. Cela permettra aux scientifiques de mieux comprendre le fonctionnement des forces géologiques. Nous pourrons ainsi savoir pourquoi Vénus est aujourd’hui aussi différente de la Terre.

Source : Engadget