Accueil » Actualité » La Porsche 911 de Pablo Escobar est à vendre

La Porsche 911 de Pablo Escobar est à vendre

Une Porsche 911 de compétition ayant appartenu au baron colombien de la drogue Pablo Escobar est mise en vente en Floride.

Porsche 911 Carrera 3.0 RSR IROC de 1974 (Crédits image : Atlantis Motor Group)
Porsche 911 Carrera 3.0 RSR IROC de 1974 (Crédits image : Atlantis Motor Group)

Après la Subaru d’un célèbre pilote de rallye retrouvée dans une grange en Australie, c’est au tour d’une nouvelle voiture chargée d’histoire qui vient d’être mise en vente chez un concessionnaire spécialisé en Floride. Il s’agit d’une Porsche 911 IROC RSR ayant compté parmi ses propriétaires le tristement célèbre Pablo Escobar.

Une Porsche 911 conduite par le plus jeune champion de Formule 1 en 1974

Avant tout, cette Porsche 911 IROC RSR est une voiture de compétition, qui a participé en 1974 à la toute première édition de la course International Race of Champions (IROC). Cette série faisait s’opposer sur des circuits variés les meilleurs pilotes de différents championnats. Les voitures étaient préparées à l’identique pour garantir l’équité durant la course.

À lire aussi > Concept-car Mission R de Porsche : la voiture de course est désormais entièrement fonctionnelle

Seulement 15 exemplaires de la 911 IROC RSR ont été fabriqués, ce qui en fait déjà une rareté en soi. Elle avait été conduite par Emerson Fittipaldi, qui fut le plus jeune champion du monde de Formule 1 en 1972. Lors de la course IROC, il devait partir en pole position suite aux qualifications, mais a commis une petite erreur. En arrivant en retard à la réunion des pilotes, il a été relégué à la 11e place. Poussant trop fort son véhicule pour rattraper le retard, il a dû abandonner la course à cause d’une fuite de carburant.

Le trafiquant de drogue Pablo Escobar a restauré et piloté la Porsche pendant 5 ans

Avec sa livrée jaune crème caractéristique, le véhicule a été vendue à un autre pilote qui lui a fait faire quelques apparitions, notamment aux 24 Heures de Daytona. Mais en 1978, la Porsche 911 se retrouve dans les mains du célèbre trafiquant de cocaïne colombien. Pablo Escobar l’a restaurée en l’affublant d’une carrosserie de Porsche 935 et continué à la faire courir jusqu’à sa mort en 1993. On peut même trouver sur Internet des photos d’Escobar en train de la piloter.

À lire aussi > La Tesla Model S Plaid explose le record de Porsche au Nürburgring

Le pedigree de course de la Porsche 911 IROC RSR était déjà assez impressionnant en soi pour ajouter de la valeur à sa vente. Mais avoir fait partie de l’impressionnante collection de véhicules du plus grand baron de la drogue au monde risque d’élever encore un peu les enchères. L’une des 14 autres Porsche 911 du même modèle a été vendue plus de 2 millions de dollars. Celle-ci risque donc probablement d’atteindre des niveaux historiques.

Source : Atlantis Motor Group