Accueil » Actualité » Le noyau de la Terre est déséquilibré et on ne sait pas pourquoi

Le noyau de la Terre est déséquilibré et on ne sait pas pourquoi

Le noyau de la Terre grandit chaque année, mais les scientifiques ont découvert que cette croissance n’est pas uniforme. Les causes et les conséquences de ce développement ne semblent pas encore être connues.

Le noyau de la Terre est la partie centrale de notre planète qui occupe un peu moins de 20 % de son volume, mais représente un tiers de sa masse. Constitué principalement de fer métallique, il est divisé en deux parties, le noyau interne solide entouré du noyau externe liquide. Il est également responsable du champ magnétique qui nous protège.

Image 1 : Le noyau de la Terre est déséquilibré et on ne sait pas pourquoi
Crédit : besthqwallpapers

Bien qu’indispensable à la vie sur notre planète, il est encore méconnu des scientifiques. Selon une étude récente, la croissance de la « graine », partie solide du noyau, serait inégale et grandirait plus vite en dessous de l’Indonésie qu’en dessous du Brésil.

Une explication à l’anisotropie sismique

Depuis des années, les scientifiques ont remarqué qu’il existait une différence dans la vitesse de propagation des ondes sismiques. En effet, celles-ci se déplacent bien plus rapidement du pôle nord au pôle sud que lorsqu’elles passent par l’équateur.

Ce phénomène est appelé anisotropie sismique et sa mesure est à l’heure actuelle l’un des seuls moyens dont disposent les scientifiques pour étudier les déformations du manteau terrestre. Bien que connues, les causes de cet écart restaient sans explications cohérentes.

Une équipe de l’université de Californie a néanmoins publié, il y a quelques jours, une étude dans la revue Nature geoscience qui donnerait une explication réaliste à ce phénomène.

Une croissance asymétrique

Selon cette équipe de scientifiques, le noyau, qui croît d’environ 1 mm par an, se développerait de manière asymétrique. Les mouvements du fer liquide du noyau externe absorbent la chaleur de la graine qui se solidifie donc.

Alors que ce noyau devrait être sphérique, les chercheurs ont remarqué qu’il se refroidissait plus rapidement à l’Est (sous l’Indonésie) qu’à l’Ouest (sous le Brésil), créant ainsi un déséquilibre structurel à l’origine de l’anisotropie sismique.

Si ce phénomène existe, il n’entraîne cependant pas de déformation majeure, une partie des nouveaux cristaux de fer formés migrent naturellement d’est en ouest sous l’effet de la gravité. Mais cette anomalie est suffisamment intrigante pour pousser les scientifiques à continuer les recherches.

Une remise en cause des connaissances du noyau

Lors de cette étude, les scientifiques ont découvert que le noyau de notre planète était plus jeune que l’on ne le pensait, car il aurait entre 0,5 et 1,5 milliard d’années alors que le champ magnétique aurait lui 3 milliards d’années.

Une information qui va à l’encontre des connaissances actuelles, car il était admis jusqu’à présent que la convection du noyau liquide en était l’origine. Mais si le champ est bien plus vieux que le noyau, d’où peut-il provenir et quelles seraient les conséquences d’un déséquilibre du noyau ? Autant de questions auxquelles les scientifiques s’attèleront à répondre dans les années à venir.

Source : space.com