Accueil » Actualité » La voiture autonome de niveau 5, personne n’est prêt à la lancer, assure Toyota

La voiture autonome de niveau 5, personne n’est prêt à la lancer, assure Toyota

Une pique assumée envers les récentes déclaration d’Elon Musk, qui promet une conduite autonome intégrale d’ici la fin d’année.

Le 24 octobre, Elon Musk a annoncé que chez Tesla, la conduite autonome complète arriverait en accès anticipé avant la fin de l’année. Une idée que ne partage pas Toyota. La marque japonaise affirme qu’à l’heure actuelle, aucun constructeur ou entreprise n’est en mesure de proposer ce type de véhicules.

Image 1 : La voiture autonome de niveau 5, personne n'est prêt à la lancer, assure Toyota

Personne n’est prêt à lancer une voiture autonome de niveau 5, pas même Tesla

C’est en tout cas le sens des propos tenus par James Kuffner, directeur général de la R&D de l’entreprise. Dans une interview accordée à nos confrères du Newcastle Herald, l’individu précise que les « promesses excessives » faites par certains au sujet de la conduite autonome sont délétères auprès du public.

Voici sa déclaration : « Malheureusement, il n’est pas si difficile de faire une démo… mais ce serait loin d’être un produit. C’est très difficile de vendre un produit à un client. Nous essayons de laisser nos produits parler d’eux-mêmes. Les gens font confiance à notre marque et nous voulons expédier un produit en lequel nous avons confiance. Ainsi, les promesses excessives faites par d’autres personnes nous blessent parfois. Mais nous continuerons à travailler et nous sommes convaincus que cette technologie aura un impact énorme ».

Pour la première fois, une voiture autonome d’Apple est impliquée dans un accident

Selon James Kuffner, Toyota est aussi en mesure de faire des démos dans des conditions très favorables, avec peu de trafic, une faible vitesse, un temps ensoleillé, etc. Mais la vraie question consiste à savoir si ce genre d’événements apporte réellement quelque chose. Quoi qu’il en soit, chez Toyota, on prévoit de déployer un nouveau système de niveau 2 l’an prochain. Ce dernier permettra à un véhicule d’être autonome sur l’autoroute avec prise en charge du trafic, de l’entrée à la sortie, peu importe les conditions.

Voitures autonomes : du niveau 0 à 5

Pour mémoire, il existe six niveaux qui définissent le degré d’automatisation de la conduite. Cela va du bon vieux niveau 0, sans aucune assistance, au niveau 5, où la voiture est entière indépendante et n’exige aucune intervention du conducteur, quelles que soient les conditions et zones de circulation. À l’heure actuelle, vous trouvez sur le marché des voitures autonome de niveau 2. Les premiers modèles en niveau 3 ne devraient pas arriver avant 2021. En France, elles pourront circuler à partir de 2022. Quant au voitures autonomes de niveau 5, sauf quand on s’appelle Elon Musk, difficile de les envisager avant plusieurs décennies.

Enfin, précisons que tout le monde ne voit pas les véhicules autonomes d’un bon œil. En effet, selon les experts de Transport et Environnement, une adoption massive pourrait accroître les bouchons et la pollution dans les villes.

Source : Newcastle Herald