Accueil » Actualité » L’observatoire d’Aricebo ne sera pas reconstruit après son effondrement

L’observatoire d’Aricebo ne sera pas reconstruit après son effondrement

La Fondation nationale pour la science a décidé de ne pas reconstruire l’observatoire d’Aricebo qui s’est effondré en 2020. À Porto Rico, le télescope d’Aricebo a joué un rôle important pour l’observation spatiale. Il est même apparu dans des films comme GoldenEye en 1995.

Mauvaise nouvelle pour tous les scientifiques qui espéraient voir la reconstruction de l’observatoire d’Aricebo à Porto Rico, une île des Caraïbes. Construit en 1963, le radiotélescope s’est effondré le 1er décembre 2020. La plateforme de 900 tonnes suspendue à 150 mètres au-dessus de la parabole était tombée suite à la rupture de son dernier câble de soutien. Une vidéo spectaculaire de l’effondrement du radiotélescope avait d’ailleurs été partagée par la Fondation nationale pour la science (NSF).

L'observatoire d'Aricebo en cours de démolition en décembre 2021
L’observatoire d’Aricebo en cours de démolition en décembre 2021 © Tedder, CC BY-SA 4.0

Depuis l’incident fin 2020, des scientifiques attendaient avec espoir l’annonce de la reconstruction de l’observatoire. Finalement, la Fondation nationale pour la science vient de confirmer qu’il ne sera pas reconstruit. Le géant télescope qui a joué un rôle important pour l’observation spatiale n’est donc plus qu’un souvenir. Il avait notamment identifié la toute première planète orbitant autour d’une étoile autre que le Soleil.

Un centre d’éducation sera construit à la place du télescope d’Aricebo

Dans un communiqué, la NSF explique qu’elle a prévu de construire un centre d’éducation. Celui-ci sera basé sur l’éducation et la sensibilisation STEM. Dans les pays anglophones, l’éducation STEM se concentre sur les disciplines scientifiques, à savoir la science, les mathématiques, l’ingénierie et la technologie.

D’après la NSF, « le centre élargirait les possibilités d’éducation et de sensibilisation existantes actuellement en place sur le site de l’observatoire d’Arecibo, tout en mettant en œuvre de nouveaux programmes et initiatives STEM. Le nouveau centre devrait ouvrir en 2023 ». Un centre d’éducation scientifique va donc naître des centres du radiotélescope dès l’année prochaine.

En plus d’avoir été un instrument scientifique remarquable, l’observatoire d’Aricebo était tellement impressionnant qu’il a servi de décor à plusieurs films et même à des jeux vidéo. On se souvient surtout de son apparition dans GoldenEye avec Pierre Brosnan en 1995. D’ailleurs, sa démolition était prévue par les autorités américaines quelques semaines avant son effondrement. Cette décision avait été prise suite à la rupture d’un second câble de soutien en août 2020. L’observatoire avait alors été fermé à ce moment pour des raisons de sécurité évidentes. Il s’est finalement effondré de lui-même avant une quelconque intervention humaine.

Source : The Verge