Accueil » Actualité » Le PDG de Disney annonce un ralentissement des sorties Star Wars

Le PDG de Disney annonce un ralentissement des sorties Star Wars

Le PDG de Disney, Bob Iger, a annoncé un ralentissement dans les productions cinématographiques liées à l’univers de Star Wars. Selon lui, Disney a pressé trop fort et trop tôt le calendrier des sorties.

Image 1 : Le PDG de Disney annonce un ralentissement des sorties Star Wars

Ces dernières années, Disney a eu la main leste en ce qui concerne les projets liés à Star Wars. Les résultats critiques tant que financiers n’ont pas toujours été au rendez-vous, ce qui fait dire à Bob Iger que le rythme va ralentir.

Bob Iger admet que le rythme de sortie des films Star Wars a été trop rapide

Walt Disney Company a acquis les droits de la licence Star Wars en 2012 pour 4,05 milliards de dollars. Grâce à elle, Disney a lancé la production de la troisième trilogie. D’abord le Réveil de la Force en 2015, puis Les Derniers Jedi en 2017 et enfin L’Ascension de Skywalker qui sortira à la fin de l’année et qui se dévoile dans sa dernière bande annonce. En parallèle, sont également sortis au cinéma Rogue One (que l’on a adoré) et Solo (un peu moins), en 2016 et 2018. Côté télévision non plus, ce ne sont pas les productions qui manquent avec les séries animées Clone Wars qui va reprendre pour sa 7e saison en 2020 sur Disney+, Rebels qui a duré 4 saisons sur Disney XD et Resistance en cours sur Disney Channel. Enfin, il y a la série Le Mandalorien, qui aura une vision très personnelle du bien et du mal, sur le point de commencer sur Disney+.

Il n’est donc pas étonnant que l’on frôle l’indigestion. Le public le ressent, et le PDG de Disney, Bob Iger, n’y est pas sourd. Il a récemment déclaré, pendant une émission radio donnée à la BBC pour la promotion de son livre : « J’ai déjà dit publiquement que je pense que vous avons sorti trop de films Star Wars sur une période trop courte. » Il a ajouté : « Je ne dis pas qu’ils aient été décevants d’aucune manière. Je ne dis pas non plus être déçu par leurs résultats [financiers]. Je dis juste qu’il y a quelque chose de spécial à propos d’un film Star Wars et que moins est mieux ».

S’il ne parle ici que des films, annoncer un ralentissement du rythme après le dernier épisode de la dernière trilogie, et après un semi-échec pour Solo qui a valu une mise en pause du projet 3e film coproduit par Disney et Lucasfilm n’est pas annoncer grand-chose. Il est compréhensible que Disney cherche à recréer une attente chez les spectateurs plutôt que de leur fournir un film par an, comme c’est le cas depuis 2015. Les fans les plus durs pourront faire le plein de séries sur Disney+, puisqu’aucun ralentissement n’est visiblement prévu de ce côté-là. Pour Georges Lucas, l’avenir de Star Wars est au streaming.