Accueil » Actualité » Le premier avion de transport électrique au monde a réussi son vol inaugural

Le premier avion de transport électrique au monde a réussi son vol inaugural

Eviation Aircraft vient d’indiquer que son avion 100 % électrique, nommé Alice, avait réussi son vol d’essai inaugural, le 27 septembre dernier. L’avion, qui embarque 3 600 kg de batteries, aura réussi à voler près de 8 minutes.

Eviation Aircraft
Alice © Eviation Aircraft

Un avion de transport régional entièrement électrique a décollé, volé et atterri avec succès aux États-Unis, cette semaine. L’avion, sans émissions d’échappement, était propulsé par deux puissants moteurs électriques. Gregory Davis, PDG de la société, a tenu une conférence de presse après le vol, qui a été extrêmement courte. L’avion électrique, appelé Alice, n’a toutefois volé que huit minutes.

Un premier jet concluant

Parlant de ce test réussi, Gregory Davis a déclaré avoir « marqué l’histoire de l’aviation » en pilotant Alice, qui a décollé de Moses Lake. L’avion tout électrique n’a rencontré aucun problème technique. La société à l’origine du projet avait mené un test au sol à grande vitesse la semaine dernière, avec succès. Pendant le test, les ingénieurs avaient mis l’avion électrique à l’épreuve et poussé le matériel pour s’assurer que l’avion était prêt à voler en toute sécurité et de manière fiable.

À lire : Avion électrique de Rolls Royce : premier vol réussi

Alors, sommes-nous à deux doigts de voir des avions tout électriques transportant des passagers ? S’il s’agit d’un jalon historique, ces vols risquent d’être limités à une petite — et malheureusement élitiste — section de l’aviation, restreinte au transport d’un petit nombre de personnes (et sur de courtes distances).

Bien que cet avion de transport régional entièrement électrique (et de conception conventionnelle) a effectué avec succès son vol d’essai, d’autres défis importants attendent le secteur. Le premier est celui des batteries qui alimentent les moteurs : à titre d’information, Alice embarque actuellement plus de 3 600 kg de batteries. Si l’augmentation de la densité énergétique et la réduction du poids des batteries est une priorité absolue, il s’agit d’un problème qui est encore loin d’être réglé.